Au sujet de cet article :

leplus.nouvelobs.com

Et de l’article sur Jean Raspail:

fr.wikipedia.org

et son bouquin « prophétique » ?

fr.wikipedia.org
ainsi que son explication :

lefigaro.fr

Re : Vive la différence ?

Oui alors c’est effectivement un sujet important qui mérite une réflexion profonde sur les raisons des évènements que nous voyons apparaître ici ou là…

Une chose importante à savoir est que un peuple, un pays, ou même un groupe social forme dans les dimensions astrales une entité qui évolue de manière individuelle tout en restant unifié à l’univers. En quelque sorte un pays se comporte comme un être humain mais avec des échelles de variations plus lente temporellement.

C’est pourquoi et cela est très important aussi, un pays ou un groupe contracte donc un karma comme un être humain ; et il doit donc subir la conséquence de ses actes collectifs en bien ou en mal.

Donc à partir de là voici une analyse possible de ces problèmes.

Les pays européens dont la France ont envahi et colonisé à des fins « personnels » certains autres pays contractant par là même une dette à ce niveau là. Les inconscients collectifs et ces pays liés par la loi de cause à effet devaient en subir les conséquences qui prirent la forme de l’immigration aux conséquences éclectiques.

Il est à noter qu’il n’est pas possible de ne pas subir la conséquence de ses actes, c’est à dire que même si des personnes comme Jean Raspail voit ce qui se passe, l’ensemble fera que tout ce fera quand même… commencez-vous à comprendre les effets karmas ? C’est à dire que les hommes de Dieu et leurs grande générosité font aussi partie d’un système invisible qui tend à épuiser les actions passées, et aussi à construire l’avenir. C’est pourquoi si j’avais été de cette époque sans doute aurais-je pensé comme eux?

La partie de l’inconscient collectif fait partie de nos modes de pensées, et agit dans la mécanique cause à effet. C’est à dire que nous pensons aussi avec le pays dans lequel nous sommes que nous le voulions ou non. C’est à dire que notre manière de penser aujourd’hui, est la conséquence de notre karma personnel, individuel et collectif tout à la fois.

A ce sujet, peut-on se libérer du karma ? Oui c’est possible, voir :

L’Homme est-il libre, ou bien est-il soumis au Destin ?

Bien cela constitue la première partie du raisonnement qui avait pour but de comprendre la raison de ce qui se passe actuellement, notamment ce message reçu sur le questionnement du bien-fondé de la différence.
choix-realite.org (combattre le racisme))

Le karma est maintenant épuisé, c’est à dire que l’effet retour perd de sa force karmique. Mais le destin d’une nation est en constante évolution, et du nouveau karma s’ajoute sans arrêt tant qu’elle n’est pas rentré dans la providence (voir lien au-dessus).

Alors que faire maintenant ?

Il convient pour l’égrégore (réunion d’âme ou d’esprit) France d’agir de manière a se générer le meilleur karma possible…

Est-t’il favorable de réagir par la violence à la difficulté de gérer l’intégration de certaines personnes ou religions comme nous l’avons vu à Oslo. Bien sûr que non, la réponse la plus utile serait de modifier ses actes de manière à se rapprocher de la paix et du vrai bonheur sociétal et individuel, et aussi par l’éducation en favorisant des conduites justes et responsable. Aussi en aidant les autres pays à progresser eux-aussi vers la paix et l’amour entre les peuples ; car tout étant lié, les peuples aussi forment une entité particulière qui appartient à la planète, et cela ne s’arrête pas là !

Il ne s’agit plus aujourd’hui d’accepter des personnes qui ne seraient pas dans un inconscient ou état d’esprit (collectif) positif, ce qui fait que l’immigration doit être particulièrement controlée actuellement pour ne pas voir des phénomènes comme celui d’Oslo se reproduire, mais au contraire réduire la peur par la paix et l’attention et travailler à faire changer l’intérieur des gens et des coeurs, car c’est cela qui transforme le plus profondément un homme et donc un pays.

Aider, aimer, donner, voici tout ce qui fera qu’un pays deviendra de plus en plus heureux. Contrôler ses accès de violence par une fermeté juste et douce, et essayer de ne jamais répondre à la violence par la violence, mais au contraire montrer le bon exemple en ne laissant pas ses cotés instinctifs animaux prendre le dessus.

Paix lumière et amour… et, vive la différence !

♥♥♥

Tomtom333