What you choose to see !

Il est facile de rejeter la faute sur autrui.

Les sociétés qui paraissent fondées sur des refoulements ne sont ni plus ni moins le résultat du cheminent de nos émotions qui évoluent depuis la perception de nos corps, en passant par la représentation de ses représentations, avant d’aboutir à la perception des perceptions.

Dire que nos sociétés sont fondées sur le refoulement, c’est l’affichage du plus profond de soi-même dans des perceptions immédiates mais aussi des perceptions passées qui manipulées plantent grâce à des mots dans l’esprit faible, une idée reçue.

Car n’est-ce pas la personne et sa responsabilité qui font plutôt ce que sont les sociétés d’aujourd’hui ?

Retourner le problème à l’ envers est hypocrite et cache ce qui est, pour laisser paraître ce qui n’est pas.

Et ainsi, nos imperfections, faiblesses collectives n’autorisent pas notre intégration responsable dans une société.

Ds Ya

Articles liés