CONNEXION

Y-a-t-il 1 Gouvernement Mondial ou bien 3 Gouvernements Mondiaux ?

21 octobre 2015 par Delta de la lyre  
Dans Spiritualité |

Les cyniques « dracos » contrôlent le gouvernement chinois
Les implacables « kingus » à Ialdabaoth le gouvernement russe
Et toute la clique Seth – An – Nounakis les institutions et gouvernements occidentaux
Sachant qu’ils ne peuvent pas se piffer entre eux

L'extrait ci-dessus est tiré de l’article "Entre Nous Tout Y Est - 4ème partie" depuis le site Urantia Gaïa.info, et rédigé par O Mikael qui serait quelqu’un de très proche de la pleine maîtrise.

Il existe un Gouvernement Mondial d’Occident régnant sur une très grande superficie du continent américain, l’Europe, la quasi totalité de l'Océanie, de façon dégradée mais tout aussi efficace sur les anciennes colonies africaines, certains états du Moyen-Orient.

Celui de Russie est différent de l’occidental mais est néanmoins quand même mondial étant donné l’étendue non seulement elle-même de la Russie actuelle mais aussi en y adjoignant ses anciennes républiques, plus Cuba.

La Chine, plus petite en superficie que chacun des deux précédents est néanmoins importante en population car représentant à elle seule approximativement 1/7ème de la population mondiale. L’empire du milieu est dirigé non pas par 1 personne mais par une collégialité de 9 individus.
Ces jour-ci le médiat russe RT nous informe que le nombre de milliardaires chinois est maintenant supérieur à celui des Etats-Unis d’Amérique, cela sans avoir compté ni Taïwan ni Macao ni la Baie Parfumée plus connue sous le nom de Hong Kong.

Je me rappelle très bien aux alentours de 1996-1998 avoir vu autre chose que Poutine se superposant dans son visage lorsqu’une fois je le regardais lors d’une interview, et pareil pour la reine d’Angleterre où en « surimpression » je vis une entité se superposant à travers son visage humain.

La nature même de l’expression « Gouvernement Mondial », qu’elle soit au singulier ou au pluriel, est synonyme de manipulations et de prédations, non pas d’hommes à hommes mais d’entités non humaines contre le genre humain.

Alors, doit-on considérer 1 ou 3 Gouvernements Mondiaux ?

Les propos de O Mikael nous éclairent sur la nature de qui est-ce qui tient ces gouvernements tout en validant ce que chacun, chacune, d’entre nous avons perçu progressivement le long de ces dernières années à savoir l’existence de trois très grandes forces se permettant de gouverner, ou se croyant gouverner !, un imposant nombre d’êtres humains sur Terre.

Lorsque l’expression « Gouvernement Mondial » est utilisée elle se réfère en fait à celui d’Occident puisque c’est bel et bien ce dernier qui domine en technologie, en recherche et développement, en émission de monnaie internationale, dans les modes vestimentaires, les modes architecturales, le mode de vie, la culture en somme, s’immisçant même sur les territoires des deux autres via : Internet + ses deux monnaies phares dollar et euro + ses Cola + son LVMH + ... ; et qui domine par ses actions militaires incessantes menées par les Etats-Unis d’Amérique et la Grande Bretagne et la France.

Russie : plus les années passent plus la Russie apparaît comme le nouvel eldorado, non pas uniquement dans l’acception matérielle de ce mot eldorado mais également dans les autres domaines de la vie. Juste à titre d’exemple, il est vrai que les technologies et les divers systèmes de soins nés en cet empire sont extraordinaires n’ayant rien de commun avec ceux de l’Occident dû à la fermeture des frontières durant de nombreuses décennies, mais aussi l’aspect bien souvent plus humain plus chaleureux des russes et des anciennes républiques de l’URSS détonne par rapport à ce qu'offre maintenant bon nombre d’Etats occidentaux !
Mais face à l’arsenal déployé par les USA aux frontières de l’Europe juste en face de la Russie, il est vrai que cette dernière se doit de redoubler d’effort concernant sa défense ; et autant il est fascinant de pouvoir découvrir ces terres nouvelles que sont la Russie et ses anciennes républiques autant il est navrant de constamment constater dans leurs médiats l’exhibition de leur armement ainsi que ce rôle de victime face à l’envahisseur occidental.

Alors, comme d’habitude, la spiritualité est en soi. Tenter de ne pas attendre forcément de l’extérieur. Certes, des rencontres à l'étranger, ou encore la qualité des lieux peut beaucoup aider dans le cadre de la recherche d’une meilleure connexion Terre Ciel, donc tel lieu plutôt qu’un autre Oui c’est important ; ceci dit se dire j’attends de la Russie ou pourquoi pas de la Chine tel ou tel mieux être, mieux vivre... pas forcément. Espérer des apports bénéfiques de tel empire vers tel autre... durant un moment oui, mais les tendances belliqueuses de n'importe lequel des trois peut tout faire remettre à zéro tel qu'en ce moment où l'Occident semble s'apprêter à faire table rase de presque un millénaire de progrès en tout genre qu'il engendra pourtant lui-même.

( Ce texte est classé dans la rubrique « Spiritualité » étant donné la provenance de l’introduction en italique .)

Rédaction, photo, source présent article - Delta de la Lyre

Auteur

  • Delta De La Lyre

Commentaires

  1. Monique says:

    Notre planète est devenue une vraie prison – avec tous ces etres maléfiques, pas étonnant que tout aille si mal – et que le véritable progrès soit de moins en moins au rendez vous …..
    urgent de retrouver qui nous sommes réellement
    et de ne pas nous laisser manipuler par de faux prophètes
    Namasté

    • Tim verhees says:

      Outre de « gouvernements mondiaux » ou autres spectres ante 2012, je crois qu’il s’agit ici des grandes puissances mondiales qui pourraient avoir à s’affronter en cas de conflit sur l’héritage du monde. Je ne sais pas quel type d’anunakis etait derrière les missiles de Cuba, mais à l’épique le monde aurait pût basculer dans l’équimose nucléaire. Il y a donc des grandes puissances, et non makiavel lui tout seul derrière le monde pour en faire quelque chose d’obscur. Chaque grande nation à des prétentions sur le reste du monde, et voudrait avoir le pouvoir. Une chose est sûre, le monde retourne en branle en ce moment, et ce n’est pas pour rien. De grandes questions se posent sur l’avenir, sur ce que nous sommes, bref… Ça craint.