Je me suis abrité près d’un sapin, creusant un trou dans la neige, en tapissant le sol de branches de sapin, me coupant du vent glacial. La nuit tombe, je suis seul avec les éléments, je me sens comme dans une crèche m’enivrant de l’arôme du sapin.

Je respire cet air frais, malgré le froid hivernal je me sens bien au chaud. Je me laisse imprégner de toute cette paix, je sens qu’en cet instant je n’habite plus mon corps. Je ne suis que spectateur ébloui par tant de couleurs déployées. Comme si j’étais les yeux de l’univers en entier, je plonge mon regard dans le ciel étoilé en m’émerveillant de ces anges aux couleurs boréales.

Les anges du feu boréal, dansant dans le ciel leur hymne à la vie dans ce décor nordique, offrent cette danse céleste à dame lune. Dans toute sa rondeur, dame lune, toute éblouissante en guise de reconnaissance, nous éclaire de sa douce lumière.

Mes yeux n’ont que de la gratitude envers ce festin céleste. La terre submergée de son manteau de glace, prend une place prédestinée pour faire la cour au père céleste.

Quel grand spectacle que celui-ci, le reflet des anges boréals miroitent sur le manteau de glace, comme un grand réceptacle pour y recevoir cet arc-en-ciel de lumière, assistant au mariage terre ciel.

Sous le regard de dame lune, elle témoigne de sa douce lumière, mes yeux baignant de cette luminosité, je sens soudain une renaissance, une reconnaissance divine. Perché tout la haut, avec les yeux de l’Un, je vois émerger sous un immense sapin, bien camouflé et tapissé de branches, le nouveau né.

J’assiste au miracle de la vie et de l’univers, mes yeux versent des larmes de joie, pour cet enfant roi. Une pluie de petites étincelles de lumière vient couvrir tout le ciel étoilé, ainsi que les anges boréals. Qui aurait pu penser qu’un enfant lumière puisse naître sous un sapin, tapissé de branches.

Soudain, je me suis retrouvé dans mon propre corps, je réalisais que ce spectacle était pour moi, j’étais cet enfant lumière. A partir de cet instant, j’honore mon père céleste, ma mère terre, ainsi que dame lune pour sa douce lumière. Les anges boréals sont la semence du ciel à la mère terre, et me voici le fruit de l’amour, de tout ce qui est.

Je suis à la fois l’UNivers et mon héritage divin est celui-ci, l’amour divin, inconditionnel et universel, car je suis cette vérité et ce chemin.

Toi qui lis ce message, tu es toi aussi l’enfant lumière. Suis ta voie, ta seule vérité, c’est ton chemin d’honorer l’infiniment petit et grand, car tu es le fruit de leur amour. Raphaël Juste Être

Juste Être dans la lumière de l’Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

Tu peux diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier. je te demande juste de citer le nom de l’auteur Raphaël Juste être, et ce lien facebook.com

Raphaël Juste Être

Articles liés