Nous ne sommes pas expulsés du Paradis. Nous ignorons les voies nécessaires à communiquer avec tous les temps. Dieu, argent, dette: voilà les valeurs virtuelles d’une tyrannie en déclin, le temps linéaire, sur lequel se base notre societé, en ignorant l’extreme rapidité des processus vitaux. Le temps linéaire est le mensogne de la videéocratie qui est devenue une dette-cratie. Crée par la magnétosphère terrestre, la videéocratie dépend d’une « pomme » dont nous nous nourrisons encore. Tous le évènements montrent sa fin imminente. Ce n’est que le début de la TERRE PROMISE, à savoir de la matière organique qui compose le cerveau humain tout entier.

Giuliana Conforto

Articles liés