Si la nature animale est si puissante en l’homme, c’est que pendant des millénaires, il a dû, pour survivre, affronter des conditions particulièrement difficiles. Regardez toute la peine que se donnent les animaux pour trouver de la nourriture, se procurer un abri et le conserver, élever leurs petits, se protéger des attaques d’autres animaux… Il en est de même pour l’homme.

Après avoir vécu dans des conditions identiques, comment pourrait-il maintenant se montrer bon et généreux, ouvert aux autres ? C’est donc là maintenant le problème que chacun de nous doit résoudre : comment maîtriser cette force formidable de l’instinct que nous avons en nous ? Elle existe extérieurement, collectivement, mais elle existe aussi en nous.
Dites-vous donc chaque jour que vous n’avez rien de plus important à faire que d’apprendre à maîtriser votre nature inférieure avec les armes de l’esprit. Sinon, vous croyez qu’elle vous sera reconnaissante de l’avoir nourrie et servie ? Pas du tout ! L’avidité et l’ingratitude sont les caractéristiques de la nature inférieure.

Tous ceux qui l’ont réchauffée et nourrie finissent toujours par être mis en pièces et dévorés.

Omraam Mikhaël Aïvanhov