CONNEXION

Un message à ceux qui ont des langues méchantes…

29 novembre 2016 par Internaute  
Dans Spiritualité |

Le cœur fort se rit de la méchanceté que certains dans le monde dressent contre lui… Il est la Joie… et il regarde le monde depuis les hauteurs des monts imprenables… ces monts où ne vivent que des dieux et des aigles, parce qu’il est lui-même un aigle qui regarde et qui voit, mais qui ne dit rien… parce que la parole est puissance, il ne faut jamais la perdre en vaines disputations et en inutiles guéguerres… Son silence apparaît aux esprits méchants comme le calme d’un loup endormi, c’est pourquoi le méchant brandit encore et encore le dard de sa langue… mais il ne trouvera que nuage et vide… l’aigle n’a jamais été là, seule son ombre se laissait voir…

Le cœur fort est un soleil de Joie… c’est pourquoi son rire gambade en sautant de colline en colline, et l’horizon n’est jamais ce qu’il poursuit, parce qu’il l’enjambe aussi d’un bond majestueux… Il a compris que la méchanceté de certains dans le monde, n’est pas un fait de maturité… mais seulement un âge de faiblesses et de fragilités… c’est pourquoi les pierres lancées du méchant sont des cris de douleurs qui émanent d’une bouche qui se tord… Les ennemis de l’aigle sont tous ceux qui ont peur de l’envergure de ses ailes, et ils sont aussi de petits oiseaux qui se sont lancés sous l’inspiration de l’aigle, mais qui n’ont pas la force de monter jusqu’à ses hauteurs… et ils prennent ombrage des grandes ailes de l’aigle…

Que s’agitent les esprits méchants autant qu’ils voudront, ils ne sont pas plus que des linges gris qui tremblent sur une corde, sous le vent… Le cœur fort est un aigle… et il sait que son devoir est de fortifier sans cesse le souffle de son cœur et l’énergie de sa main… parce qu’il est dans le monde pour y faire descendre la Joie altière des monts aux sommets indéchiffrables… La simplicité et la grandeur sont les deux versants de son sourire… tandis que l’excellence et la maîtrise se cultivent sans cesse dans le creuset de la volonté qui brûle au-dedans de son cœur… Qu’il se pose une seule fois sur le sol… et tous ceux qui ont un esprit de galinette s’effraieront et se mettront à caqueter irrépressiblement… Si tu es un aigle, vole toujours haut… laisse ton regard fusionner avec l’immensité infinie de l’espace…

Kessani Iwen (énergéticien).

Facebook : https:

Auteur

  • Kessani Iwen (énergéticien)

Source