CONNEXION

La conscience vue par le physicien Philippe Guillemant

16 mars 2018 par Internaute  
Dans Général |

Philippe Guillemant est un ingénieur physicien français diplomé de l’Ecole Centrale Paris et de l’Institut de Physique du Globe. Il est Docteur en Physique du Rayonnement et habilité à diriger des recherches. Il exerce son activité au CNRS (UMR 7343, laboratoire IUSTI de Polytech' Marseille) où il est Ingénieur de Recherche Hors Classe.

Spécialiste d’intelligence artificielle, ses travaux ont débouché sur la création de deux entreprises innovantes licenciées par le CNRS: Synapsys et Uratek, qui lui ont valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS.

Ses brevets et publications portent essentiellement sur des méthodes de traitement de l’information dérivées de la théorie du chaos, qu’il a appliqué à la reconnaissance de formes, à l’analyse des mouvements des yeux et à la caractérisation de l’activité cérébrale EEG (calcul du niveau d’éveil).

En complément de son activité technologique, il mène une recherche fondamentale en physique de l’information qui vise à réviser notre conception de l’espace-temps et notamment de ses dimensions, via la mécanique classique. Il s'agit de mettre en évidence la nécessité de prendre en compte la présence inévitable des bifurcations et la possibilité de commutations de lignes temporelles. Voir à ce sujet son projet de recherche à la fin (annexe) de ce séminaire et sa récente publication dans Annals of Physics sur les dimensions supplémentaires qui autorisent ces commutations, ainsi que les arguments qui doivent conduire les physiciens à prendre au sérieux la théorie d'une influence du futur, revendiquée par d'illustres physiciens tels que Yakir Aharonov ou Holger Bech Nielsen, entre autres... sans oublier feu Olivier Costa de Beauregard, le "père" de la rétrocausalité.

Il est l’auteur de la théorie de la double causalité, un modèle de création de la réalité fondé sur le libre arbitre via la rétrocausalité, présenté dans ses trois livres “La Route du Temps” (Le Temps Présent, 2010 & 2014), "La Physique de la Conscience" (Trédaniel, 2015) et "Le Pic de l'Esprit" (Trédaniel, 2017), mais aussi synthétisé et mis en scène dans le film documentaire de Jean-Yves Bilien "La Route de la Conscience" (Big Bang Boum films, 2015). Ce modèle conduit, entre autres choses, à une explication rationnelle de la synchronicité qui débouche sur un véritable « pont » entre la Science et la Spiritualité.

Auteur

  • Internaute

Source

Commentaires

  1. Loupiotte says:

    Passionnant, et tellement juste.
    Merci de nous avoir fait suivre la pensée de ce grand monsieur