Ô Éternel Amour, montre-moi comment vivre mes émotions

Ô Éternel enfant de Christal, ou en voie de le redevenir, je vais te dévoiler comment vivre ces émotions en tant que conscience divine incarnée dans ce si petit corps. Je m’amuse à le nommer ainsi quand à la fois il contient l’infiniment petit et grand. Si tu me demandes à savoir comment vivre tes émotions, c’est que tu ne sais pas bien les gérer, bien les vivre, pour ne plus être perturbé, dérangé, voire même traumatisé.

Le fait de ne pas habiter en toute conscience ce petit corps vient en quelque sorte modifier ta perception. Je m’explique : tu crois être cette forme humaine qui a hérité des gènes de ses parents Ce monde te permet de vivre des émotions engendrées par tes relations. Pour la plupart des êtres humains, c’est ainsi qu’ils expriment leurs émotions, selon la relation qu’ils entretiennent avec tout et chacun, avec tout ce qui est.

Déjà tu te sens différent. En plus tu vis dans un monde où tout et chacun communiquent leurs ressentis par rapport aux relations qu’ils entretiennent et cultivent dans leur vie de tous les jours. Que se passe-t-il dans ces dites relations ? Deux choses : on aime ou on n’aime pas. Lorsqu’on aime tout va bien, on en redemande. Mais quand ça ne se passe pas bien, on ressent un mal-être, on se sent dérangé, déstabilisé dans notre petit soi. Le corps se trouve ébranlé et on s’en passerait bien…

Redéfinissons le mot émotions pour aime motion. Que se passe-t-il dans une relation ? Une relation n’est rien d’autre qu’un partage. On propose, on vend l’idée de ceci ou de cela, on échange, on donne, on reçoit. Quoi qu’il en soit, il y a échange d’énergie, d’informations, de ressentis. L’autre est un miroir de soi, de ce que l’on aime ou pas, de ce qu’on apprécie ou pas. En réalité, ce qui vient nous déranger, nous déstabiliser ou nous traumatiser est notre réaction à cette projection que l’autre nous renvoie par ses émotions, que l’on aime ou que l’on n’aime pas.

Réalises-tu que peu importe les efforts que tu fais pour vivre des émotions agréables, tu es toujours confronté à ce miroir que te reflète l’autre personne. Tu sauras dans l’instant même si tu es aimé ou pas, ou tu aimeras ou tu n’aimeras pas, par ce que tu vois et ressens. Ta forme humaine est adaptée pour sentir et ressentir avec tous ses sens. C’est ce qui te fait prendre conscience de ta réalité, je devrais dire plutôt de ton pouvoir créateur, par tes pensées, paroles et gestes.

Tant et aussi longtemps que tu t’identifieras juste à ce si petit corps, tu seras prisonnier de ton Ego et du mental. C’est tout à fait normal d’agir ainsi, car tu n’as pas cette ouverture de conscience pour te dire le contraire. Alors tu te bases sur tes relations pour te donner une bonne idée de ce que tu peux être. C’est à travers ces rapports que tu te forges une personnalité. Selon ce que tu penses de toi, tu seras à l’image de tes émotions exprimées. Par exemple tu te sentiras comme une victime qui condamnera tout et chacun pour son mal-être. Quoi qu’il en soit tu seras le fruit de tes propres pensées.
Étant donné que tu as fait cette prise de conscience, ton corps peut être représenté par une flamme qui vibre selon ce qu’elle sent et ressent dans cet espace temps, dans l’ici et maintenant. Plus l’ouverture de conscience est grande, plus notre flamme est en mesure de vibrer sans se sentir dérangée par les autres émanations, vibrations. Par le fait d’élever sa conscience, on ne se sent plus prisonnier de ce corps, on redevient une conscience sans forme quelconque. C’est ainsi qu’une nouvelle sensation de liberté nous permet de vivre nos émotions sous un autre angle. Nous sommes alors libérés de cette attraction terrestre, de cette dualité engendrée par l’Ego et le mental, et nous prenons conscience que nous sommes à la fois cet infiniment petit et grand.

On aborde alors toutes relations différemment. On ne les perçoit plus de la même façon. Tout ce qui est fait partie de notre conscience commune. Ce monde n’est rien d’autre que notre miroir. Il nous montre le fruit de notre aveuglement et de notre ignorance, car on a toujours regardé ce monde du point de vue de l’Ego et du mental. On ne l’a jamais regardé du point de vue global, qui ne fait qu’Un. Cela change toute la perspective de notre regard envers nous-même, envers ce que nous sommes en réalité. On a toujours cru qu’on était ce qu’on appelle des êtres humains. Mais la réalité est toute autre. Nous sommes des êtres de lumière, des consciences individuelles et universelles à vivre cette expérience dans cette forme.

Tous nos blocages proviennent de notre perception, de la façon dont nous nous percevons et de la façon dont nous percevons le lien qui nous unit tous. Notre Ego ne fait que suivre sa propre conscience, selon son ouverture d’Esprit, pour comprendre ses ressentis en tant qu’être incarné dans ce si petit corps. Tout devient limpide quand on comprend que Dieu n’est pas un seul être, mais bien tous les êtres, tout ce qui est. Il est cette force créatrice qui est basée sur un principe divin, l’ Éternel Amour. Il n’y a qu’à regarder comment se manifeste la vie : tout a sa raison d’être. Cela dépasse notre entendement, notre compréhension. On comprend qu’il y a cette intelligence divine qui orchestre tout d’une façon impeccable, un continuel commencement, car tout change dans l’évolution de toutes espèces de vie. Nous ne pouvons que constater cette intelligence divine à l’œuvre.

S’abandonner à plus grand que soi c’est laisser cette intelligence divine, ce principe divin basé sur l’Éternel Amour guider notre conscience. C’est aussi la laisser nous imprégner de sa grande sagesse, ce qui permet de vivre toutes nos relations dans un Amour Universel et Inconditionnel. N’étant plus sous l’emprise de l’Ego et du mental, notre regard change, on ne perçoit plus ce monde avec la même vision.
Alors une perception plus éclairée, plus transparente, se manifeste avec plus de réalité. Tout ce que tu vois, touches, sens et ressens n’est rien d’autre que ton propre miroir. Tout cela fait partie d’une même conscience universelle dans laquelle tu as ta propre conscience unifiée. Tu n’adhères plus aux croyances, aux religions et aux lois de ce monde. Pour toi il n’y a que l’unité des êtres tout comme toi en train de vivre cette expérience humaine.

Comprenant notre force créatrice qui s’exprime par nos pensées, paroles, gestes et actions, cela nous permet de voir le fruit de nos vibrations, émanations. De la nature de nos émotions engendrées par le vécu de nos relations, nous sommes en mesure de savoir si nous sommes sur le bon chemin ou pas. En effet, tout ce qui vient perturber notre bien-être, nous montre que nous n’agissons pas correctement et qu’il y a une faille dans notre perception à voir ce monde. Lorsqu’on ne perçoit plus de menace, de peur et que l’on se sent en parfaite harmonie, en paix avec soi-même et avec tout ce qui est, c’est que nous sommes sur le bon chemin.

Le changement de perception est la clé pour nous sortir de cette domination de l’Ego et du mental par notre fausse interprétation. Tout ça est venu mettre un voile sur ce que nous sommes en réalité. Tous nos blocages, tout ce qui nous empêche d’avancer sont ces émotions mal comprises, tout cela vient bouleverser notre bien-être. Chaque fois que le même scénario se présente, cela vient amplifier nos émotions. On s’en fait une croyance, on adhère à ces incompréhensions, en créant des formes pensées qui viennent amplifier nos peurs. Quand on pense que tout ça n’est rien d’autre qu’une mauvaise interprétation de ce que nous sommes en réalité !

Faire la paix, enterrer à jamais ces incompréhensions, ces ignorances, ces peurs, ces formes pensées, ces fausses croyances. Savoir se dévêtir de toute cette lourdeur quand on sait que c’est la création de notre Ego et du mental, de par notre erreur, de par le manque d’ouverture de notre conscience. Alors osons ouvrir notre conscience, osons faire confiance au principe divin. Laissons cette intelligence divine guider nos cœurs. Ne plus avoir aucun doute, être dans une foi absolue. Changeons nos ressentis par l’amour universel et inconditionnel. Percevons en tout et chacun uniquement cette conscience unifiée qui apprend son pouvoir de création dans cet espace temps.

Contentons-nous d’aimer, sans rien imposer, juste montrer le chemin pour vivre cette relation divine en tout ce qui est. Faisons de nos émotions des aimes motions. Émettons, partageons, diffusons cet amour au-dessus de toute cette dualité de ce monde de l’Égo et du mental. Cela est élever notre conscience à l’état Christique, nous sommes des enfants du Christal du nouveau monde. Réfléchissons sur ce que nous vivons, sur nos relations à tout ce qui est. À vrai dire, il n’y a qu’une seule relation à vivre qui comprend tout ce qui est, aimer tout comme l’Éternel nous aime, car nous sommes ce principe divin, basé sur l’Éternel Amour.

Laissons notre flamme, tout notre être, endosser l’énergie Christique en toute conscience. Laissons-la brûler de cet Amour universel et inconditionnel. Aimer tout comme soi-même, ne voir que l’Éternel Amour en tout ce qui est. C’est ainsi que nous vibrerons du Pur Amour et rien ne viendra plus nous ébranler ou éteindre notre feu Éternel. Pourquoi ces émotions nous font vivre ce mal-être ? Cela est juste dû à une mauvaise vision de nous-mêmes. Nous nous sommes basés sur notre si petit corps, au lieu de voir sur la globalité pour comprendre le principe divin, le père créateur de tout ce qui est par son Éternel Amour.

Raphaël Juste Être

Juste Être dans la lumière de l’Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

Tu peux diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier. je te demande juste de citer le nom de l’auteur Raphaël Juste Être facebook.com Votre texte pour le lien ici…

Raphaël Juste Être

Articles liés