CONNEXION

Ne plus honorer la croyance que tout doit être compliqué et qu’il faut se hâter.

25 août 2017 par Satyam  
Dans Canalisations |

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron

Comprenez-le, nous le redisons encore et toujours, retrouver l'art de l'incarnation et retrouver l'art de la simplicité.
Comprenez-le, même s'il est vrai que l'être, chaque être, est créateur de sa réalité jusque dans les moindres détails, il est vrai simultanément, de la rigidité est née une apparence d'égrégore, une sorte d'énergie collective à l'image du collectif et s'est forgé un cercle de soi-disant causes et soi-disant effets – et on ne sait plus où est la cause et où est l'effet - un égrégore qui semble être une volonté de maintenir l'humanité dans des croyances que compliquée, dure, laborieuse, éreintante même, est l'incarnation où tout n'est que limites. Et beaucoup de systèmes de croyances, beaucoup même de systèmes qui soi-disant aident l'humanité, ne sont en fait que les voix de cet égrégore.
Nous le redisons, l'art de l'incarnation est l'art de la simplicité. L'art de l'incarnation implique le rythme juste et le choix délibéré de ne plus honorer la croyance que tout doit être compliqué et qu'il faut se hâter. Se hâter est le rythme erroné. Ecouter la voix de la terre, honorer la voix de la terre, écouter le rythme de la terre.
Il est vrai, la création implique un sens du rythme ou un sens du temps. L'infini se reflète à travers ce sens du temps. L'éternel se reflète à travers ce sens du temps. Ce reflet de l'éternel se reflète dans le rythme posé où dans chaque moment de maintenant, dans chaque pas, dans chaque courbe de la création, est honoré l'éternel et honorée la simplicité d'être loin des complexités.
Nous parlons là du plus concret. Les croyances font croire que tout est compliqué, qu'il faut se hâter et qu'il y a danger. La clarté ramène à la simplicité, au rythme posé, à cette plénitude qui sait que seul au cœur de maintenant est le transparent miroir d'ananda (félicité).
Nous aimons concrètement vous accompagner pleinement à retrouver cet art de l'incarnation, de la simplicité. L'expression de la grandeur de la simplicité est l'évidence que tout est possible…

Auteur

  • Agnès Bos-masseron

Source

Commentaires

  1. Karen says:

    Très beau message auquel j’adhère totalement. Merci.

  2. Marie-christine says:

    A moi aussi, cet article me parle absolument.
    Chaque fois que je ne suis pas dans le rythme juste, je suis déconnectée.
    Rythme accéléré (tout faire vite, pourquoi ?)) ou rythme ralenti (procrastination) sont deux erreurs de vie régies par le mental.
    Combien de fois me surprends-je à être au service des hommes et de la société établie plutôt qu’au service de Dieu, et donc de mon moi supérieur! Combien de fois je ne me respecte pas !

    Merci pour ce rappel tellement bien venu.
    J’y pense et puis j’oublie, comme dit la chanson. Mais il arrive un moment où, quand on exagère trop, on n’oublie plus ; la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
    La simplicité coule de Source…