Lisez avec votre cœur.

Allez à la rencontre de vous-même… Ne vous cherchez pas vous-même, parce que vous devez vous souvenir que vous ne vous êtes jamais perdu de vue. Tandis que vous êtes en train de marcher le long de miroirs opaques et de murs de briques, le reflet et l’ombre que vous voyez est comme un vieux souvenir de vous-même… vous-même à cette époque irréelle où vous viviez les yeux fermés et les mains closes… Vous avez toujours marché sous le soleil, même dans la nuit c’était encore la lumière du soleil qui faisait retour vers vous à travers la lune et à travers les étoiles… Et tandis que vous marchez sous le soleil, vous pouvez poser la main au creux de votre poitrine et sentir au-dedans de vous la présence entière du soleil…

Allez à la rencontre de la flamme qui vit au-dedans de votre cœur… Que ferez-vous donc de ces pensées brumeuses qui serpentent dans votre esprit comme les images dans l’esprit d’un fumeur d’opium… et qui vous montrent une impression de demi-sommeil et d’éclatement de la lucidité… un vide où il n’y a plus personne… sauf le soulèvement fatigué des lèvres et le plissement distrait des paupières qui fuient au loin… Quand vous accepterez pleinement que vous êtes vivant… ici et maintenant… radicalement vivant… alors vous ne perdrez plus la perception intérieure du soleil flamboyant de votre cœur… Votre cœur est ardent, mais non pas de l’ardeur de vos convictions et de vos raideurs… seulement de l’ardeur semblable à la force vive d’un grand feu au cœur d’un volcan… et à la force vive d’une étoile plus brillante au fur et à mesure que la nuit s’étire… Mais la nuit qui s’étire, finit toujours par s’étioler… alors vient le matin.

Maître Kessani (maître de pratique solaire).

Facebook : facebook.com

Little Butterfly