CONNEXION

L’ADN et les Sens Diplexiens

10 mai 2017 par Internaute  
Dans Spiritualité |

Depuis l'alignement harmonique de planètes en 1985-87, les enfants indigo, cristal, diamant....ont 3 spirales, 3 brins d'ADN activés alors que tous les autres dans l'ancienne génération n'en ont que 2 !
Les scientifiques ont appelé ce 3°brin : la Junk ADN, soit l'ADN poubelle ? Ah bon ? Confirmé par le scientifique Joël de Rosnay ( https://www.youtube.com/watch?v=XTyhB2QgjKg )

En fait l'humain a pour l'instant 13 brins d'ADN à activer dans son avenir galactique en son corps physique dont 3 commencent à s'activer actuellement dans l'humanité !
Et parallèlement, il y a l'ADN quantique qui est invisible et subtil et qui, en ce moment, s'active progressivement dans l'humanité, soit 13 couches aussi !
Pour les visualiser, il est besoin de faire 4 visualisations. Cet exercice permettra l'activation plus rapide de l'ADN en chacun de nous, il suffit de visualiser :
1°) - L'ADN physique sous formes de milliers de petits diamants très brillants dans tout le corps.
2°)- Puis visualiser l'ADN quantique sous forme de milliers de petits anneaux dorés autour du corps physique.
3°)- Et visualiser des rayons, des faisceaux, qui partent de l'ADN physique, les diamants blancs lumineux, et qui touchent chaque anneau doré de l'ADN quantique.
4°)- Et enfin demander à ce que tous les anneaux dorés pénètrent le coeur et le chakra cardiaque (entre les seins) et les visualiser entrant dans le coeur et le chakra cardiaque !

Les enfants indigo, cristal, diamant... depuis l'alignement harmonique planétaire de 1985, ont, eux, 3 filaments d'ADN activés physique et quantique, donc par essence il sont dans l'état d'être et n'ont pas envie de paraître à la différence de leurs aînés !

Les sens diplexiens vont s'activer progressivement dans toute l'humanité, c'est à dire les 5 sens actuels + les ressentis, qui seront sur activés, et, les hommes de demain seront des super hommes (superman est un pâle reflet de l'homme de demain !), mais ceux qui auront peur de ces activations en eux car inhabituelles, surprenantes et parfois perturbantes, vont certainement prendre vraiment peur, s'affoler et donc en première réaction peut être aller vers le côté sombre.
Entre parenthèse : " Les faux dieux créateurs de l'illusion sur Terre savent cela et mettent tout en place pour empêcher cette activation des sens diplexiens car leur pouvoir serait définitivement disparu sur cette belle Terre bleue ! Toutes les technologies à base d'ondes connectées (portables 3G et 4G... - ordi - tablettes - les nouveaux compteurs électriques linky - des Milliers d'Antenne en Alaska et autres qu'on ne connaît pas et qui agissent sournoisement...) sont des ondes électromagnétiques de basse fréquences qui génèrent des perturbations physiques, émotionnelles et mentales chez les êtres vivants. Et ainsi, les êtres humains peuvent être contrôlés et servir de bétail à ces faux dieux manipulateurs !"

Ce qui fait que l'humanité risque d'abord de se scinder elle même entre ceux qui auront la foi en eux, en leur pouvoir d'amour, et, ceux qui auront peur d'eux même, de ce qui leur arrive, de phénomènes qu'ils voudront contrôler au lieu de se faire confiance, au lieu de se laisser faire par l'AMOUR de L' UNIVERS, de la CREATION, de l'AMOUR de l'AMOUR, ce que les humains ont appelé Dieu  !
Ils seront la proie facile pour ces faux dieux de l'illusion et rois de la manipulation !

Depuis des éons, le mot Dieu est utilisé dans toutes les sauces humaines, pour bénir les affrontements, les guerres, les combats, les combines.... !

Quand l'homme aura compris que nul Dieu n'existe sinon lui même (Voir Psaumes 82-6, article que les chrétiens occultent car ils ont peur de leur illimitation :  saintebible.com ), il saura qu'il n'a pas besoin de demander à l'extérieur ce qui est en lui depuis toujours pour découvrir son pouvoir perso au delà du pensable !

Quand la question fatale est posée : «   Crois tu en Dieu  ?  », la réponse est toute faite : «   Crois tu en toi, en ton corps, en tes milliards de cellules, en la matière manifestée dans la nature et partout devant toi ? Crois tu en toute cette création qui est sous tes yeux   ». Eh bien, on sait que la matière est là, elle est, et c'est tout, elle est comme l'amour, il est là et c'est tout ! Il n'est pas dans l'existence car celle ci se finit un jour ou l'autre, il est dans l'état d'être, il est dans l'éternalité, c'est à dire la vie éternelle !

Et quand l'homme passe dans la lumière divine (immergé dans le corps de Dieu) après sa mort ou son élévation vibratoire sur un autre plan lumineux, il est tout simplement, il est le tout, il est l'essence de la vie, sans y penser, sans se questionner !
Il ne se pose plus la question sur Dieu puisqu'il est dedans, il est en lui, il est autour ! C'est comme le poisson qui se demanderait ou est l'eau ? alors qu'il ne s'aperçoit pas être totalement immergé dans l'eau ! Ou l'oiseau qui vole et demanderait à un autre oiseau, volant à côté de lui : " ou est l'air ?


"

La neige est comme un ange car elle est comme nous dans le tout, et, elle a le tout en elle ! Elle a surtout une espèce de sérénité qu'elle impose lorsqu'on la regarde une fois tombée et qu'elle envahit toute la nature avec son manteau blanc ! Les êtres de la nature nous disent qu'elle met le silence et le repos dans nos coeurs afin qu'on arrête de gigoter et s'activer pour des choses futiles ! La seule vérité est l'AMOUR, que l'on soit contre ou pour !

Le Grand Soleil Central, par l'auteur Ramathis Mam (Edition Ariane), dans «  Messages du Grand Soleil Central », nous dit : «   Vous êtes l'essence de Dieu car vous vibrez à la fréquence de la vie immortelle et éternelle, grâce à vous, cette fréquence se manifeste dans la vie, la puissance et le renouveau  !  »
Incroyable, non ?

Commentaires

  1. Marie-christine says:

    Merci pour ce texte, il me parle bien.
    Juste un bémol : je n’aime pas les visualisations. Chaque fois qu’on me demande de visualiser quoi que ce soit, j’ai un blocage immédiat, un refus de mon être. Je préfère voir ce qu’il m’est donné de voir spontanément.