Comment l’illusion peut-elle avoir pris naissance du réel, du vrai, et de l’éternelle présence?

Cette vérité ne nous est pas dévoilée par nul autre que notre propre nature divine, cette présence qui se révèle par l’intelligence de la lumière.

Voilà une question qui m’est adressée ? Comment répondre à cette question ? Comprendre que nous ne sommes pas ce que nous croyons être en tant que personne, mais ce qui est intéressant c’est que tous rêvent, que tous en font l’expérience et se réveillent, continuant à vive dans une réalité appropriée à leurs consciences. Ne sommes-nous pas créés à l’image de notre créateur ? La présence éternelle, qui est antérieure à tout ce qui est, à toute dimension, création, qui n’est pas assujettie au temps, ni à l’espace, ni à une conscience quelconque, ni à la forme. La même chose lorsque l’on rêve, on se trouve être plongé dans un autre univers, une création de notre propre mental, esprit, selon chacun, le rêve peut être vécu à plusieurs niveaux de conscience, pratiquement semblable à cette réalité illusoire dont nous faisons tous l’apprentissage et expérience. Quelle que soit notre expérience dans le rêve, on se réveille en tant que forme humaine, croyant que cette réalité est bien réelle.

Je peux vous affirmer que cette réalité n’est pas vraiment réelle, elle est semblable lorsque nous sommes plongés dans le rêve. Il m’est arrivé à rêver sur plusieurs plans à la fois, me voyant sur tous les plans comme si je passais d’une réalité à une autre, tout en ayant la capacité de déplacer des objets dans chacune de ces réalités illusoires. Je me retrouve sur plusieurs plans de conscience, vivant des réalités plus que réelles les unes aux autres, mais qui suis-je en réalité ? Qui est observateur de tous ses autres moi. La même présence éternelle qui joue des rôles différents, tout en étant tous liés. Revenons à cette question du départ, en tant que présence éternelle, nous avons cette capacité de nous projeter, de nous manifester en toute chose, de faire toutes les expériences, tous les apprentissages et cela quelle qu’ en soit la forme. Nous y croyons tellement, que nous oublions ce que nous sommes avant notre naissance en ce monde, oubliant tout ou presque ce qui nous permet de croire à cette réalité et que nous avons la possibilité de rêver et de faire d’autres expériences à travers le rêve. Le plus drôle, c’est que la grande majorité n’iront pas plus loin et continueront à s’identifier à la forme, à la conscience, oubliant de porter son regard sur ce qui est antérieur à tout concept, regard, jugement et enfermement, par peur de perdre leur identité illusoire. Ne cherchons pas la raison, ni le pourquoi, ni le comment que tout cela est possible, cela dépasse tout entendement. En fait, comme je vous le révèle, nous sommes antérieures et ce que nous sommes n’appartient pas à aucune création, dimension, temps, espace et autres enfermements.

Une liberté totale, une présence éternelle, qui est en tout ce qui est, tout en y étant pas. C’est ce qui nous permet de faire l’expérience de la vie, de croire que tout est réel, de rêver et faire l’expérience d’autres univers, mondes ou autres dimensions. Mais, en fait, nous n’avons jamais quitté la source originelle, cette présence qui par son intelligence de lumière orchestre tout, de la même façon que l’on rêve. Nous créons nos rêves, on peut croire que tout dans le rêve contient sa propre diversité, mais tout appartient au même rêveur. Il en va de même pour notre nature divine, en cette présence éternelle. Tant que vous restez identifier à votre réalité, à ce que vous pensez et croyez être dans cette dimension illusoire, cela vous tient, vous êtes votre propre enfermement. Comme le temps est illusion, vous pourrez errer de rêve en rêve pour ne plus jamais savoir si ce que vous vivez est réel ou pas, tout est illusion.

Mais pour le vivre, pour l’intégrer, cela n’est pas inscrit dans les livres, cela n’est pas une science absolue, tant que cette vérité ne nous est pas dévoilée par nul autre que notre propre nature divine, cette présence qui se révèle par l’intelligence de la lumière. J’ai pu le constater, le vivre, pour la simple raison que je n’ai rien chercher, cela s’est placé et j’ai vécu cette dissolution de ce que je croyais être en tant que conscience, personne, mais tout ça n’est qu’illusion, seul l’amour dénué de regard, de jugement, de concept et d’enfermement révèle et dévoile cette vérité par l’intelligence de la lumière, par notre essence éternelle, en cet amour incommensurable aimant tout d’un même amour. La présence éternelle est le seul rêveur, celle-ci se dévoile et se révèle à travers le rêve, le temps est illusoire, comme il en est pour l’espace, pour toute création et dimension. Cela peut vous sembler drôle, il n’y a pas un qui vit l’éveil plus vite qu’un autre, qu’une autre conscience, tout se révèle et se dévoile au même instant pour la simple raison que tout est illusion, ce que vous croyez comme étant réel n’est que le rêve, l’identification à celui-ci. Ne vous en faites pas, lorsque l’intelligence de la lumière vous consume par amour, c’est à cet instant que vous réalisez que tout est accompli, qu’il n’y a que la présence éternelle, que tout est lumière et amour.

Régis Raphaël Violette

Publié par Juste (Profil & Articles associés)