CONNEXION

H2O et le terrorisme ?

4 août 2017 par Internaute  
Dans Général |

« On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans action résolue contre le réchauffement climatique » a déclaré Macron à Hambourg pour faire la publicité de COP21.

Pourquoi associer le réchauffement climatique et le terrorisme?

Tentatives de réponses

Quelques soient les arguments des uns et des autres sur le climat, il serait question des ressources en eaux de la planète.

Quelques soient les arguments des uns et des autres sur le terrorisme, qu'un Président associe ce gros problème au climat, il serait question de conflits dont les trésors de guerres seraient l'eau douce.

Est-ce que les scientifiques du Moyen-Orient et d'Afrique prévoient de nouvelles désertifications de ces territoires ?

Ces terrorismes seraient-ils des solutions violentes pour trouver de l'eau dans les prochaines décennies ?

Les arguments offerts à l'opinion publique se fondent sur la COP 21.
Les effets des réchauffements sur le cycle de l'eau.
Maîtriser ces hausses de chaleurs est-il perçu comme la meilleure solution aux désertifications anticipées ?
Et donc, aux motivations phobiques des agents chefs des terrorismes du manque total d'eau, dans leurs territoires.

Les arguments silencieux se fonderaient sur les nouvelles activités du soleil, détaillées sur divers sites. De sites scientifiques aux sites spirituels.

H2O nous concerne, et en cette pleine lune en lion, c'est un sujet de méditations et de réflexions.
2 éclipses: le 7 et le 21 août 2017.
L'alignement: Terre Soleil Sirius.

La Terre composée à dominante d'eau.
Les corps vivants composés à dominante d'eau.
Les travaux de Masuro Emoto.
D'autres travaux sur les sons et l'eau. Exemple: une voie de recherches pour les maladies.

Les influences des photons solaires dans H2O.

Si le verseau est un autre cycle du soleil, nos molécules d'eau suivent le soleil.
Le cycle de l'eau sera modifié.
Les territoires riches en eaux et les territoires sans eaux devraient trouver des solutions de solidarités.

Rappel pour nous, des territoires riches en eaux:
- avant 1970: alimentation en eau de robinet des foyers gratuites. Enfant, j'ai assisté à l'installation du compteur. Eau bue.
- puis, construction des centres d'épurations des eaux.
- puis, écologies de l'eau.
- puis, eaux de bouteilles bues - de 0.18 € à 0.70 € et nouveautés eaux de luxe à 10€.
- et, combien de taxes pour 1 l d'eau, au robinet et en bouteilles?

Evidemment, c'est loin des choses de nos vies occidentalisées!

L'année 2003 a été décrétée année mondiale de l'eau par l'ONU sur le thème «Water for the Future».
L'eau est une ressource fragile et limitée

De toutes les ressources renouvelables de la planète, l'eau douce est celle dont le manque est le plus implacable pour l'humanité.
Entre 1940 et 1990, la population mondiale a plus que doublé, passant de 2,3 à 5,3 milliards d'être humains. Dans le même temps, la consommation d'eau par habitant, passant de 400 à 800 m3 par an, a elle aussi doublé, entraînant ainsi un quadruplement en un demi siècle de l'eau utilisée. De telles augmentations seront dans l'avenir probablement impossibles à soutenir. Déjà, certains pays d'Afrique et d'Asie Mineure manquent d'eau, en quantité et en qualité, mais à plus long terme, certaines parties de l'Asie et de l'Amérique latine, voire de l'Europe, connaîtront le même problème.
Plus d'un milliard d'habitants n'ont pas accès à l'eau en quantité suffisante et 2,5 milliards ne disposent pas de système d'assainissement satisfaisant.
L'ONU prévoit qu'en 2025, 1,8 milliards d'êtres humains vivront dans des pays ou régions affectés par une pénurie totale d'eau et environ 5 milliards dans des régions où il sera difficile de répondre à tous les besoins en eau douce.

Ces pays sont confrontés au problème de la qualité de l'eau (ils ne sont pas les seuls), à l'augmentation des coûts d'exploitation et de distribution de l'eau, à la dégradation des sols en zones irriguées, à la diminution de la ressource souterraine, à la dégradation des écosystèmes.

La faible qualité de l'eau de boisson est bien souvent due à l'insuffisance d'infrastructures de distribution et d'assainissement. Une plus grande qualité de l'eau suppose aussi des coûts de traitements plus élevés.

Malgré les efforts pour augmenter les ressources disponibles (construction de barrages, pompages d'eaux souterraines), le % des écoulements de surface utilisés pour les besoins humains augmente, à mesure que la population, l'industrie et l'agriculture se développent.
Il faut signaler que les populations qui n'ont pas d'accès à l'eau, sont bien souvent les mêmes que celles qui souffrent de la faim.

En fonction de la situation économique du pays, les conditions de fourniture d'eau potable peuvent être différentes. Les pays riches subissent une inflation des coûts à cause de normes plus sévères et de pollutions ponctuelles fortes, alors que les pays pauvres, qui pour la plupart n'ont tout simplement pas de systèmes de traitements, ont des approvisionnements en eau très peu coûteux : il y a environ 11 000 stations d'épuration des eaux en France, pour 200 en Chine.

Auteur

  • Invitée

Source

Commentaires

  1. Invitée says:

    De la spiritualité pour la problématique de l’eau ( la mienne actuellement).

    Si le verseau est un autre cycle du soleil, nos molécules d’eau suivent le soleil.
    Le cycle de l’eau sera modifié.
    Les territoires riches en eaux et les territoires sans eaux devraient trouver des solutions de solidarités.

    Des solutions de solidarités signifient que chaque nation, riches en eaux et sans eaux, réveillent l’esprit du papillon.
    Quoique je pense, quoique je fasse, cette action touche tout.
    C’est l’esprit de l’Humanisme, celui qui distribue équitablement les ressources renouvelables de la Nature Terre.
    C’est l’esprit du Verseau. Ou, Je me libère de l’égoïsme.

    L’Humain engagé vers le verseau sait et saura les solutions, satisfaisant les Humains.

    L’Humain réfractaire au verseau pense ses solutions à lui.
    Des solutions héritées des passés de survie de son clan.
    Des passés en taureau (Abraham, Moïse), en bélier (Bouddha), en poisson (Jésus, Mahomet).

    Même si les raisons des terrorismes sont de trouver de l’eau douce, par n’importe quel moyen, c’est une solution héritée des passés de survie de son clan.

    La violence est utilisée.
    La guerre militaire est utilisée.
    La guerre économique et financière est utilisée.
    C’est-à-dire, comme avec le pétrole, avec le gaz, avec les minéraux,etc… pour l’eau douce se mettent en place des négociations quasi mafieuses.
    Des pays riches en eaux négocient des affaires d’argent avec des pays pauvres ou sans eaux. C’est complexe à saisir, néanmoins ceci peut clarifier l’attitude de Bush, lorsqu’il a scénarisé dans une école la connaissance des 2 tours, et l’appel à la lutte contre le « mal ».

    Est-ce que le 11/09/2001 a aussi été le début des contrats mafieux pour l’eau douce?

    Je conçois que c’est hallucinant!

    Mais, reconnaissez qu’un pays sans eaux est un pays en voie de disparition. Migrations des populations, zéro Chefs politique et religieux.

    Tentez d’imaginer les terroristes formés ou en formation réfléchir sur ces raisons!
    Combien se laisseront encore « baiser » par les arguments religieux et politiques?

    Et si j’ose l’écrire, c’est aussi parce que je me souviens d’un livre lu après 2000.

    Régine Françoise Fauze, affirmant transmettre le groupe Et. Sorya.

    « Il sera INTERDIT à quiconque de toucher à la molécule de l’EAU.

    Signifiant que leur unique inquiétude serait d’observer des Humains osant contrarier le « mystère de l’eau » en des intentions égoïstes et malfaisantes.

    Et si, la Science sans conscience, était en train dans ses laboratoires de travailler sur la molécule de l’eau, afin d’en solutionner les problèmes de ces territoires, en potentielle pénurie en eau douce?
    A l’époque du transhumanisme, est-il loufoque d’imaginer des recherches sur la reproduction artificielle de H2O?

    L’esprit du papillon: toucher à 1 seule molécule d’eau, c’est toucher toutes les molécules d’eau.
    Fût-ce fait en Atlantide?

    Quoi dire, aussi, des Humains new-âge faisant des salamalecs qualifiées de magiques avec les eaux, avec les rivières, avec les océans?
    Comme y placer des cristaux, des pierres spéciales. Lu sur des sites.

    Sommes-nous démunis pour éviter les conséquences des activités d’Humains taisant leurs consciences ?

    Bin que non!

    Il suffit simplement de conscientiser notre propre relation à l’eau.
    L’eau à notre propre disposition: eau de notre corps, eau bue, eau utilisée, humidité de l’air respirée.

    L’effet papillon.
    Que dire de milliers, de millions d’effet papillon avec son eau?

    Pratiquer l’amour en sa relation avec la molécule de l’eau.
    L’amour cristallin envers l’eau cristalline. C’est même une marque d’eau de France.

    Pas si facile à acter comme un Christ.
    Néanmoins, facile de stopper quelques secondes ses pensées et ses émotions, le temps de boire ou d’utiliser l’eau.
    De cesser ces instants-là, ces actions devenues routinières, voire banales.
    Facile de suivre Masuro Emoto: laisser les sons de belles musiques oeuvrer en son habitat.
    Facile de transvaser son eau de bouteille dans un contenant de matière saine ( verre, terre).
    Facile de s’hydrater de l’eau des fruits et des légumes. C’est l’eau des territoires de leurs cultures.
    Facile pour les amoureux des mots gentils de parler aux ondines, comme à un ami apprécié?

    Etc…

    Facile d’y sensibiliser les autres, dont les générations qui expérimenteront ce qui est dit dans l’article de ce site.

  2. Invitée says:

    lavigiedeleau.eu

    L’extrait de l’article.
    Page d’accueil du site.
    Ressources.
    Dossier.
    Tout en bas de la page dossier.

    [b]L’eau, un enjeu planétaire
    Sommaire
    Avant-propos
    1. Actualité du sujet
    2. Le monde de l’eau
    3. Historique
    4. Recherche
    5. Enjeux et débats
    6. Ressources (annexe)

    Fiche rédigée par : Paul Hoflack (INRA Paris, Prospective)
    Mise à jour : début 2007
    Suivi scientifique : Jean-Pierre Amigues, Marc Benoît, Nader Katerji
    © INRA 2004 (tous droits réservés)
    Avant-propos

    Ce dossier sur l’eau constitue une introduction aux problématiques de l’eau et des milieux aquatiques; il met en perspective les questions d’actualité qui seront abordées dans les fiches spécialisées.

    Les références détaillées des notes et les liens vers des sites externes sont rassemblées en page Ressources.[/b]

    Sommes-nous démunis pour éviter les conséquences des activités d’Humains taisant leurs consciences ?

    Avant que l’eau deviennent une ressource rare, et donc très très chère.
    Voire rationalisée drastiquement.

    Finalement, l’eau douce ne serait-elle pas la raison initiale de ce que l’on nomme le NOM malfaisant?
    Exemple: pierres de Guidestones.

    Finalement, l’eau ne serait-elle pas également la raison initiale de ce que l’on nomme l’ascension de la Terre et l’ascension en 5D?

    Poser en mots des idées sur H2O, sur les Ondines, en cette période de Pleine lune, serait comme un tintement de clochettes à se bouger.

    Nous avons vécu dans l’abondance de l’eau douce et potable.
    Nous acceptons les coûts imposés pour son utilisation.
    Nous laissons à d’autres la responsabilité des eaux.
    Nous pestons lorsqu’elle manque ( périodes de grève des transports, de pollutions aux robinets, de sécheresses, et de canicules).

    Est-ce de la fainéantise, à présent, de laisser faire?