CONNEXION

La Théorie Quantique Va Transformer Votre Vie !

2 juillet 2017 par Delta de la lyre  
Dans Général |

Si la physique quantique apporte aujourd’hui des applications concrètes dans de nombreux domaines, elle révolutionne aussi notre approche de la vie car cette nouvelle science apporte la preuve irréfutable que l’esprit peut influencer la matière. Ce n’est évidemment pas sans implication pour la médecine et la façon d’envisager la santé. Dans cet article, le Dr Christian Bourit explique combien il est important d’appréhender la réalité en termes d’énergie : par leurs vibrations, nos pensées et nos émotions jouent un rôle déterminant dans tout ce qui nous arrive.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

La science moderne nous apprend que tout ce qui relève du maté- riel – le corps humain, une voiture, un billet de banque… – est composé d’atomes. Or, le fax, l’ordinateur, la télévision, le laser et le GPS sont nés de cette observation que l’atome, unité fondamentale de la matière, n’était pas une entité solide mais une hiérarchie d’états d’information et d’énergie. La matière est donc énergie et information. Les théoriciens du champ quantique ont ainsi démontré que la différence entre deux objets matériels ne se situe pas sur le plan matériel. Au niveau fondamental, les particules élémentaires sont exactement les mêmes.

L’extraordinaire notion de champ quantique

Nous baignons dans un océan d’énergie vivante. À la fois Cause et Substance, l’énergie quantique forme l’essence de l’univers reliant toutes choses. Elle est à l’origine de tout ce qui existe et de tout ce qui existera un jour. À l’échelon infinitésimal, les forces qui sous-tendent l’univers matériel sont électromagnétiques. Si l’on observe au microscope électronique n’importe quel objet, on s’aperçoit qu’il est composé d’électrons. Au fur et à mesure du grossissement, il se transforme en tourbillons de vibrations. La matière est donc de l’énergie ralentie au point de se rendre visible.

Einstein a été le premier scientifique à aborder le monde en termes d’énergie. Planck, Heisenberg, Schrödinger et jusqu’à récemment Serge Haroche, prix Nobel de Physique en 2002, ont également consacré leurs recherches à l’approche énergétique de l’Univers qui constitue le plus grand défi scientifique de notre époque.

L’illusion de nos cinq sens a trop longtemps fait oublier que le plus important dans nos vies se déroule à un niveau invisible, dans le domaine quantique où tout est énergie et information. Malgré les apparences, rien n’est statique. Lorsque l’on étudie un objet matériel au microscope électronique, on se retrouve face à un tourbillon d’électrons. Seule l’illusion de nos cinq sens nous prive de la perception que la matière est aussi énergie. De la même manière, au moment où vous lisez ces lignes, peut-être avez-vous la tête en bas ou bien alors ce sont d’autres êtres humains à l’opposé du globe qui peuvent l’avoir. Bien sûr, nos cinq sens ne le perçoivent pas car la terre tourne sur son axe à une telle vitesse et nous n’en avons pas la moindre conscience. Le problème est que puisque l’énergie est invisible,
nous avons eu pendant trop longtemps tendance à la nier. C’est la principale raison pour laquelle on a pendant longtemps refusé de tenir compte de l’énergie primordiale de l’Univers grâce à laquelle tout existe.

Au fil du temps, la plupart des hommes ont oublié leur relation intime avec ce principe de vie, cette énergie créatrice grâce à laquelle tout existe. Cela même si certaines philosophies anciennes développaient déjà l’idée d’un monde d’énergie. La première conséquence de cet oubli a été de nous faire vivre dans la peur et de faire croire que nous sommes limités par les « lois » de la physique et de la biologie. Il est donc fondamental de comprendre que ce nous voyons comme un monde solide n’est absolument pas un monde solide ; ce que l’on a longtemps considéré comme le vide se révèle être un vaste champ d’énergie.

Une nouvelle certitude doit diriger notre manière de penser :
nous sommes dans un monde vibratoire.

Nous créons notre réalité

Ce qui est extraordinaire avec la physique quantique, c’est qu’elle a démontré de manière éclatante que nos pensées sont magnétiques et que nous influons sur ce que nous observons. Cela parce que, tout comme la matière, nos pensées sont aussi de l’énergie et de l’information. Jusque-là, ce n’était qu’un ressenti pour certains. Au physicien français Louis de Broglie, revient le génie d’avoir mis en évidence que chaque particule est aussi associée une onde de probabilités dont le comportement dépend de l’observateur.

Chose fascinante, on constate qu’une particule reste une onde jusqu’au moment où elle est observée. Avant d’être observée, elle n’est qu’une possibilité mathématique. Il est parfaitement confirmé aujourd’hui avec la technologie que des électrons n’ont pas le même comportement selon qu’il y ait un observateur ou non. Cela signifie que si un observateur vient à porter son attention sur un électron, celui-ci va se comporter en particule. Ainsi, tout ce qui est observé est affecté par l’observateur à tel point qu’il semble en devenir la source.

Notre monde est donc tel qu’il est parce que nous le regardons d’une certaine manière. Une première conclusion évidente est que beaucoup de problèmes dans notre société prendraient moins d’importance si l’on en parlait moins. Une telle observation implique que face à un quelconque problème, une clef majeure du changement est dans notre attention, dans notre manière de considérer les événements et non seulement par nos actions. Cette mise en évidence est absolument fondamentale. En clair, cela signifie que l’esprit a la capacité d’interagir avec la matière et que nous participons bel et bien à créer notre réalité.

Puisque le fondement de l’Univers se situe au niveau quantique, chaque fois qu’une chose est manifestée dans le monde physique, cela commence sous la forme d’un désir, d’une intention, mais aussi malencontreusement d’une peur.

Découvrir un monde de possibilités

Nous évoluons parce que notre environnement extérieur change. Il s’agit là d’une évidence, simple constatation de la transformation de chacun au fil des années et des circonstances. Mais le plus important reste de s’ouvrir à la perspective inverse. Le monde extérieur change quand c’est nous qui changeons.

La loi d’attraction est en relation directe avec la théorie quantique.

Selon celle-ci, nous attirons dans notre vie et de manière infaillible, les choses auxquelles nous accordons notre attention. Cette loi est toujours à l’œuvre, qu’on en soit conscient ou non, qu’on y croie ou non. À chaque instant, il est possible de prendre conscience de la nature positive ou négative de la vibration que l’on émet en identifiant le sentiment, l’émotion que l’on ressent. Si, par exemple, je connais une impatience joyeuse à l’idée d’entreprendre quelque chose qui me passionne, je mets en place les conditions d’un succès probable. Si, au contraire, je ressens de l’inquiétude ou de la colère, je mets en place des conditions propices à de futures difficultés. La loi d’attraction n’est en soi ni bonne ni mauvaise, elle est seulement ce que nous en faisons. L’énergie va où se porte notre attention, donc sur ce que nous voulons mais aussi sur ce que nous ne voulons pas.

Ce qu’il faut impérativement retenir, c’est la chose suivante : que l’énergie émise soit de nature négative ou positive, la loi d’attraction attirera toujours davantage de cette énergie vers nous. Par notre volonté, notre libre arbitre, nous avons le pouvoir de choisir le type de fréquence que nous désirons alimenter. Une telle observation ouvre les portes d’un monde de possibilités et chacun peut s’engager à devenir un acteur de sa réalité, il suffit de commencer par renoncer à la négativité. La compréhension de la théorie quantique permet de prendre conscience que nous évoluons dans un monde de possibilités et non dans un monde de limitations contrairement à ce l’on pourrait croire. Le problème est que nous ne savons pas le voir. Du fait que la conscience collective d’aujourd’hui le permet, notre société continue de prêter davantage attention aux limitations et aux séparations, en mettant l’accent sur la peur de manquer d’argent, de pétrole, d’eau… Un changement d’approche est absolument nécessaire. De plus à l’heure où certains sont encore tentés de résoudre les problèmes par la violence, la vision quantique, dans laquelle tout est relié au niveau fondamental, permet également de mettre fin au vieux mythe qui fait croire que l’on ne peut gagner qu’aux dépens des autres.

Le Dr Deepak Chopra, spécialiste de la théorie quantique, considère que le champ quantique est comparable à un grand bac à sable. Il explique que toutes les potentialités existent sous forme latente. Il suffit que notre conscience ou notre imagination les appelle pour qu’elles aient la faculté de se matérialiser. Ainsi, chacun d’entre nous peut devenir un joueur capable de miracles s’il comprend les mécanismes de la création.

Nous sommes des émetteurs-récepteurs

Le malheur de la plupart des gens est qu’ils ne savent pas penser autrement qu’en termes d’actions. Ils comptent sur leur seule volonté ignorant que dans le champ d’énergie qui nous entoure l’invisible précède le visible. Tout ce que nous sommes capables d’imaginer existe déjà dans le champ quantique. La vie n’a pourtant nul besoin d’être une lutte systématique, d’autant plus que considérer la vie comme un combat n’a jamais permis de contrôler les circonstances. Même en mettant tout en œuvre, on n’a pas toujours la certitude d’atteindre le succès, tout comme il est impossible de forcer une personne à nous aimer. De fait, pour un individu donné, la capacité à atteindre ses objectifs ne repose pas sur la seule notion d’effort, de combat mais sur sa capacité à établir une connexion harmonieuse avec l’énergie fondamentale de l’Univers. Nous déterminons notre avenir par nos choix effectués à chaque instant. En conséquence, notre responsabilité est toujours dans le choix de nos comportements.

Une personne qui se pose en victime innocente va toujours préférer se plaindre et accuser les autres, les circonstances, ignorant qu’elle participe de la sorte à émettre un signal négatif qui à son tour va générer d’autres difficultés. Refuser d’en prendre conscience se paie généralement au prix fort ! Assumer sa responsabilité veut dire refuser de jouer un rôle de victime qui ne mène à rien, cela permet au mieux d’espérer se faire plaindre. La personne qui s’apitoie sur elle-même se condamne à rester dans l’impuissance.

Notre conscience représente la somme de nos acceptations, de nos croyances conscientes mais aussi subconscientes.

Chaque fois que nous disons, c’est la faute des autres… c’est la faute de la conjoncture, nous oublions la nécessité de changer notre manière d’être, notre façon d’entrer en relation avec l’énergie du champ
quantique. Lorsque nous avons un manque dans notre vie, plutôt que de prendre l’extérieur pour cible ou de vouloir forcer les choses, il est bien plus utile de nous rappeler que notre monde change quand nous changeons d’énergie. Les handicapés nous donnent souvent de belles leçons. L’Anglaise Martine Wright est cadre en marketing lorsqu’elle est victime en 2005 d’un attentat dans le métro londonien. Elle va perdre ses deux jambes à l’âge de trente-trois ans. Cette jeune femme a réussi néanmoins à montrer aux yeux de tous que rien ne l’arrêtait. Ski, parachutisme, aviation sont devenus son ordinaire, sans parler du volley-ball qui l’a menée jusqu’aux jeux paralympiques de Londres.

« J’avais statistiquement plus de chance de gagner au lotto que de me retrouver dans cette rame de métro… Pourquoi moi ? Après la révolte, j’avais le choix : soit rester assise à me lamenter sur mon sort, soit me dire que la vie continue et me relever. Ce jour-là, cinquante-deux personnes sont mortes, elles n’ont pas eu à faire ce choix. Aujourd’hui, des pans entiers de ma vie actuelle sont plus riches qu’avant. Même si évidemment j’aimerais ne pas avoir perdu mes jambes, je fais des choses que je n’aurais jamais osé rêver, et le plus extraordinaire est dû à quelque chose de tragique ».

Un être humain est plus qu’un corps physique

Renoncer à se considérer comme un être confiné dans les limites étriquées de nos étiquettes est essentiel. Si nous avons perdu notre pouvoir, c’est à cause des croyances limitées que la société et l’éducation ont souvent programmées en nous et qui nous dirigent. En apprenant à créer les conditions d’une interaction harmonieuse avec ce champ d’énergie à l’origine de tout ce qui nous entoure,


il est possible de faire de notre vie une expérience beaucoup plus harmonieuse. Encore une fois, la nature positive ou négative de notre relation avec ce champ d’énergie dépend entièrement du contenu de nos pensées, paroles et actions. En fait, nous retrouvons le reflet de notre manière d’être, le reflet de notre conscience sous forme de circonstances au quotidien. La théorie quantique démontre que lorsqu’une chose en vient à exister dans le monde matériel, tout a commencé sous la forme d’une impulsion d’énergie. Cela peut prendre la forme d’une intention, d’un sentiment, d’un plan avant que l’énergie créatrice, cette force vitale invisible mais à l’origine de tout, ne s’en empare. Des millions d’hommes et de femmes veulent la joie, l’amour et l’abondance et pourtant ils rencontrent l’inverse au quotidien parce qu’ils ne sont pas sur la bonne fréquence ; ils se laissent diriger par leurs émotions et se concentrent sur leurs manques. Tant qu’ils n’adopteront pas un nouveau système de pensées tenant compte de la nature magnétique de leurs pensées et par conséquent de leur capacité à changer d’énergie, ils resteront impuissants à se créer une existence pleine de satisfaction.

Il est fondamental de comprendre que du fait de la nature vibratoire de notre monde nous n’obtenons pas dans la vie ce que nous voulons mais la résonance de ce que nous émettons. La négativité attire la négativité tout comme la positivité attire la positivité. Hélas, pour beaucoup de gens, le plus sûr moyen d’obtenir les choses reste encore de croire en la nécessité de grands efforts. Ils n’envisagent d’obtenir ce qu’ils veulent sans avoir à lutter et souvent pour longtemps.

Certains vont toujours chercher à s’imposer quitte à devenir de véritables pitbulls. Or, ils se trompent car le succès, la guérison ne s’obtiennent pas de manière durable par la force. Envisager la vie comme un combat, rester sur la défensive, est épuisant à long terme. Ce genre d’attitudes génère un cortège d’émotions négatives qui finissent par se matérialiser un jour ou l’autre. Si un grand nombre agissent avec maladresse, c’est parce qu’ils oublient ou ignorent totalement l’existence d’une manière d’être capable de les relier à ce champ d’énergie qui les relie à un monde de possibilités. Ne sachant que faire véritablement, ils voient le monde comme un endroit définitivement hostile avec le risque comme nous l’avons vu de se transformer en victimes. Une personne persuadée qu’elle sera toujours une « victime » fera inconsciemment tout pour s’attirer des expériences où elle aura effectivement le rôle de victime.

On a longtemps cru que tout pouvait se résoudre par l’action. Or, la manière la plus puissante de transformer notre vie est de changer notre niveau de conscience puisque nous n’attirons pas ce que nous voulons, malgré parfois une volonté farouche, mais plutôt le miroir de ce que nous sommes. Supplier, implorer ne fait que traduire une inquiétude par rapport à ce que l’on demande. Ces deux émotions ne sont aucunement propices pour poser les bases d’une vie réussie, elles déconnectent d’une relation harmonieuse de l’Energie Créatrice en maintenant dans une conscience de manque. Dès le moment où l’on s’applique à entretenir des pensées de nature aimante et positive, que l’on prend soin de diriger notre attention sur ce que l’on veut, l’évolution positive est inéluctable. Certains parleront de chance, alors qu’il ne s’agit que du résultat d’une certaine manière d’être.

Elle détermine pour une grande part la qualité de notre fréquence vibratoire et donc de notre lien à cette énergie subtile qui anime l’Univers. Une impatience très forte ne suffit donc pas pour voir nos désirs se réaliser. Les choses ne bougent pas non plus par notre simple volonté mais par correspondance vibratoire.

Une crise : un appel a changer

C’est le signal qu’il faut remettre en question de notre manière d’agir mais aussi de manière de penser que ce soit sur un plan individuel ou collectif. Si l’on prend l’exemple du manque d’argent sur la planète, il ne devrait pas s’envisager uniquement sur un plan matériel. C’est une erreur magistrale de négliger le fait que la réalité est aussi une création personnelle en fonction de la vibration de manque ou d’abondance de chacun. Une personne peut travailler quinze heures par jour mais si elle cultive des pensées d’échec, de pénurie, il y a peu de chances que ses efforts soient couronnés de succès. Les actions ne suffisent pas : c’est en changeant d’énergie qu’elle trouvera le plus sûr moyen de triompher.

Les informaticiens ont une expression qui s’applique parfaitement à la nécessité de repartir sur de nouvelles bases, peu importe ce qui s’est passé avant, c’est le reset ou la remise à zéro. Au-delà des bénéfices personnels prodigieux, aborder les problèmes de société actuelle avec un regard imprégné du modèle quantique, participera largement à la construction d’un monde de paix où le bonheur n’est pas quelque chose d’individuel.

Docteur Christian Bourit

Source - néosanté n°51 décembre 2015
Abonnement à néosanté ► 7 formules - Belgique France Suisse Québec

.

Pour aller plus loin

« Votre vie est un jeu quantique »,
Dr Christian Bourit, éditions Quintessence.


Coach en développement personnel, le Dr Christian Bourit anime des ateliers et formations qui intègrent les découvertes révolutionnaires de la science moderne et la démonstration par la théorie quantique que l’esprit agit sur la matière. Il montre à chacun comment émettre une nouvelle fréquence pour être en connexion énergétique avec ses plus grandes aspirations. Il est l’auteur des ouvrages

• « Je m’autorise au Bonheur !» (Éditions Jouvence 2006)
• « La Vibration du Bonheur » (Éditions de l’Homme 2011)
• « Votre vie est un jeu quantique » ( Éditions Quintessence 2014 )

www.Christian-Bourit.com

.

Vidéo - Dr Quantum double fente et intrication - AMEvolutionfr

.

Source présent article, photo - Delta de la Lyre

Auteur

  • Docteur Christian Bourit

Source

Commentaires

  1. Karen says:

    Magnifique !!!

  2. Michel says:

    C’est bien cerné comme approche et explication .

    Notre noyau est esprit , la seule chose vraiment vivante en nous , et c’est seulement elle qui peut utilisé la force , l’énergie qui provient de Dieu , la Source . Car La Vie n’est quand lui et par sa vie il émet une force qu’on peut utilisé selon notre propre libre arbitre …. mais ont est responsable de ce que l’on fait …. on récolte ce que l’on sème , en pensé en parole et en acte , qui provient du vouloir de notre esprit .

    L’énergie quantique c’est la Force qui provient de Dieu … je crois bien