Categories: Général

Accompagnons, acceptons, accueillons et aimons tout avec le même amour.

Lorsque nous réalisons que tout est notre reflet, nous nous rendons compte que rien n’existe. C’est ainsi que nous sommes à l’origine de toute cette manifestation, de la projection de cet enfermement. Nous croyons que la réalité est quantique et non linéaire, mais la vérité est tout autre. Quand nous réalisons qu’il n’y a ni début ni fin, qu’il n’y a que l’amour absolu, que la lumière. Peu importe où nous regardons, c’est toujours un aspect de notre propre regard. Nous croyons que nous sommes une personne évoluant dans un corps, c’est une grande erreur de perception, c’est le contraire car tout ce qui est n’est que la projection de notre propre moi. Le tout manifesté par notre propre émanation.

Certains diront que c’est impossible, ils ne peuvent pas le comprendre pour la simple raison que ces êtres ne regardent que leur propre présence, oubliant que tout ce qui est présenté du point de vue quantique, n’est rien d’autre que leurs émanations, illusoire parce que tout change, rien n’est stable, seulement ce que nous sommes de toute éternité. Suis-je plus élevé que la vibration de ceux qui n’ont pas encore cette connaissance ? Peu importe qui nous sommes, cela ne change rien, puisque nous sommes tous le même émetteur, la même source originelle. Il ne peut y avoir de plus petit ou de plus grand, de plus haut ou de plus bas comme vibration ou autre, car tout est un. Libre de toute manifestation, de toute projection, qui ne peut être déstabilisée, désorientée, déplacée, rien ne peut altérer ce qui est de toute éternité, qui n’a ni commencement ni fin.

Et c’est par l’amour absolu que nous pouvons nous libérer de toute projection, de toute manifestation, qui ne sont qu’illusion, qui ne sont que le reflet de ce que nous croyons être et pensons être. Comme une présence, qui se trouve confinée dans un corps de matière, oubliant que tout n’est que le reflet de cet enfermement. Lorsque nous croyons que tout est unique, qu’il y a toute cette diversité qui se manifeste du point de vue quantique, nous oublions que tout est un. En réalité, tout n’est que le reflet d’un même diamant, l’unique. Plus nous prenons conscience qu’en fait chaque personne est ce diamant et que selon les croyances de chacun, se trouvant confronté à sa propre création illusoire, vivant soit l’illusion de la dualité et de la séparation, soit l’enfermement ou l’unité en toutes choses. Être un dans cet amour absolu, libre de tout enfermement.

Que ce message soit compris ou non, peu importe, l’être humain croit qu’il évolue dans la forme, mais oublie qu’il est ce diamant où tout ce qui se manifeste sur le grand écran de la vie, n’est que le reflet de ce qu’il croit et pense être et ce au-delà de la forme manifestée. Alors que celui qui sait, ne se laisse plus déstabiliser, sait que tout est illusion et que c’est par un amour absolu qu’il a pu voir au-delà des apparences, au-delà de l’instabilité ce qui est stable de toute éternité et n’est pas soumis au temps quantique ou linéaire. Beaucoup se libèrent de leur enfermement pour accompagner, accueillir, accepter et aimer tout avec le même amour, sachant que tout est illusion. Seul l’amour absolu traverse, transcende, brûle tout confinement, rêve, manifestation, projection, instabilité, aimant tout avec son amour incommensurable et éternel. Comme un diamant qui illumine tout avec son amour absolu. C’est par l’intelligence de la lumière qui nous révèle la vérité unique.

Accompagnons, acceptons, accueillons et aimons tout avec le même amour, ce qui se présente comme la réalité illusoire, peu importe où nous regardons, tout est le reflet de nos expériences et de l’apprentissage qui se fait d’un point de vue quantique. Nous ne sommes pas ce qui est, mais ce diamant éternel, cette présence qui se révèle à travers l’amour absolu, consumant toute illusion d’enfermement, d’instabilité.

Par Régis Raphaël Violette

Publié par Lumière qui aime tout d’un même amour (Profil & Articles associés)

Partager