CONNEXION

ॐღ Plus rien n’est pareil … plus rien ne sera jamais pareil … ॐღ

11 mars 2017 par Juste  
Dans Spiritualité | Ecouter

ॐღ Plus rien n'est pareil ... plus rien ne sera pareil ... ॐღ

Un beau matin, après avoir bien dormi, je me suis levé comme d'habitude, je suis allé prendre une douche et ensuite je me suis habillé, je ressentais que cette journée allait être très différente des autres. Je ne sais pas pourquoi, il y avait en moi quelque chose de changé., en fait c'était comme si je n'étais plus de ce monde, tout en y étant, j'étais devenu indifférent. Je me préparais pour aller au travail, dans une grande entreprise informatique. J'étais le responsable de la sécurité, j'avais plusieurs agents à m'occuper pour le bon fonctionnement des entrées et sorties des employés et à vérifier l'accès aux clients et visiteurs. Rendu sur le lieu de mon travail, je ne peux vous décrire, ce que j'ai vécu à ce moment-là, en franchissant les portes, j'ai été frappé d'une grande force intérieure, en ressentant au plus profond de mon âme, en tout mon être, un sentiment jamais vécu, tellement fort et puissant, que je devais sortir à tout prix de cet endroit. Je devais plus y mettre les pieds, comme si j'avais plus aucune raison de continuer à faire ce travail. J'avais beau essayer de me convaincre le contraire, mais c'était plus fort que moi et cela m'a entrainé vers la sortie à me retrouver à l'extérieur. En sortant, j'ai senti une telle liberté, comme si je venais changer le cours de ma vie, je me sentais libre et ce qui est le plus drôle c'est que j'avais aucune peur. J'avais suivi ce fort ressenti, je ressentais que j'avais fait le bon choix. J'avais en moi cette certitude que tout irait bien, que maintenant ma vie serait fort différente.

Le plus drôle c'est que rien ne me troublait, comme si toutes mes préoccupations étaient disparues, comme si je me retrouvais à mon tout jeune âge, juste le plaisir de marcher, de regarder le paysage qui défilait devant mes yeux et sous mes pas. Avant de me rendre à la voiture, je contemplais tout ce qui se présentait à moi, en fait je m'émerveillais, comme si j'étais devenu un observateur, sans jugement, sans peur, juste à regarder la réalité comme elle se présente, ne donnant aucune importance aux comportements des autres personnes et de ce qui se passait. Je sentais et ressentais un immense amour pour ces gens, pour cette réalité. J'étais à me demander quel est ce changement qui se passe en tout mon être en cet instant, cet amour inconditionnel émanant de tout mon être vers des personnes dont je ne connais aucunement leurs existences. Pourquoi suis-je en train de vivre ce nouvel état d'être ? Tout me paraissait simple et facile, pour moi, c'était devenu naturel de tout aimer et d'aimer ceux et celles qui remplissaient ma réalité, tout en acceptant et en accueillant leurs choix de vie. Tout en me rendant à la voiture, vers le stationnement, j'ai ressenti que j'avais besoin de me retrouver en pleine nature. Il y avait tout près un parc où il y avait plusieurs arbres centenaires, des chênes et des érables, plusieurs bancs et des tables, en plus des jolis petits lacs. En ce moment de l'année, il y avait plein de fleurs, le ciel était dégagé, le soleil était radiant, avec une belle petite brise.

Tout en me dirigeant vers le parc, à ma grande stupéfaction, je ne me sentais pas concerné par toutes ces personnes, en fait je n'étais plus dérangé par leurs comportements, par leurs manques de respect, par leurs croyances ou leurs peurs. En fait chaque personne que je voyais, je ne m'identifiais plus à qui ou à quoi que ce soit, avant je pouvais être dérangé par leurs croyances, par leurs habillements, comme je pouvais être dérangé par tous ceux et celles qui ne pensent pas comme moi, autant parmi mes proches que dans mes connaissances et parfaits étrangers.

Je ne me reconnaissais plus, comme si tout cela était devenu banal, aucune importance, il en était de même pour ma religion, tout n'avait plus la même importance. Ce qui importait en cet instant, c'est cet amour que j'émanais, tout en laissant chacun son libre choix à d'être ce qu'il veut. J'étais devenu un observateur dans mon propre monde, réalité, en aimant et accueillant tout dans cette lumière et amour qui émanait de tout mon être. J'étais heureux, sans rien, sans attente, juste à vivre ce moment présent. Je ne sais pas ce qui s'est réellement passé cette nuit, comme si on m'avait ouvert le dessus du crâne, à tout extirper ce qui en fait m'empêchait de vivre ce pur bonheur, de ne plus être identifié à quoi que ce soit, ni à quiconque. Tout a changé, rien n'est plus pareil, je ne suis plus le même, je sens et ressens ce grand amour, au plus profond de mon âme, de ma conscience, cette lumière qui remplissait tout mon mental. On aurait dit que mes pensées ne venaient plus des croyances, ni même des peurs, qu'il n'y a pas si longtemps mon mental en était rempli et maintenant ce sont des pensées qui émergent de cette lumière et amour. Comme si j'étais né à nouveau avec un nouveau corps émotionnel, un nouveau mental lié à cette lumière qui est dans tout mon être, en mon cœur, baignant toutes mes cellules.

Rendu au parc, je me suis assis sur un banc, profitant de ce moment sacré à contempler ces merveilleux arbres et toutes ces fleurs. Il y avait une telle plénitude qui m'habitait, je me sentais lié à toutes ces fleurs et arbres, à tout ce parc. Quel sentiment extraordinaire de se sentir et ressentir cette unification à toute cette beauté, à toute la création. Il y avait plusieurs personnes, des enfants qui jouaient, d'autres qui profitaient du soleil et d'autres qui prenaient des photos. En fait, je me sentais unifier à tout ce parc, et tout ce qui était présent, comme si tout cela faisait un avec moi. Je regardais ces personnes et j'entendis une voix me disant, tu sais que ces personnes sont aussi toi, vivant une autre réalité que la tienne, tout en contribuant à l'ensemble, en me disant que tout est issu de la même source de lumière. Je réalise qu'en fait que tout contribue, que tout a son rôle à jouer dans ce monde et pour la première fois j'ai senti que j'étais à ma place, que mon rôle était de vivre cet éveil, ce retour à la source pour ainsi vivre cette relation d'unité dans la lumière de l'amour, acceptant et accueillant tout au nom de l'amour.

Comment vous dire, j'étais libéré des souffrances et des maux de ce monde, tout mon être vibrait à une autre fréquence. Il y avait ce respect, cette gratitude envers cette réalité qui autrefois je m'identifiais à celle-ci, j'étais conditionné à suivre le commun des mortels à vivre dans les croyances et les peurs, tout en essayant d'être heureux, tout en étant la victime de ceux et celles qui ne pensaient pas comme moi et en même temps je m'en prenais à ceux qui ne pensaient pas comme moi. Je suis là à vous parler de ma nouvelle condition, un être libre de croyance et de peur, qui en fait a de la gratitude envers tout ce qui est. Comment pourrais-je en vouloir à ces êtres humains qui font que suivre leurs instincts, suivant leurs bonnes étoiles ? Je me rappelais que j'ai été conditionné à faire comme tout le monde à vivre une vie à l'image des convictions.

N'est-ce pas merveilleux de commencer une nouvelle journée et être libéré de tout ce poids, de toute cette lourdeur, de toutes ces croyances, de tous ces masques ? Être à nouveau soi, en parfaite harmonie avec la vie, ressentir ce lien d'unité, d'unification avec tout ce qui est, ne fait qu'un, qu'une seule conscience globale, comprenant que tout est parfait. Je comprenais que chacun contribuait à faire évoluer les autres, que tous sans exception apportait le changement. Tout en étant assis sur ce banc, tout m'était expliqué, qu'en fait que tout est illusion, mais que cette réalité est réelle pour ceux qui s'identifient à celle-ci, afin de rendre l'expérience plus réelle, en faire l'apprentissage et comprendre ce que sont la souffrance et les maux quand tu ne vis pas dans l'amour véritable. Le but de cette incarnation dans la matière est de comprendre notre pouvoir de création, de la pensée créatrice. Sans la forme, il est plus difficile de ressentir la douleur, la souffrance et les maux, voilà à quoi sert un corps émotionnel, à sentir et ressentir des émotions, des sentiments, afin de comprendre nos choix, tout en étant laissé à soi-même pour découvrir la vérité.

Je comprends maintenant pourquoi nous vivons cette expérience dans la matière. Nous sommes des êtres de lumière, de pure conscience, nous savions qu'en vivant cette expérience dans la matière, qu'on oublierait notre véritable nature divine au détriment d'une conscience qui avait oublié son origine, en se basant sur ce qu'elle percevait comme étant sa réalité, jusqu'à son éveil, pour lui permettre de tout transcender et ainsi endosser à nouveau sa pleine conscience divine, comprenant que tout est issu de la même source d'amour et de lumière. Qu'en ce monde, cette conscience globale, source père / mère, peu importe le nom qu'on lui donne, se trouvait en toute chose, insufflant à tout ce qui est la vie, tout en étant lié à celle-ci, créant cette matrice dans laquelle la vie, toute sa diversité d'apprendre et d'évoluer.

Je sais que je ne suis pas le seul à vivre ce changement de conscience, de plus en plus d'être s'ouvre pour ainsi avoir accès à cette lumière et amour, à cette pure intelligence divine, sortant l'être de son ignorance, captif des croyances et des peurs, lui faisant voir la vraie lumière, celle qui ne juge pas, qui ne condamne point, celle qui aime tout d'un même amour. En fait chacun retourne à la source et retrouve la mémoire oubliée et renaît en la lumière, tout en se rappelant l'être de lumière et amour, qui a conscience que tout est soi, que tout est un. Voilà, tout en étant assis dans ce merveilleux parc, en contemplant tout ce qui est, de mes yeux d'enfant, je suis cette lumière qui aime tout d'un même amour, qui en fait ne fait plus partie de ce monde, plutôt de la masse, mais de ceux qui ont retrouvé la totalité de leur lumière qui n'a que de la gratitude envers tout ce qui est, respectant le choix de chacun, éveillé ou pas. Comme cela s'est passé pour moi, qui sait demain est peut-être votre jour de renaissance, être libéré de toute croyance et peurs, endossant que la lumière de l'amour.

Le but de ce message inspiré est de vous faire réfléchir, de vous permettre de mieux comprendre vos choix, afin d'accéder à cette conscience globale, directement à la source père /mère. De comprendre que vous avez le choix de sortir des croyances limitatives et être à nouveau cet être de lumière qui a compris que tout est son reflet, que tout est un. Accéder à cette lumière pour vous libérer de toute cette souffrance, de tous ces maux dont souffre la grande masse de l'humanité, à plus vous sentir victime, libérer des masques des blessures de l'âme, comme le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice, Comprendre où vous n'avez jamais été séparé de la source père / mère et ainsi vivre cet éveil et ainsi être dans cet état de gratitude, car maintenant vous savez qui vous êtes, à partager cette lumière commune, où tous en sont issus.
Vous êtes tous semblable à cet être qui s'est réveillé avec une nouvelle conscience ॐღ

Auteur

  • Régis Violette

Commentaires

  1. Meliane says:

    QUELLE EXPÉRIENCE GRANDIOSE ! merci de la partager

  2. Verhees says:

    Tu n’as pas dit à quand remonte cette expérience Regis… Et puis contempler la vie dans un parc toute une vie c’est long… Autant choisir d’agir sur un plan si on a le choix… Tu écris, tu t’exprime, je ne sais pas si tu en vie, mais le monde est le terrain de l’accomplissement aussi, elle est bien belle la vie, mais elle est aussi intense et fructueuse… À chacun d’en tirer le meilleur.