kanami, mène une vie simple, dans une famille d’adoption. elle n’as jamais connu ses parent biologique et a abandonné l’espoir de les retrouver un jour. par le passé, elle a voulu à de nombreuses reprises se suicider en raison d’abord des raillerie qu’elle subissait au collège, et ensuite par l’incompréhension de sa présence sur terre, et du but de sa vie. mais devant son incapacité à mettre fin à ses jours par manque de courage peut être, elle fini par se résigner puis décide fermement de ne jamais se suicider avant d’avoir compris la raison de sa vie sur terre.
les jours passe et se ressemble: lycée, soirée entres copines à matter des films, à sbourrer la gueulle, à s’faire chier quoi. un jours de déprime plus intense que les autres, elle decide d’aller se vider l’esprit dans le fleuve du fukushima. étrangement il n’y avait personne ce jour là , pourtant pas mal de monde y vient le soir pour matter le coucher du soleil, mais bon, tant mieux comme ca personne ne viendra lui casser les couilles. elle descend sur le ponton, et se rend compte qu’en fait un gars est assis là tout seul, et a l’air dans le meme état qu’elle.
– yo, t’en as mis du temps. allez vient t’poser on va discuter un peu.
sans comprendre d’où cet inconnu lui adressait la parole elle decida pourtant de s’assoir a coté de lui. étrangement elle eu alors l’impression de le connaître, mais garda ca pour elle, de tout facon elle etait pas venue là pour draguer,ni pour se faire draguer.
les jours passe et se ressembles, ormi le fait qu’elle s’était fait un nouvel amis et qu’ils s’entendait à merveille. d’ailleur elle ne voyait plus ses copine,ne parlait plus à personne en cours et quand elle rentrait chez elle, elle n’avait qu’une envie: c’etait d’allez le voir.
mais ce soir la, elle etait restée scotchée devant les infos. une vague de suicide avait déferlée dans le monde entier s’étalant sur déjà plus d’un mois. évidemment personne ne sait pourquoi, aucune lettre expliquant leur geste, les suicidé était des gens comme vous et moi, avec une vie normale. d’ou l’incompréhension complète des gouvernements et des populations.
kanami,qui avait hâte d’en parler avec naemon, pris son manteau et se dépecha au bord du fukushima. mais là…personne. elle demanda autour d’elle si personne n’avait vu un jeune, d’à peu près la vingtaine, brun… et heu… comme tout l’monde en fait…elle réalisa alors que naemon ne lui avai jamais parlé ni de ses amis,ni de sa famille, ni de son travail. elle ne connaissait rien de lui ormis son opinion, son corp ne semblait pas exister.
les jours passe et se dispersent: plus qu’une chose ne compte: retrouver naemon.
la vague de suicide ne fait qu’augmenter, les informations,les journaux,les gens, ne parlent que de ça. et l’ambiance générale finit par prendre un parfum de fin du monde.
la panique gagne la planète, 50% de la population est morte en moin de trois mois. l’économie s’effondre car la moitié des postes ne sont plus occupés, et petit à petit, les gens ne vont plus au travail, il préferent soit dépenser leur argent pour se faire plaisir avant de peut être succomber à leur tour, soit tout piller autour d’eux, en ésperant survivre à l’écatombe.
kanami ne mange plus, ne dort plus, ne parle plus. elle attend.
les jours passe et le fleuve aussi. et les gens meurent. d’ailleur plus personne ne s’en souci maintenant.
-t’en a mis du temps…
-ouai j’avait deux trois courses à faire, des gens a voir.
-mais t’es qui en fait?
-peu importe qui je suis, ce qui compte c’est que tu sache qui tu es.
– et je suis qui moi?
– tu est la seul personne qui est vivante sur cette terre, car tu est la réincarnation de la première femme qui arriva sur cette planète.
-et toi alors, t’es mort?
-je ne suis jamais mort.
-t’es immortel c’est ça? mais bien sur, et c’est quoi cette histoire de réincarnation à la con? pourquoi tout lmonde s’est suicidé? ça fait maintenant un an que je t’attend ici, sans manger ni dormir et chu toujours pas morte, c’est quoi sbordel?
-il y a déjà des millions d’année nous avons crée la race humaine. j’etait adam et tu était eve et nous étions immortels. nos enfant étaient heureux, mais ont finit par s’ennuyer du monde parfait que nous leurs avions crée. ils s’adonnèrent alors à la discorde, puis à la rivalité, à l’ego, la jalousie, et enfin l’auto destruction. à plusieurs reprises nous avons essayé de les sauver, de les éduquer pour les remettres dans le droit chemin, mais ils retombaient toujours dans le même schema. après plusieurs essais sans succès, nous avons sombré dans un désespoir profond, et j’ai fini par mettre fin à tes jours pendant ton sommeil, par amour, pour nous libérer de l’illusion que nous avions créee et dont nous ne pouvions plus nous échapper. mais après t’avoir tuée, il me fut impossible de mettre fin à mes propres jours. j’ai donc du rester sur terre parmi les humains, sachant désormais que je venais de sceller définitivement mon sort : vivre en enfer pour l’éternité.
– bien fait pour ta gueule
– heureusement j’ai rapidement compris que certaines âmes pouvaient se réincarner sur terre, dans un nouveau corps .
– …
– je t’ai cherchée partout kanami…et il ne reste maintenant plus que toi et moi.
-c’est toi qui les as tous tué?
-non, je leurs ai simplement expliqué la verité: que ce monde n’était qu’une illusion, engendrée par la dualité et l’ego, et que le seul moyen de s’en libérer était de mourrir sans se réincarner. Or, le cycle de réincarnation s’est terminé à l’instant où nous nous somme rencontré kanami, car tout début à une fin, et que la fin est proche.
-et on fait quoi maintenant que tout l’monde est mort?
– kanami… j’en ai marre de vivre, j’en ai réellement marre…
-c’est mort, je ne te tuerais pas.
– ainsi soit-il, alors nous nous reverrons quand tu seras prête.
les jours passe, et rien ne se passe.
kanami n’as pas bougé depuis maintenant 100 ans.
les jours passe, et le soleil meure.
kanami n’a pas bougé depuis 10 000 ans.
les jours passe, et le désert de roche et de glace autrefois appelé terre dérive dans l’espace.
kanami a froid.
– ca y est tu t’es enfin décidée?
-ta gueule
– tiens, il est temps d’en finir maintenant, moi aussi j’en ai assez de rester assis là, à attendre que tu bouge ton cul.
elle prend le couteau que naemon lui tend. ils se retournent l’un vers l’autre et se retrouvent maintenant face à face, toujours assis au même endroit: celui de leur première rencontre.
– putin t’as pas pris une ride
– toi non plus, toujours aussi belle qu’avant.
kanami empoigne le manche du couteau… et se tranche le cou. elle plante alors le couteau devant elle et fixe naemon droit dans les yeux. le sang coule, ruiselle, mais la mort ne vient pas.
-Ahahah, tu as vraiment cru que ca allait marcher?
-oh ca va hein, et puis pourquoi c’est moi qui devrait te tuer en premier?
-…
naemon arrache alors le couteau du sol, et se tranche aussi la gorge.
– okay… à ton tour maintenant
– …
– bon allez on scasse, j’en ai marre, viens.
– pour aller où? ya plus rien dans l’univers, toutes les étoiles sont morte et les planètes avec.
– on va pas rester là indéfiniment nan?
lassé d’être restés assis pendant si longtemps, et la gravité ayant elle décédée, ils s’envolent dans l’espace, sans but, mais ensemble.
une déflagration de lumieres explose alors devant eux, une explosion immense, magnifique, et chaleureuse.
ils pénetrent alors cette faille énorme de l’univers, et retrouvent devant eux un paysage défiant l’imagination. un homme, et une femme d’une beauté indescriptible se tiennent devant eux.

– Alors les enfants… vous en avez mis du temps.

FIN

Naemonin

Articles liés