Categories: Général

François Gervais - Examinateur au GIEC : L’urgence climatique est un leurre

François Gervais est professeur émérite de l’université François Rabelais de Tours, physicien, examinateur du rapport AR5 du GIEC entre 2011 et 2012 et spécialiste de la science des matériaux. Il a à son actif 273 publications, dont 5 livres et 226 articles parus dans des revues à comité de lecture. Ses travaux sont connus pour s’opposer à la « conception univoque et réductrice qui fait du gaz carbonique le responsable de tous les maux ».

Une conférence donnée le 13 décembre 2018 pour Solidarité & Progrès.

L’utilisation du levier climatique vise bien évidemment un agenda précis développé dans les grands cénacles discrets élitistes, avec pour objectif le contrôle du monde.

La doxa catrastrophiste officielle vise en effet plusieurs objectifs : instiller la peur parmi les populations, instiller la culpabilité et instiller les taxations à des niveaux maximums, afin de contrôler les masses et de récupérer et concentrer un maximum de la richesse produite annuellement.

Avec au but du compte NEOM, la géoingénierie, l’antéchrist représenté par l’IA, l’intelligence artificielle et l’avènement du Nouvel Ordre Mondial, une Société pyramidale néo-esclavagiste.

Autant de notions honnies par les zélateurs du Système et sur lesquelles nous aurons l’occasion de revenir ultérieurement.

Voir les commentaires

  • Oui il s'agit bel et bien d'un leurre !

    Autre excellent témoignage - https://www.youtube.com/watch?v=pNThA15OyFU
    où l'on apprend que le réchauffement climatique serrait cyclique, approximativement tous les 1 000 ans, et que pour l'actuel nous n'avons pas encore atteint le pic de chaleur.

    Claire Séverac l'a prouvé s'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, les émissions de carbones produites par l'humanité ne sont qu'une quasi goutte d'eau en comparaison à ce que la Terre peut absorber, et d'ailleurs la nature doit en absorber de bonnes quantité afin d'être belle et gracieuse.

    Guillaume Delaage dans le Choix Atlante relate diverses catastrophes que connut les humanités passées, et le réchauffement climatique n'est que du pipi de chat comparativement aux énormes cataclysme ayant secoué la Terre et les hommes.

  • oui, il serait temps que les gens réagissent face a ce faux problème du réchauffement climatique - et a ce brave Monsieur Hulot qui ne veut pas notre bien, mais qui fait le jeu de l'oligarchie

    qu'en pensez vous

  • Je suis d'accord.
    Tout est prétexte à nous effrayer et à nous asservir. On nous oblige à faire le tri minutieusement alors que seulement 10% des matériaux sont recyclés. Et quand il y en a trop, ils jettent le surplus aux ordures en cachette.
    Quelqu'un a dit "L'écologie est incompatible avec le capitalisme". Eh bien oui, nous vivons dans une société où il faut vendre et acheter toujours plus. Comment cela est-il compatible ? Produire plus, c'est polluer plus avec des usines et des transports.
    Vaste hypocrisie qui réduit nos libertés avec notre plein consentement car toujours avec des raisons morales : les guerres pour défendre les opprimés (!), les lois anti-ceci ou celà pour notre sécurité (!), les obligations médicales pour notre santé (!), la technologie obligatoire pour nous faciliter la vie et sauver nos forêts (!) tout en produisant l'huile de palme à outrance, etc...
    On devrait s'inquiéter plus des mentalités humaines que de la Terre car, étant divine, elle a une capacité de régénération infinie vu qu'elle reste connectée en permanence (animaux, végétaux, minéraux), ce qui n'est pas le cas des humains.

Partager