🌞✨💖🙏La liberté, se trouve dans le centre, elle n’est ni intérieure, ni extérieure, elle est antérieure.

La liberté intérieure est un idéal à conquérir et qui ne dépend pas de la société environnante mais de soi. Sans vouloir offenser l’auteur de ce message, qui part d’une bonne intention, la liberté ne vient pas uniquement de l’intérieur mais vient aussi de l’extérieur, car sans cette manifestation extérieure, cette liberté n’aurait pas pu se vivre de l’intérieur. N’oublions pas que tout est un, comme il y a un commencement et une fin, l’ombre et la lumière, l’homme et la femme, le pauvre et le riche, le condamné et le juge, le chaos et la paix, le non-amour et l’amour, l’amour conditionné et l’amour inconditionnel, la liste est infinie. Pourquoi y a-t-il tous ces opposés ? Cela n’a qu’un seul but, trouver l’équilibre, le juste milieu, le centre. Comment fait-on pour y parvenir ? Déjà, ne plus être identifié à aucun opposé, à quoi ou à qui que ce soit, à aucun concept, croyance, archétype, religions ou autres enfermements. La vérité est antérieure à tout ce qui est, à toute création, dimension, à toute pensée. Ce rêve éphémère est à la fois deux faces d’une même médaille, il ne peut pas en être autrement. c’est son rôle.

Mais pour celui qui a trouvé le centre, vécu la dissolution du rêve, de ce qu’il représentait, qui a trouvé la paix, la joie et l’amour dénué de tout jugement, a trouvé le juste milieu, ne donne plus aucune importance au rêve éphémère. Avant de comprendre, nous avons tout vécu, tout expérimenté, tous les opposés afin de trouver la vérité absolue. Et celle-ci a toujours été, égale à elle-même, ne jugeant ni opposé, ni quoi où qui que ce soit, elle n’a jamais pris position, un amour incommensurable, antérieure au rêve éphémère, là où il n’y a plus aucun opposé, là où règne la paix, la joie et l’amour éternel. Laissant l’intelligence de la lumière agir en tout ce qui est, afin de révéler et dévoiler cette vérité absolue. Voilà la vraie liberté, accueillir tout d’un même amour dénué de tout jugement, enfermement, car l’acceptation n’engage rien, c’est reconnaître que tout est lumière et amour. Seuls les opposés s’opposent, oubliant qu’ils sont les faces d’une même médaille. Celui où celle, qui découvre cette vérité, ne s’oppose plus, aime tout d’un même amour, s’en prendre partie pour quoi que ce soit, c’est l’amour dénué de jugement, qui unifie tout en un, qui enlève les voiles des opposés, pour ne voir qu’une seule et même présence. Les opposées ont besoin de l’un de l’autre pour se révéler et se dévoiler, ce qui est antérieur à tout ce qui est, qui est de toute éternité, la source initiale, originelle, la lumière de l’amour dénué de jugement.

Régis Raphaël Violette

Note de l’auteur

Sans ce rêve éphémère, cette manifestation qui est extérieure comme intérieure, il ne pourrait y avoir de révélation, sur ce que nous sommes de toute éternité, la source initiale, originelle de la lumière de l’amour dénué de tout jugement et acceptant tout d’un même amour.

Publié par Juste (Profil & Articles associés)