CONNEXION

Dis-moi mon Dieu, qui suis-je en réalité ?

17 avril 2018 par Juste  
Dans Spiritualité |

Dis-moi mon Dieu, qui suis-je en réalité ? En fait, cela est tout à fait simple de répondre à ton questionnement. Tu es ce que je suis, quelle que soit ta conscience, tu me représentes en ce monde, en cette réalité, par contre, il n'en tient qu'à toi de le percevoir, de l'accepter, de l'intégrer, tant que tu restes identifié au personnage que tu crois être, tu es l'ombre de ce que je suis, de ce que tu es. En cet instant, je réponds à ta demande, à mettre toute la lumière afin d'éclairer ta conscience, qui fait face `q sa propre illusion. Tu sais, tu as endossé tellement de personnages, que cela a laissé une trace, des mémoires des vies anciennes. Tout est juste, tout est parfait, il n'y a aucun hasard, tout reçoit la lumière appropriée, Il va sans dire que tant tu restes identifié aux personnages que tu as incarnés, tu restes accroché à ceux-ci, à toutes ses mémoires, pour la simple raison que tu leurs donnes une raison d'être, tant qu'elles ne sont pas libérées, tu traines dans ta conscience tout évènement de ce passé dans ton présent. Attendant qu'elles soient libérées, dissoutes de ton esprit. Pourquoi tant de personnes vivent cette dualité, c'est qu'ils sont prisonniers de leur propre identification que personnage qu'il croit être, ainsi que la longue liste des personnages qu'ils ont incarnée.

Pourquoi toute cette souffrance, toute cette misère, toute cette dualité omniprésente ? Comme je te le soulignais, tu es ma représentation dans cet ici et maintenant, ce que tu crois être, n'est qu'une illusion. En fait tout est ma représentation, tout est un, tout est lumière, il n'y a que moi, Dieu dans toute sa présence, dans toute sa gloire, dans toute sa manifestation, pourtant en cet instant, tu te demandes pourquoi cette dualité dans laquelle tu te trouves confronté, tu n'as pas encore saisi que quel que soit ce qui te perturbe en cet instant, quelle qu'en soit l'origine, tout est la résultante de ce que tu crois être. Pour la simple raison que tu t'identifies au personnage que tu crois être et ce que tu perçois n'est que ton reflet, tu vois d'autres personnages avec leurs histoires, leurs mémoires, leurs croyances, qu'en fait cela se trouve être ta propre création, tant que tu restes identifié au monde du personnage, tu en subis les conséquences, tu les alimentes par tes propres histoires, mémoires conflictuelles. Tant que ton esprit n'est pas en paix, il est vulnérable par toutes ces illusions.

Ne vois-tu pas que toute cette réalité est à l'image de ce que tu crois être . Quelle que soit l'origine de ton mal-être, de ta confusion, de ta colère, de ton incompréhension, tout provient de ta propre perception. Ne cherche pas la faute en ton prochain, sur les autres personnages, ils ne font que te dévoiler cette dualité qui se trouve en ton propre esprit et conscience. En fait, ils ne sont qu'une illusion, une projection, comme il en est pour toi-même. Je le dis, rien n'a quitté la source originelle, ce que vous êtes, n'est que ma propre projection dans la matière, l'ombre de ma lumière. Tant que vous restez sous l'emprise du personnage, vous restez dans cette illusion de vous-mêmes, dans cette ombre. Pourtant il vous suffit de sortir du personnage pour renaître à votre véritable nature divine et reconnaître que tout est lumière, que tout est un, que la paix vient de cette unité, de cette lumière libre de toute dualité. Tant qu'il persiste en votre âme et conscience, une quelconque mémoire, identification à ces illusions, vous ne pouvez pas percevoir la totalité de la lumière, de ce qui anime tout votre être. Tant que vous restez identifié au personnage que vous croyez être, vous recevez la lumière appropriée pour vous libérer. Tant et aussi longtemps que vous êtes dans l'ombre, vous vivez des scénarios, provoquant en tout votre être, cette discorde émotionnelle, jouant à la victime du personnage qui a oublié sa vraie nature divine, en se laissant prendre au jeu de celui-ci. Comme je vous le dis, vous n'êtes pas cette dualité, quel que soit le personnage, cela est une illusion de le croire, je suis cette présence, Dieu qui n'attend que votre éveil à votre je suis, qui n'a rien à voir avec les personnages. C'est en sortant du personnage que vous réalisez que tout est lumière, que tout est un, paix et amour.

Auteur

  • Messager De Lumière

Commentaires

  1. Dominique baumer says: