Il y a des êtres que l’on dit bons et d’autres que l’on dit mauvais. Mais en réalité tout être humain est, dans des proportions inégales, un mélange de bon et de mauvais.

C’est ce qu’il y a de bon en chacun qui le pousse à s’étudier pour se corriger, s’améliorer. Et en s’améliorant, il change son destin.
Nous avons tous le pouvoir de changer le cours de notre destin, d’inverser les courants du destin, ou d’avancer à contre-courant sans être emportés, ou noyés, ou projetés sur des rochers.

Nous devons même devenir capables d’utiliser la force que nous opposent les courants contraires, afin de voler par-dessus tous les obstacles, monter sur le vent et nous élancer vers le ciel. Mais seul l’esprit en nous est capable de réaliser ce prodige.

Quand nous nous associons à l’esprit, quand nous nous unissons à l’esprit, nous ne subissons plus le destin, nous entrons sous la loi de la Providence, et la Providence efface le vieux destin. Nous marchions vers la mort, et nous marchons maintenant vers la vie.

Omraam Mikhaël Aïvanhov