CONNEXION

Comment être en contact avec cette société qui oblige à dire non au linky, vaccins, OGM…?

6 novembre 2017 par Satyam  
Dans Canalisations |

Message de Babaji reçu par Agnès Bos-Masseron

Ne dis pas non. Dis oui. Bien sûr, tu ne vas pas dire oui aux OGM… Dis oui. Le fait d’incarner le oui organise ta vie pour que spontanément tu œuvres pour ramener l’harmonie. Cela est la plus belle action. L’action peut être depuis le oui.
La puissance est d’incarner le bonheur. La puissance est d’incarner le oui. La puissance est d’incarner l’harmonie. La puissance est d’appliquer dans chaque moment de ton quotidien, à des petits niveaux peut-être, ta dévotion à l’harmonie.
Cela est ta contribution dans cette société qui peut être vue comme étant chaotique ou qui peut être vue comme étant l’harmonie. Toi, tu choisis l'harmonie et tu choisis de t’impliquer et d’offrir toute ta générosité.
Dire non, même si en apparence le non est justifié par l’amour de l’harmonie, affaiblit. Ne dis pas non. Dis oui.
Cela veut dire entraînez-vous à ne mettre votre attention que sur cette vision de la société que vous savez belle, pure et harmonieuse. Ce n’est pas votre fait de dire non. Dire non appartient peut-être à ceux qui se croient encore enfermés dans les voies du duel et qui croient devoir lutter, même si leur lutte est justifiée, belle et généreuse par leur amour pour l’harmonie.
Ceux et celles qui se savent les dévots de la vie choisissent de sortir des voies duelles du non pour incarner le oui à travers chaque choix. Ainsi, tu guides la société vers l’harmonie.
Comprends-tu cela ? Comprends-tu la puissance du bonheur et la puissance du fait de tout offrir inconditionnellement au bonheur, à l’harmonie et de faire le choix juste dans chaque parole, dans chaque pensée, dans chaque action, dans chaque intention, le choix d’honorer la vie, le choix d’honorer la terre, le choix d’honorer l’harmonie avec toujours plus d’intensité et de passion ?
Ainsi tu crées un momentum, et ce momentum entraîne la société hors de l’apparent chaos de la disharmonie. Cela est infiniment plus puissant.
Tu es ainsi moteur de l’harmonie. Tu sors des voies de la discrimination du duel pour rentrer dans la clarté de l’unité. Tu fais le choix d’honorer la vie, de la guérir, de l’aimer, de la choyer. A travers chaque pensée, à travers chaque action, à travers chaque émotion, à travers chaque sentiment, tu chantes le sentiment du un dans les cellules de ton cœur et de ton corps. Et tu rayonnes, et tu rayonnes, et tu rayonnes ta passion d’être et ta passion de cette terre que tu aimes et dont tu portes la vision d’une terre d’harmonie.
Cela est ton action si tu choisis de sortir des habitudes du duel et de sortir de la croyance qu’il faut lutter et s’opposer contre ce qui semble un danger. Cela en soi affaiblit.
La vraie puissance est d’être moteur du bonheur et d’être moteur d’harmonie. Cela, comprends-le, est intransigeant car tu le vois, il est vrai, il y a ceux en apparence qui promeuvent les vaccins, les OGM et l’atomique et puis il y a les autres qui disent s’opposer aux vaccins, aux OGM, à l’atomique, mais qui se permettent d’empoisonner la terre d’émotions négatives.
Alors qui sème le poison ? Et pourquoi ? Pourquoi certains diraient que d’autres sont pires ? Qui fait le choix de centrer toute son énergie et de ne l’offrir qu’au bonheur, qu’au positif et qu’à l’amour ? Qui fait le choix de la dévotion de n’offrir à la terre que des pensées, des sentiments, des paroles de bonheur, avec une telle intensité que les larmes perlent et que les anges viennent s'en nourrir ?
Perdre son énergie à lutter entretient les voies de la lutte. Cela entretient les voies de disharmonie. Sortir des voies du duel et retrouver la dévotion d’être le vivant et d’être la pure harmonie. Retrouver ainsi la voie de l’incarnation. En cela, nous vous accompagnons.
…Ne dis pas non. Dis oui à l’amour. Ton attitude là sera différente. Peut-être que dans la parole, tu diras que tu choisis de ne pas avoir de linky, mais dans ton attitude et dans ton ressentiment, tu sauras que tu es le bonheur de choisir l’harmonie.
Et fais attention, et faites attention, et imprimez dans le collectif de l’humanité l’attention à ne servir que le bonheur.
Beaucoup croient avoir compris. Ils sont peut-être moins de cent, ceux qui sur la terre l'incarnent. L’on apprend encore et toujours à s’ouvrir avec toujours plus de dévotion, d’ouverture et de joie pour retrouver les lois de l’harmonie et les voies de l’âme.
Lorsque tu choisiras d’honorer l’harmonie dans tes circuits électriques, fais-le depuis la joie du oui à l’harmonie, même si cela implique exprimer que tu préfères garder un compteur qui répond à ta conception de l’harmonie. Même là, réapprendre la formulation qui n’honore que le oui dans chaque mot, dans chaque intention, dans chaque impulsion. Comprends-le, ainsi tu retrouves l’énergie active et créatrice d’être bonheur.
Quelles que soient les apparences et quelles que soient les circonstances, le choix du dévot de la vie est d’être le oui vivant à travers chaque formulation, à travers l’évidence du ressenti tout offert au bonheur.

Auteur

  • Agnès Bos-masseron

Source

Commentaires

  1. Marie-christine says:

    L’amour inconditionnel, on en est capable jusqu’à l’âge de 3 ans. Après….c’est une autre histoire.
    Comme beaucoup, je me suis laissée balader par le New Age. Maintenant, je n’éprouve plus de culpabilité à ne pas pouvoir aimer tout le monde. C’est une utopie. Sauf pour Dieu. Lui, je l’adore et le respecte inconditionnellement. Je ne lui reproche jamais rien. C’est nous les humains les responsables.
    J’ai compris que le plus important est de développer sa conscience.
    Comment saurions-nous que Linky, les vaccins, les OGM sont nocifs sans les lanceurs d’alerte ?
    Bien sûr que nous serons sans doute obligés d’accepter ces choses. Mais il y a plusieurs manières d’accepter : en mouton, en autruche ou en conscience.
    On a bien été obligés d’accepter de partir à la guerre pour sauver le monde face à Hitler. Nous vivons dans un monde 3D, nous sommes encore soumis aux conditions de la vie 3D. Surtout quand les dirigeants sont presque tous des malades mentaux destructeurs.
    Gandhi, par sa politique de non-violence, a plongé son pays dans des décennies d’obscurantisme. Et on ne nous dit pas qu’il était un véritable tyran avec son entourage. Tout comme on ne nous dit pas que Pasteur a tué des centaines de gens avec ses expériences cyniques.
    Quand on est alerté et conscient, on peut agir de l’intérieur. Il y a des manières de neutraliser les ondes de linky, les effets des vaccins et des OGM. Des moyens physiques et spirituels. Mais on ne peut pas compter sur les seuls miracles, on n’est pas assez purs pour ça.
    En ce qui concerne Donald Trump, il n’est évidemment pas le messie. J’ai appris qu’il était un Illuminati comme les autres, mais qu’il a perdu des amis dans le World Trade Center et qu’il a décidé de se venger. Je pense donc que son rôle est de favoriser les révélations et les divulgations. Ce serait là l’intérêt.
    L’affaire Weinstein a ébranlé le monde et déclenché de grandes remises en question. La pourriture sous le tapis commence à émerger. Et beaucoup reste à venir !
    L’idolâtrie est un des grands fléaux de ce monde. C’est un hypnotisme bénévole. Les gens ont besoin d’admirer des personnes qu’ils placent sur un piédestal. Peut-être sommes-nous à un tournant de l’histoire où on va enfin se rendre compte que la compétence intellectuelle ou professionnelle ou artistique ne fait pas forcément les qualités humaines. Une séparation doit se produire dans les esprits.

  2. Marie-christine says:

    Je pense que les révélations sont nécessaires pour éveiller les consciences. Si on est déjà suffisamment éveillé, on sait se regarder en face (et encore…!).
    Les révélations provoquent forcément des réactions et font que chacun prête plus attention aux comportements des autres. Et comme l’être humain a l’habitude de tout ramener à lui, il va automatiquement s’interroger sur lui-même, voire prendre peur s’il a coutume d’agir comme ceux qui font scandale.