Si les humains ne savent pas comment agir aujourd’hui, à quel avenir croient-ils pouvoir s’attendre ? Tout en espérant qu’il sera meilleur, en réalité ils s’inquiètent : que faire pour être à l’abri du besoin, des dangers ? Car l’avenir est toujours incertain, c’est vrai.

Il est donc inutile de perdre son temps et ses énergies à s’inquiéter de tous les accidents qui peuvent se produire et des moyens de s’en préserver.

Quels que soient les événements qui se présentent, la seule manière de trouver des solutions pour l’avenir est de faire le mieux possible son travail d’aujourd’hui.
On peut donc définir le présent comme le moyen de remédier aux erreurs du passé et de créer l’avenir.

Celui qui remet toujours à plus tard les efforts à faire, ne connaît jamais l’avenir, il stagne dans un éternel passé. Tant que le présent reste identique au passé, l’avenir ne peut être que le prolongement, l’amplification du passé.

Pour les paresseux, les négligents, le passé s’éternise, tandis que pour celui qui est conscient, actif, le présent travaille sur le passé et prépare un avenir de lumière et de joie.

Omraam Mikhaël Aïvanhov