Barbidou

 

Articles associés

 

L'évidence

Quelle serait, à votre avis, la voie la plus directe pour parvenir à la perception du divin? « Par l'acceptation totale de l'absence de divin. Par la prise de conscience que tout votre fonctionnement est sans cesse refus, sans cesse ajournement. Par la prise de conscience que l'on vit uniquement dans la mémoire, que le corps vit sans cesse dans l'attraction-répulsion, dans la peur, qu'il y a sans cesse cette référence à soi-même. Cette vision de l'absence de Dieu est le premier reflet de la divinité. Un homme se plaignait d'être privé de Dieu et Ma Ananda Mayi lui avait répondu : « Vous vous trouvez maintenant dans l'état où Dieu s'exprime par son absence ». C'est un reflet comme un autre : Dieu se reflète d'abord comme absence, ensuite comme présence et ensuite, si... 

Dans Spiritualité | 2

" Cela "

QUESTION D'UN DISCIPLE : Quel type de méditation pourrait m'être utile ? BHAGAVAN : Les méditations sur des objets ne servent à rien. Vous devez apprendre à voir que sujet et objet ne font qu'un. En méditant sur un objet, concret ou abstrait, vous détruisez l'impression d'unité et créez la dualité. Méditez sur ce que vous êtes en réalité......vous découvrirez... LE DISCIPLE : Quoi ? BHAGAVAN : C'est à vous de le découvrir. Cela se révèlera. Accrochez-vous à cette révélation. Tournez votre attention vers le sujet qui perçoit. Il est la source de votre "je". Réalisez cela, c'est la tâche qu'il faut accomplir. Découvrez la réalité que représente ce mot "je". Découvrez l'entité qui est la source du mot "je". C'est le Soi, le Soi de tous les soi." Ne fixez... 

Dans Spiritualité | 1

Qu'étiez-vous avant de "naître" ?

Maharaj : Comprenez donc que ce que vous êtes, tant que le corps est là, est cette présence consciente. Une fois votre corps disparu, et avec lui le souffle vital, la conscience aussi s’en ira. Seul ce qui existait avant l’apparition de ce corps-avec-conscience, l’Absolu, le présent-à-jamais, est votre véritable identité. C’est cela que nous sommes tous réellement. C’est cela la réalité. Elle est ici et maintenant. Où est-il question de quelqu’un atteignant cette réalité ? Qu’étiez-vous avant votre « naissance » ? Dans cet état, y avait-il le moindre besoin, le moindre manque, le moindre désir – y compris l’aspiration à la réalité, ou à la liberté, ou à être libéré ? En fait, c’est cela votre état originel, votre état ou nature véritable... 

Dans Spiritualité | 4

Au coeur de l'instant

« Même si nous y travaillons très fort chaque jour, nous n’échapperons pas à la joie qui luit au cœur de l’instant, car elle est notre vraie nature. Ce que nous cherchons n’est pas un état. Ce n’est pas quelque chose à conserver. C’est ce qui est perçu clairement quand on n’a plus rien à conserver, à porter, à assurer. Il n’y a que maintenant et tout ce qui vous semble être autre, ailleurs ou plus tard est une histoire racontée par la pensée tributaire des images. Il n’y a rien à préparer, aucune stratégie à élaborer. Ce qui est donné au regard n’est pas quelque chose à éliminer pour se sentir mieux. Se préparer, c’est la peur. C’est le désir de sauvegarder quelque chose qu’on pourrait peut-être perdre demain. Si on peut perdre quelque chose... 

Dans Spiritualité | 3

Par-delà l'ignorance

L'ignorance se manifeste, dans l'esprit, sous divers aspects Le voile est ce qui masque la réalité de l'unité transcendant le corps et l'esprit. L'esprit, identifié au corps et à ses possessions, oublie que ce corps contemplé est contenu dans une conscience d'arrière-plan, qui est regard et lui donne vie et forme. L'attention étant attirée par l'avant-plan, telle la limaille de fer attirée par l'aimant, la peur de la perte et de la mort en sont ses conséquences. L'ignorance dit "je suis le corps" au lieu de "je suis conscience". La projection est le pouvoir qu'a le mental de créer des formes qui paraissent aussi réelles que celles émergeant dans l'esprit du rêveur endormi. Les émotions qui s'ensuivent ont alors la même réalité que celles vécues dans l'état de veille,... 

Dans Spiritualité | 8

La Conscience et la Connaissance de Soi

La Conscience Le mot " Conscience " est traduit par la terminologie du Vedanta " Svaprakasa ". Il s'agit d'une entité dont l'existence est évidente et qui n'est pas l'objet de notre perception. Nous constatons que dans chaque individu il y a deux niveaux de conscience : l'une qui est l'objet de notre perception intérieure, la notion de 'Je' multiforme, heureux, malheureux, doute, mémoire etc. Cette conscience sous forme de la notion de 'Je', change comme un objet matériel et doit être perçue par une autre Conscience dont l'existence est évidente et qui révèle tous les aspects de la notion de 'Je'. Cette Conscience révélatrice n'est l'objet d'aucune perception intérieure et n'est pas affectée par l'aspect multiple de la conscience empirique. Elle est le substratum de cette... 

Dans Spiritualité | 13

« Page précédente