CONNEXION

Cela pourrait changer votre vie.

18 janvier 2017 par Juste  
Dans Spiritualité |

On me demande comment faire et vivre avec les scénarios de la vie.

Pourquoi parler des scénarios de la vie, pour la simple raison que chacun vit un scénario avec la vie, personne n'est épargnée, cela ça fait partie du jeu, qui peut être à la fois difficile ou facile, selon comment anticiper, se préparer à vivre ce jeu qui est en train de se produire. Comme tout bon joueur, il faut connaître la base pour au moins être plus conscient, en sachant que tous les êtres vivants, sont et en font partie.

En fait, en ce monde, il n'y a pas vraiment de mode d'emploi, chacun y va avec son propre ressenti, tous se laissent prendre au jeu, incarnant à fond ce joueur qui a chaque instant est aux prises avec un scénario, peu importe où il va, cela le suit en tout temps, sauf les décors changent, les personnes, l'endroit, tout ce qui compose la réalité. En fait nous sommes tous des joueurs vivant en tout temps son propre scénario avec la vie, avec tout ce qui la compose, gravitant chacun dans son propre univers. Il y a un nombre incalculable d'univers, car chacun ne vit pas la même réalité, n'a pas la même perception, regard, ce qui détermine sa relation avec cet univers dans laquelle il se retrouve face à son propre scénario.

Regardons à quoi consiste ce scénario, déjà en naissant en ce monde, le déroulement de notre propre scénario à débuter, un tout nouvel univers s'ouvre à nos yeux, la première relation débute déjà avant la naissance, avec la mère, à sentir et à ressentir son univers intérieur, déjà pour nous familiariser à sentir et ressentir de l'intérieur l'univers qui nous attend à l'extérieur. Tout un bagage, tout un lot d'information enregistrée, le fait d'avoir vécu cette relation intime avec la mère, prenant conscience de son état d'être, de ces émotions, de ces peurs et angoisses, de son bonheur, sa joie, en gros nous recevons un lot d'information qui déjà prépare notre venue en ce monde.

En fait, il n'y a pas un bébé pareil, en tant que conscience qui s'incarne dans la matière, il y a déjà tout un scénario qui nous prépare à notre venue, pendant la gestation à la naissance. Le fait que le nouveau-né se sent rassuré quand il entend la voix de sa maman ou de son papa, cela peut être différent, le nouveau-né peut ne pas se sentir rassuré, si pendant la grossesse, il n'était pas désiré. Quoi qu'il en soit, juste pour dire que chacun a fait cette expérience avant la naissance et après, préparant ainsi le nouveau joueur avec certains handicaps, aptitudes et attitudes. Comme je le disais, cela fait partie du scénario de se familiariser avec cet univers, où chacun vit son propre scénario de vie. Quel que soit le scénario qui se vit, nous sommes tous confrontés à plusieurs scénarios, tout en vivant son propre scénario.

En fait, nous sommes plus dérangés par des scénarios qui font partie de notre réalité que ceux qui se passent loin de celle-ci. Le fait de vivre de belle relation, quand les êtres proches de soi, nous expriment leurs amours, en tant que joueur, nous apprécions. Nous apprécions moins quand ces mêmes êtres nous expriment le contraire, ou encore ils vivent des scénarios, qui les rendent tristes, malheureux, ou ils font face à toutes sortes d'injustices. En tant que joueur, on se laisse prendre par le jeu, on est triste, on en veut aux personnes qui font du mal. En fait, on souhaite que le bonheur à tous ceux qui font partie de notre vie et même ceux qui ne le sont pas.

En gros ce qui détermine votre bien-être, c'est cette relation que vous avez avec vos proches, amis, connaissances et autres. Le fait d'entendre, être témoin ou faire partie du même scénario, détermine comment est votre qualité de vie, en fait c'est cet univers qui détermine votre état, qui fait que vous êtes heureux ou pas.
Tout ça pour vous dire, que vous êtes totalement dépendant de cet univers, c'est lui qui détermine votre état d'être. S'il arrive quelque chose à un membre de votre famille où à quelqu'un qui vous est chère, vous vous laissez envahir, comme si vous viviez vous-même ce scénario, prenant tout à cœur et vous laissant entraîner par toute une gamme d'émotions. Et comme vous n'êtes pas préparé à y faire face, vous vous laissez prendre au jeu, vous continuez à nourrir par vos émotions ces états d'êtres et ces réalités.

Un grand nombre se dise qu'il veut vivre une autre réalité, se sentir bien, vivre en paix, en harmonie, le tout dans la lumière de l'amour. C'est merveilleux de penser ainsi, mais comment l'appliquer, si au premier scénario vous vous laisser envahir par les émotions. C'est un être de votre famille qui a vient de vivre une injustice, qui n'a pas l'amour du père ou de la mère, que celui-ci est au chômage et n'a pas d'emploi. Agir en ce sens, c'est être semblable à une éponge, qui absorbe toutes les émotions que vivent tous ceux et celles qui lui sont chères. En plus des scénarios vécus par le joueur en lui-même. Comment parvenir au bonheur dans ces conditions, ou le joueur succombe à toutes ces émotions ?

Il est triste de voir que personne n'est préparé à vivre tous ces scénarios qui font ou qui se présentent dans la vie. Chacun s'identifie au malheur comme au bonheur des autres et ainsi en soi-même. Peu importe la culture, toute religion et langue confondues, tous se laissent prendre au jeu, tout en ne réalisant pas que cela ne fait que consolider leur réalité. Rien ne nous empêche d'être des observateurs, tout en jouant à cette grande pièce de théâtre, où chacun vit son propre scénario. Il vaut mieux prendre de la hauteur pour justement y voir plus clairement et ainsi avoir une tout autre mesure pour jouer, sans pour autant y laisser des plumes.

Je me rends compte que plusieurs ne sont pas préparés et se laisse prendre au jeu, tout en y laissant des plumes. Prendre de la hauteur s'impose, tel que l'aigle qui survole son espace et trouve la meilleure stratégie pour se nourrir. Il en est de même pour chacun de nous, trouver la meilleure stratégie, solution pour faire face à tous ces scénarios sans perdre la face, sans y laisser sa peau. Comme tout fait partie d'un même univers et qu'on est tous des acteurs, actrices venus faire cette expérience dans la matière pour y vivre cet état émotionnel, tout en maitrisant nos émotions, tout en contribuant à rendre ce monde meilleur. Qu'on le veuille ou pas, chacun fait face à cet univers et tout ce qui la compose, nous n'avons aucun pouvoir sur les conséquences, sur les actions de chacun, tous sont libres de leurs choix et gestes.

Désolés pour ceux qui trouvent en ce message des longues explications, tous n'ont pas la même conscience. Tant que l'être réagit au scénario de son prochain, peu importe ce qu'il y a dans ce scénario, il vient d'absorber une grande part des émotions véhiculées, comme étant les siennes. Ce qui veut dire, votre état d'être réagi selon ce qui gravite autour de vous, tous les scénarios qui ont attiré votre attention, fait partie de votre propre scénario et de votre réalité. Si vous ne savez pas comment vous protégez, vous restez la victime de votre état d'être actuel. En fait, vous n'êtes aucunement responsable des choix de chacun, de leur état d'âme. Chacun fait face à ses propres choix et aux conséquences qui en résultent.

Vous pouvez donner votre soutien, tout votre amour inconditionnel, toute votre fortune, cela ne changera rien à votre propre état, si vous continuez à tous absorber. Il est vrai qu'il est triste quand nous sommes témoins des pires horreurs, quand nos proches en sont les victimes. Le fait de vous mettre dans tous vos états, est-ce que cela va changer quelque chose, vous risquez de tomber malade, vivre une dépression, être colérique, en vouloir à l'univers et à tous ceux qui a vos yeux sont coupables de tels gestes et actions.
Tant que vous ne pas changer votre perception, vous serez la victime de vos croyances, de vos peurs, de votre façon de voir votre univers. Observer, c'est de ne pas entrer dans le jeu, c'est juste de regarder ce qui est en train de se jouer, vous serez témoins de beaucoup de choses, d'injustices, de rejets, d'abandons, d'humiliations, de trahisons et d'injustices, si vous n'êtes pas en mesure de faire abstraction, de vous centrer, tout en observant de haut, vous serez emporté par toutes les émotions engendrées, cela réveillera en vous des blessures, des incompréhensions, qui vous feront revivre à nouveau ces angoisses et peurs refoulées.

Est-ce la meilleure solution à prendre ? Si c'est pour revivre de telles émotions refoulées et revivre ces angoisses et peurs. En observant, vous prendrez conscience que cela éveille en vous ces vieilles mémoires, le fait que vous prenez un recul vous permet d'établir la meilleure stratégie, tout en les acceptant, vous vous dites que cela appartient au passé, que vous n'avez plus aucune angoisse, plus aucune émotion, car vous acceptez tout en les accueillant dans votre cœur, dans la lumière de l'amour. Ainsi en tant qu'observateur, vous libérez vos vieilles mémoires. En tant que joueur vous entrez dans le jeu avec une stratégie différente, la seule chose à faire c'est d'accepter que l'autre où tous ceux qui font partie du même scénario vivre selon leur propre conscience, votre rôle est d'apporter à paix, la compassion, en agissant plus comme une victime, mais en étant disponible pour ceux qui font appel à votre sagesse, pour la simple raison que vous avez maîtrisé vos émotions tout en générant de l'amour inconditionnel, tout en étant à l'écoute.

Posez-vous la question, qu'est-ce que je peux donner à ce monde sans pour autant y laisser votre peau. Il est vrai que si vous attendez quelque chose de ce monde, vous serez bien comblé par les scénarios de chacun. C'est déjà une vérité pour ceux qui se laissent prendre au jeu, en absorbant toutes les émotions engendrées par chacun. Cela devient votre vérité pour la simple raison que vous vous nourrissez des mêmes vibrations de ce monde, comme étant votre propre vibration. Réalisez-vous que chacun est libre d'être ce qu'il veut, qu'il a cette liberté depuis sa naissance en ce monde, mais que font-ils avec cette liberté? Un grand nombre perd cette liberté en s'identifiant aux croyances de ce monde. Il n'en tient qu'à vous de retrouver cette liberté, en acceptant et en accueillant tout dans la lumière de l'amour, cela veut dire accepter le choix de chacun, respecter son libre arbitre, même si cela lui occasionne des conséquences malheureuses, tout est apprentissage et expérience dans la vie, cela s'appelle l'évolution.

Libre à vous d'être dans toute cette gamme d'émotions, mais ce n'est pas comme ça que ce monde s'en sortira. Reconnaissez vos émotions refoulées, aimer les pour ce qu'elles sont comme une source d'apprentissage et libérez-les dans la lumière de l'amour, en tout temps vous êtes responsable de votre bien-être, ne pas gâcher cette opportunité d'être, vos proches, vos amis et connaissances ont besoin de vous comme étant un pilier de lumière, comme un phare dans la nuit, comme un soleil, qui est juste là à les aimer, à les écouter et à partager s'ils sont prêts à l'entendre votre propre expérience et vécu, Comment vous parvenez à rester en paix, quoi qui arrive, rien ne vient vous déstabiliser, car la lumière de l'amour est la seule chose qui tient votre attention, c'est ce qui vous permet d'être ce que vous avez toujours été, cela avant même votre venue en ce monde.
Quel que soit votre statut, mère, père, enfant, adolescent ou adulte, chacun est créateur de son bonheur. Seule la lumière de l'amour, vous permet de créer votre bonheur.

La lumière de l'Amour
Régis Raphaël Violette

Avec tout notre amour divin, universel et inconditionnel

Régis Raphaël Violette et Sandra Violette
Guérisseur de l'Âme, couple divin
Voir ces créations inspirées (toile sur Couple Divin) sur
sandrajustetreamour.blogspot.ca

Consultation, écrire à violette.regis@hotmail.com
Tous mes messages viennent du cœur, de mon vécu, tous sont uniques, ils n'ont qu'un but, nous dévoiler à notre propre lumière et amour. À nous permettre de renaître et être dans notre lumière. Merci de les partager, un présent à offrir à nous-mêmes et à son prochain.
Je te demande juste de citer le nom de l'auteur Régis Violette, justeetre.blogspot.ch

Auteur

  • Régis Violette