Lady Foi: L’eau. « La mort n’est ni une solution ni une perfection, elle est une étape qui correspond à un état vibratoire, à une manière de considérer l’existence dans certaines dimensions. Le début et la fin sont une vue de l’esprit qui vit et progresse par imitation. Rien n’oblige le corps à mourir, pas plus que l’arbre centenaire qui chaque année renouvelle sa force sans se poser de questions, et redonne à ses cellules, la force de jeunesse pour continuer à représenter Dieu.
L’eau est un courant continu et unifié qui coule des montagnes pour se rendre aux océans, puis redescendre sous forme de pluie et reprendre son parcourt. Rien n’arrête l’eau, et son cycle parfait est symbolisé par le cercle du Zen. »
Lady Espoir: La Vie. « La Force d’exister se situe dans la manifestation mes amours. Une vie qui cesse ou s’arrête ne peut être appelée Vie, mais doit être nommée expérience, sauf en cas d’accident, puisque l’accident fait partie des imprévus du parcourt divin.
C’est par l’Inspiration/expiration que l’énergie de Vie se renouvelle, puis le coeur s’active et la Vie existe par l’amour que l’on donne, reçoit, et transmet. L’esprit lui, si il est maîtrisé, ouvre sa perfection sur des capacités supérieures, menant directement à une Vie d’accomplissement éternel.
La seule Vie qui fut créée par Dieu est la Vie éternelle, tout ce qui dérive de cette création demeure une illusion. C’est pour cette raison que le christ, celui qui veut ascensionner, règle toutes choses avant de redevenir immortel, ne laissant pas aux basses dimensions le soin de mener sa Vie. »
Lady Grâce: L’Amour. Pour savoir aimer, il convient de connaître parfaitement les règles qui régissent la Vie, et les appliquer tel que Dieu les applique, selon les circonstances et avec discernement. L’amour est, nul besoin de le créer, il est là, il l’a toujours été. Il suffit pour tous les êtres qui le reconnaissent, de s’y fondre et de l’animer. Car l’amour seul ne bouge pas et n’agit pas, cela prend la Volonté de l’enfant divin représentant Dieu pour l’animer et le mettre en mouvement. Cette notion est généralement celle qui échappe le plus aux humains.
Nous disons donc Amour/action ou Amour/volonté, ce qui permet de mettre en oeuvre et de réaliser au Nom de Dieu. Cette manière de procéder permet de comprendre l’origine et le parcourt d’un être quel qu’il soit, et de le considérer d’emblée comme la plus belle réussite possible de la création. Nous ne désirons donc jamais que quelqu’un comprenne au travers de -notre- point de vue, ou du point de vue d’un autre, mais depuis son propre point de vue, ce qui augmente sans cesse la connaissance et la multiplicité de Dieu. Le Jugement et l’interprétation est ce qui stoppe le plus l’Amour.
Vous éprouvez souvent de la difficulté à vous faire secouer par d’autres points de vue ou d’autres expériences, croyant que votre compréhension est la seule qui soit. Cette lourdeur se nomme égo dévoyé, et est comme vous le savez l’élément principal de la confrontation, qui fait perdurer l’illusion.
L’amour doit bouger, sinon il n’est pas l’Amour, et comme pour tous les principes divins, sans action et sans risques, rien n’apparait. »

Raynald Fleury