CONNEXION

Son Chant Musique ~ Information de la Source ~ Le Centre du Silence et de la Tranquillité

2 juillet 2017 par Delta de la lyre  
Dans Spiritualité |

LE SON PRIMORDIAL

♫ Les symphonies peuvent être vues sous formes géométriques par certaines personne sensibles

♫ La Musique transmute

Nicolas Tesla « pour comprendre l’Univers il faut penser en terme de Fréquences et de Vibrations » tout est Son

♫ Dés qu’un son est émis il y a une partie dense qui est produite mais aussi simultanément une partie invisible contenant des informations précises, comme cette dimension invisible est en rapport avec la Source c’est ainsi que les informations voyagent au-delà de la vitesse de la lumière instantanément

♫ l’Eau est influencée par la musique – Docteur Emoto

le son influence la forme – poussières sur plaque se structurant différemment suivant le type de son émis

les musiques influencent le psychisme et le physique de l’Être Humain, les sons structurent le temple humain

♫ L'étude des Nombres révélée par Pythagore permet le retour à la science sacrée du Son, à l’Eveil :
suite de nombres Harmoniques
suite de Fibonacci
♪ ratio du Nombre d’Or

♫ la musique accordée en 440 Hertz est :
♪ récente,
♪ dure,
♪ en cours de musique les élèves sont agités

♫ le 432 Hertz est l’accord :
♪ ancien
♪ traces dans les Textes Sumériens
♪ doux
♪ rond
♪ relaxant
♪ apaisant
♪ en cours de musique les élèves se posent
♪ les auditeurs généralement se dirigent naturellement vers la musique accordée en 432 Hertz.
permet la Synchronisation de nos deux hémisphères du cerveau de l’encéphale
puis la connexion avec l’Espace Sacré du Cœur ; avant même que quelqu’un ne parle on va ressentir, percevoir, permettant de sortir de l’analyse, du contrôle par le mental.
♪ l’intuition retrouvée
♪ le discernement retrouvé
♪ de reconnexion avec le cœur en se rappelant que l’information arrive au préalable par la porte du cœur puis 3 secondes après monte au mental du cerveau de l’encéphale, d’où l’intérêt d’écouter ses impressions premières et pas forcément systématiquement ses propres impressions secondaires !
♪ est l’accord de la Nature
♪ est l’accord des Lois Universelles
♪ alors le Mental se met à la disposition de l’Être et non pas l'inverse ; le Mental va par exemple classifier des choses, il est au service de l'Être. Le problème est que l’action incessante du Mental est projetée sur la Conscience. Non pas acquérir des choses mais se dépouiller pour retrouver l’Etat Naturel. Tout est un , rien n’est séparé.


♫ Dans la Tradition Hermétique le Son est en correspondance → avec des Couleurs → avec des Minéraux → avec des Végétaux → avec des Planètes → avec des Animaux ← Tout est inter-relié

Déphasage
♪ fortement diminuer les bruits des machines est possible en produisant le son déphasé adéquate allant rencontré le son de la machine
♪ dès lors que l’on connaît la Signature Vibratoire de la densité d’un élément, une Roche par exemple, et que l’on est apte à générer le Son ou la Fréquence déphasée lui correspondant alors on annule certaines propriétés physiques :
- malléabilité
- déplacement comme une plume de gros blocs de pierre (note de DdlL - tel que ce qui est enseigné chez les druides ainsi que chez les esséniens)

♫ la tradition Essénienne en Communion avec les forces Célestes et les forces de la Nature permet de développer des Capteurs
♪ permettant d’entendre l’inaudible
♪ de voir l’invisible
♪ d’exprimer l’indicible.
♪ Poser ses mains autour d’une plante plusieurs jours d’affilé. Progressivement des circuits neuronaux, des capteurs, se développent permettant de ressentir l’énergie émise par la plante.

♫ Dans l’évangile apocryphe Essénien de la Paix :
♪ vous entendrez chanter les collines
♪ vous entendrez chanter les ruisseaux

frapper un bol en cristal produit une onde sinusoïdale d’une grande pureté durant longtemps, produit un son amenant au Silence. En ce Silence est découvert un Autre Son, c’est le Son Primordial, celui étant à la Base de toute la Création. L’on n’est pas séparé de la Source.

♫ Rien n’est séparé. Il y a notre conscience humaine notre personnalité qui fait que l’on se croit séparé de la Source. C’est cela le défi de l’Être Humain. Il y a ce paradoxe, comment l’Illimité qui est à l’intérieur de moi et le Limité de ma personnalité, mon corps physique, comment ces deux univers tellement différents peuvent coexister ?
Bien souvent il y a cette personnalité limitée qui va bloquer en moi l’illimité de s’exprimer.
Le Son est très important, c’est le plus important, le Son est un Interface entre le monde visible et le monde physique. Le Son permet à ce monde invisible de venir infuser structurer la matière.

Le son Primordial qui est à l’origine des Mondes est un son extrêmement subtil. Rien de ce qui est là sur le plan physique n’est séparé de la Source. Plus on se distant du plan physique plus les longueurs d’onde changent pour aller vers une subtilité jusqu’à l’origine.
Inversement plus la vibration redescend plus on retrouve la matière.

Chaque personne a une note d’incarnation
par exemple pour quelqu’un qui vibre sur un :
La = visionnaire, énormément d’idées, mais la faiblesse est la mise en application de ses idées car trop d’idées débordent sur le temps imparti à la mise en application de celles-ci.
Le défi est de choisir une idée et de s’y tenir jusqu’à sa réalisation concrète et définitive.
Mi = émotivité, fort ressenti au niveau de l’émotionnel débordant, hypersensible, emphatiquement fort de telle sorte que confronté à l’ambiance dans les lieux la personne en perd ce qu’elle est elle-même et ne peut donc pas aider l’autre. Une fois ce problème identifié, la personne devient généralement un excellent thérapeute.

♪ C’est pour cela que l’on est toutes et tous complémentaires,
les personnes alors déculpabilisent car beaucoup sont en recherche de leur mission de vie et découvrent qu’ils sont fait pour vivre avec telles aptitudes plutôt qu’avec telles autres (note de DdlL - méfaits de la pensée unique ambiante) .

Chantez chantez même si ça sonne faux cela n’a aucune importance l’essentiel est que vous chantiez car c'est favoriser l’hémisphère droit du cerveau de l’encéphale qui est alors actionné alors que lorsque l’on parle et aussi lorsque l’on écoute c’est l'hémisphère gauche qui est sollicité, le gauche ayant trait au mental tandis que le droit est initiateur de création, c’est pour cela qu’en musicothérapie quand on est face à des personnes ayant une hémiplégie, un AVC, qui ont perdu l’usage de la parole on parvient à les rééduquer en chantant, la magie est qu’ils vont aller chercher les mots dans l’hémisphère du cerveau qui est touché et se remettent à parler !

♫ Les canadiens qui ont un accent le perdent dès qu’ils chantent.

♫ Les personnes bégayant ne bégayent plus lorsqu’ils chantent.

♫ Chanter + être dans la création = on arrête de penser = moment de vide = comme dans l’apnée de Dieu = dans ce vide on reçoit beaucoup d’information contenue à l’intérieure de soi, chaque atome contient l’information de l’Univers entièrement = augmentation vibratoire = envoi d’informations vers d’autres personnes les captant grâce au champ morphogénique.

♫ Bien respirer est essentiel pour chanter, bien respirer amène à un état méditatif non voulu.

♫ On doit faire les choses pour se sentir mieux et non se sentir mieux pour faire les choses

♫ Poser un regard d’Amour

Cyrille Campo auteur-compositeur - et - Aline Algudo chanteuse, musicothérapeute - 25 mai 2017 - 31’


Source vidéo - Tistrya
Réalisée par Anthony Chene

OM & OM

Le Om ou Aum pour jouer pleinement son rôle a intérêt à être chanté en se basant sur la fréquence du Fa et non pas du Do tel que trop souvent entendu y compris au Tibet !
S'il est trop dans les graves alors il attire et met en mouvement des forces peu recommandables.

Source - Guillaume Delaage

LE MUSICIEN

Assis sur une plate-forme surélevée, il jouait d'un instrument à sept cordes pour un petit auditoire de personnes auxquelles ce genre de musique classique était familier. Elles étaient assises devant lui sur le parquet, tandis que derrière lui on jouait d'un instrument qui ne comportait que quatre cordes. C'était un jeune homme, mais il possédait une maîtrise complète des sept cordes de son instrument et de cette musique complexe. Il avait coutume d'improviser avant chaque chant, puis venait le chant qui comportait plus d'improvisation encore. Jamais vous n'entendiez jouer un chant deux fois de la même manière. D'une exécution à l'autre, les mots étaient conservés mais, à l'intérieur d'un certain cadre, il y avait une grande latitude d'interprétation et le musicien pouvait improviser à cœur joie. Plus nombreuses étaient les variations et les combinaisons, et plus grand le musicien. Les cordes ne pouvaient parler mais tous ceux qui étaient assis connaissaient les mots et ils s'en extasiaient.


Avec des mouvements de la tête et des gestes gracieux des mains, ils marquaient parfaitement la mesure et, à la fin du rythme, se donnaient une tape légère sur la cuisse. Le musicien avait fermé ses yeux et il était complètement absorbé dans sa liberté créatrice, et dans la beauté du son. La coordination de son esprit et de ses doigts était parfaite. Et quels doigts il avait ! Délicats et rapides, ils semblaient posséder une vie propre. Ils ne s'arrêteraient qu'à la fin de cette interprétation particulière du chant et seraient alors tranquilles et reposés. Mais, avec une rapidité incroyable, ils recommenceraient à interpréter un autre chant dans un autre mode. Ils vous hypnotisaient presque par leur grâce et l'agilité de leur mouvement. Et ces cordes, quels sons mélodieux elles produisaient ! Elles étaient pressées à la tension juste par les doigts de la main gauche tandis que ceux de la main droite les pinçaient avec une aisance et une autorité magistrales.

La lune brillait au-dehors, et les ombres noires étaient immobiles. Par la fenêtre, le fleuve était tout juste visible, un flot d'argent faisant contraste avec les arbres silencieux et noirs de l'autre rive.

Une chose étrange se passait dans cet espace qu'est l'esprit. Cet esprit avait épié les gestes gracieux des doigts, écouté les sons délicieux, observé les mouvements de tête et le rythme des mains des assistants silencieux. Soudainement, l'observateur, l'auditeur, disparut. Il n'avait pas été simplement mis en sommeil par le bercement des cordes mélodieuses : il était complètement absent.

Il n'y avait plus que le vaste espace qui est l'esprit. Toutes les choses de la terre et de l'homme étaient en lui mais se trouvaient sur ses bords les plus reculés, elles apparaissaient estompées et lointaines. Dans la grande partie de cet espace où rien n'était visible, il y avait un mouvement et ce mouvement était silence, tranquillité.

C'était un mouvement vaste et profond sans direction ni cause. Un mouvement qui commençait aux extrêmes confins de l'espace et, avec une force incroyable, se dirigeait vers le centre - un centre qui était partout au sein de cette tranquillité silencieuse, de ce mouvement qui est espace. Ce centre est une solitude totale, incontaminée, inconnaissable ; une solitude qui n'est pas isolement et qui n'a ni commencement ni fin. Elle est complète en soi, et n'est pas construite. Les bords extérieurs sont en elle mais ne participent pas à sa nature. Elle est là, mais hors du champ qu'embrasse l'esprit humain. C'est le tout, la totalité, mais elle est inaccessible.

Krishnamurti Jiddu – “Commentaries on living, Third series” pages 107 & 108

Traduction française par René Fouéré issue de son livre “La Révolution du Réel Krishnamurti” – 1969 & 1985

Source originelle internet - Revue 3ème Millénaire

Articles connexes

Sons Esséniens – La Guérison par la Voix

Neurones du Cœur

France & Eau : histoire d’amour cachée. Vinh Luu : 1er découvreur de la mémoire de l’eau

Sites

• Nous sommes ceux que nous attendons - Nous sommes le Changement

• Tradition Hermétique Théurgique - Alexandre Moryason

• Tradition Hermétique - Guillaume Delaage

• Tradition Essénienne - Anne Givaudan

• Cyrille Campo & Aline Algudo - Oramedia

Audio

Om 432 Hertz approuvé par Guillaume Delaage

Source présent article (Observation de la conformité du poème de Krishnamurti par rapport au livre. Transcription depuis la vidéo uniquement des attributs propres aux sons. Photos) - Delta de la Lyre


(Flûte d'Amour - Cyrille Campo - 5' - Extrait de l'album ALOHA - 24 mai 2017)

Auteur

  • Algudo, Campo, Chene, Krishnamurti, Delaage

Source

Commentaires

  1. Karen says:

    Merci Delta pour cet article très complet ! j’en suis convaincue depuis longtemps…Depuis peu j’ai appris l’existence du son HU qui pour moi, résonne comme le son OM.

    atma.ca

    Dit par jacques martel …donc, fiable, je pense …

  2. Meliane says:

    Bonjour j’ai beaucoup apprécié , et je veux savoir comment peut-on « reconnaitre avec précision « SA » fréquence . La note sur laquelle un être humain fonctionne ; personnellement  » Je suis attirée vers les SONS mélodieux , particulièrement les SONS de la Nature ,j’apprécie le SILENCE , la musique classique « légère.. » Mozart..etc.. J’ ai beaucoup de mal avec les rythmes de la musique actuelle ; que je ressens grossière.. lourde.. agressive.. négative , au point que si j’insiste cela va provoquer un malaise physique…accélération du rythme cardiaque migraine, nausées etc..ce qui oblige de prendre la fuite .. ou que l’on se trouve on est agressé par des sons de basse fréquences , qui nous sont imposés !( il y a quelques années je me suis réveillée en sanglots!..à la suite d’un rêve que je venais de vivre intensément ou je me suis ressentie dans plusieurs personnes humaines en même temps ; et  » une conscience extérieure  » qui observe …(1) je suis dans la gorge d’une personne qui chante du jazz..avec toute son Âme..  » je me ressens être « sa gorge » , la personne qui chante je ne la vois pas, je suppose que c’est une femme ??? l’émotion est très forte..cette gorge donne tout ce qu’elle peut !cela déclenche en moi des sanglots incontrôlés .
    (2) il y a une jeune femme avec deux enfants qui écoutent , l’un des enfant demande à sa mère «  » qui c’est, » » la mère répond c’est Richard Kay , et l’enfant insiste .., qui est Richard Kay ? c’est une Âme qui passe dans le monde . là mon rêve s’arrête …même éveillée j’ai du mal à contrôler mes larmes !!je ne comprend pas !! que veut dire ce rêve ?? j’ai fait des recherches sur le net pour savoir s’il existait quelqu’un avec ce nom mais rien !! cela restera un mystère .Aujourd’hui encore lorsque j’y repense les larmes me montent aux yeux .et pourquoi un nom masculin dans une gorge de femme ??? Méliane

    • Karen says:

      Méliane, une ancienne vie probablement, ou dans une optique multidimentionnelle, toi sur un autre plan ..

  3. Karen says:

    Ah! merci Delta, un complément qui m’est bien agréable !!! et avec lequel je suis entièrement d’accord. merci !!!

  4. Karen says:

    @ Méliane : c ‘est facile, pour trouver « ta » note, tu fais la gamme sur un clavier, et celle que tu « préfères », qui te fait vibrer, est celle qui te correspond .

  5. Meliane says:

    Un grand MERCI pour vos réponses j’ ai essayé de trouver par moi-même..mais n’étant pas sûre .. j’ hésite ; si quelqu’un peut me donner une adresse fiable ..je reste très prudente en tout ..et surtout dans ce domaine .( il y a 2 jours je suis tombée par hasard ( youtube )sur le site de WILLIAM BUHLMAN
    «  » voyage au-delà du corps «  » très bien expliqué , j’ai beaucoup apprécié , je le conseille à celui qui est vraiment en recherche .Meliane

  6. Karen says:

    Merci à toi Méliane, je vais aller voir le site. C’est toujours intéressant. Et d’accord aussi sur le fait qu’il faut se fier surtout à son intuition !