Jusqu’à ce que leurs enfants atteignent la majorité, les parents sont tenus responsables des fautes qu’ils commettent.

Lorsqu’ils font des dégâts, à l’école ou ailleurs, c’est aux parents qu’on va se plaindre et on leur demande de réparer les dommages.

S’ils refusent, ils sont traînés devant la justice. C’est ce qui se passe aussi en nous.

Si nous nous laissons aller à de mauvaises pensées, de mauvais sentiments, c’est comme si nous avions des enfants terribles qui vont partout dans le monde invisible commettre des dégâts, et la justice divine nous demandera des comptes.
Vous direz que vos pensées et vos sentiments sont incontrôlables et que vous n’en êtes pas responsable. Détrompez-vous.

De même que vous êtes responsable de vos actes, vous êtes responsable de vos pensées et de vos sentiments ; c’est un des principes essentiels de la Science initiatique. Car les pensées et les sentiments sont des entités vivantes et agissantes que vous avez le devoir d’éduquer.

Les lois humaines ne vous jugent que sur vos actes, mais les lois divines vous jugent aussi sur vos pensées et vos sentiments.
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Articles liés