Stop à la bêtise humaine, fin à l’enfermement, à tous ces concepts, en retrouvant la source de tout ce qui est.

Pourquoi éprouvons-nous la souffrance ? La réponse la plus simple, c’est que nous avons ignoré la source de tout ce qui est, le fait de se croire distinct, de croire que nous venons d’une origine extraterrestre ou quel que soit ce que nous croyons, c’est ce qui nous garde dans cet aveuglement, dans l’ignorance totale. En fait, nous sommes victimes de nos croyances obsolètes, complètement caduques, désuètes, démodées, plus d’actualité, plusieurs commencent à comprendre la nature de la souffrance et des maux, de tout ce chaos. Le fait de croire à toutes ces étiquettes, crée cette illusion de séparation et de dualité. On n’est pas différent des plantes, des animaux, d’autres formes de vie, ou encore des étoiles, des univers, des galaxies, d’autres mondes, qu’importe ce qui est manifesté dans toute la création, tout est issu de la même source créatrice, tout est lumière, différentes densités de lumière, de fréquences, de vibrations, peu importe comment elle se manifeste, tout est la lumière de la même présence éternelle, dans toute sa diversité. Tout est un l’un en tout,. L’homme est victime de ses croyances, ainsi en est-il pour toutes les autres forme de vie. En fait, nous récoltons notre propre façon d’interagir avec la lumière densifiée ou pas. Tout est lié, ce que nous créons par nos actions, nous le récoltons.

Effaçons tout, libérons-nous des croyances, des archétypes, des religions, des concepts, des histoires de ce monde, de toutes les mémoires, dénudons notre esprit de tout ce qui entraîne l’illusion de dualité et de séparation, de toute étiquette, de toute identification. Qu’on se le dise, tout est lumière. On croit être séparé pour la simple raison que l’on s’identifie à la forme au lieu de l’ensemble, qui n’est que la représentation de la même lumière. Quelle est la cause de l’illusion de dualité, de séparation, de la souffrance, du manque d’amour, de tout ce chaos ? Rien d’autre que l’ignorance, l’aveuglement à sa véritable nature divine, qui est cette force créatrice, qui se manifeste à travers le temps, l’espace et dimensions, tout en étant pas assujetti, libre de tout concept, de toute illusion d’enfermement. C’est la présence éternelle qui se manifeste en tant que lumière, se fragmentant, se densifiant dans le temps, l’espace et dimension, pour ainsi être cette diversité infinie. Que quelle en soit la conscience, toutes proviennent d’une même conscience, qui est au-delà de celle-ci, étant la présence éternelle qui traverse, transcende et consume tout par le feu de son amour. L’être croit vivre l’illusion de dualité et de séparation, il en souffre, comme il souffre d’un manque d’amour, qu’importe l’origine de sa souffrance, tout est la faute de son mental, de son esprit, de sa conscience, pourquoi ? Pour la simple raison qu’il croit être dissocié de tout, quand la vérité est que tout est un.

Retrouvons la paix, la joie, l’amour incommensurable, immuable, inaltérable, inattaquable, inviolable, immesurable, qui traverse, qui transcende, qui consume toute illusion d’enfermement, de dualité, de séparation, de tout concept et autres par le feu sacré de la lumière de l’amour unifié, l’un en tout, le tout en un. Nous sommes la paix, la joie et l’amour éternel.

Auteur
Régis Violette

Publié par Juste (Profil & Articles associés)