Exterminer des créatures est contraire à la sagesse divine, même si elles sont malfaisantes. Mais les laisser inactives aussi.

Pour l’Intelligence cosmique il ne doit y avoir ni mort ni inactivité : partout elle veut voir la vie et l’activité se manifester. C’est pourquoi il est prévu que les créatures infernales qui forment cet égrégore que des religions appellent Satan, ou le Diable, pourront aussi être éduquées et retourner un jour vers Dieu.

Le Seigneur les attend, sa patience est infinie, Il n’est pas pressé.
Comment je sais cela ? Parce que je l’ai lu, tout simplement.

Où je l’ai lu ?… Pas dans les livres des humains, mais dans le livre de la nature vivante. Dans ce livre j’ai découvert que la vie de Dieu, l’amour de Dieu descend jusque dans les profondeurs de la terre et des abîmes.

Même là, il reste encore quelques particules de vie divine qui permettent aux habitants de ces régions de subsister. Et puisque la vie de Dieu descend jusque dans les abîmes, c’est que les créatures des profondeurs peuvent toujours en bénéficier pour se racheter.

Omraam Mikhaël Aïvanhov