CONNEXION

Zimbabwe

27 novembre 2017 par Delta de la lyre  
Dans Edito |

Un sanguinaire fou a pris le pouvoir au Zimbabwe, pays de la planche à billets

Mugabe, le Roi de la Monnaie de Singe, a été mis aux arrêts par son ancien bras droit, le général Emmerson Mnangagwa. Cela illustre tout ce que j'ai exposé dans le dernier livre, puisque Mnangawa répond à tous les critères du dictateur sanguinaire fou prenant le pouvoir après la destruction du système monétaire par la planche à billets.

De son doux surnom "Le Crocodile", Emmerson s'était surtout distingué en 1980 lorsqu'il avait joyeusement torturé et massacré à peu près 20.000 opposants à son parti politique dirigé par Mugabe.

On ne compte pas les fermiers blancs qui ont été exécutés, pardon, découpés à la machette, et leurs femmes (blanches) données en pâture à ses soldats, qui, pour la première fois de leur vie, ont pu goûter à la femme blanche.

On se croirait dans un SAS de Gérard de Villiers.

En fait, on y est vraiment dans un SAS...

La spécialité d'Emmerson consistait à tuer la moitié des habitants d'un village et forcer ensuite l'autre moitié à danser sur les corps mutilés et à chanter des chansons et des hymnes à la gloire de Mugabe.

Ca encourage les conversions politiques rapides...

Il faut dire que Mme Mugabe, épouse avec 30 ans de différence, avait décidé de remplacer son mari, devenu trop gaga et pas en possession de tous ses moyens. Elle a donc commencé ses réunions et des manants ont eu la mauvaise idée de la siffler...

Ils ont aussitôt été arrêtés par la police zimbabwienne (??) et jetés dans une géôle digne d'un bassin de crocodiles.

D'ailleurs, Emmerson était aussi connu pour avoir jeté des opposants aux crocodiles.

C'est le grand avantage de vivre en Afrique, près de la nature sauvage.

D'où son surnom.

Bref un fou sanguinaire a chassé un tyran fou au Zimbabwe. D'ailleurs le général Mnangagwa a déclaré à la presse que son coup d'Etat n'en était pas un, il s'agissait juste de protéger le pays de Mme Mugabé qui a eu la mauvaise idée de faire un procès (pour cause de retard de fabrication : - ) à son bijoutier de Beyrouth auquel elle avait commandé une bague de 1 million de dollars (alors que les habitants ne savant même pas comment survivre d'un jour à l'autre).

La vraie histoire: Mugabe a voulu donner le pouvoir à sa femme alors que c'est Mnangagwa qui devait prendre sa suite comme l'explique en grandes lignes le

New York Times ici.

Comme dans une pièce de Shakespeare (la partition est écrite depuis l'antiquité) le Crocodile n'a pas apprécié. Et il est devenu le nouveau patron du Zimbabwe. Les droits de l'homme et des systèmes monétaires ne sont pas prêts d'être réhabilités.

PS : Mnangagwa a décrété qu'il ne signerait pas la loi des Nations Unies interdisant la torture, lire ici Zimeye pour le croire.

Source originelle - Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2017

20 novembre 2017

.

George DukeAfrican Violet – 3’50’’

.

Images : Google / Delta de la Lyre

Contributeur Youtube - Gzim Bojku

Source présent article - Delta de la Lyre

Auteur

  • Pierre Jovanović

Source