ॐღ Il était une fois … une fleur unique ॐღ

Sur cette magnifique planète, cette fleur avait cette particularité de sentir les émotions, en fait elle ressentait les sentiments des autres formes de vie qui gravitaient autour de sa jolie forme existentielle. Elle adorait le soleil, le vent et ainsi se nourrir des aliments de la terre. En fait, cette magnifique fleur pouvait avoir des pensées, pouvoir ainsi créer ses propres scénarios, selon ce qu’elle percevait comme faisant partie de sa réalité. Elle n’avait pas tout à fait conscience de son lien d’unité qui l’unifie à tout ce qui est, au fond de son être intérieur, elle avait des peurs, un monde dans lequel elle devait explorer, découvrir toute cette diversité de la vie. Comme elle avait des émotions, elle vivait toute une gamme d’émotions, passant de l’incompréhension à la compréhension selon ce qu’elle percevait. Elle pouvait ressentir de la joie, comme de la méfiance, ne connaissant pas dans quelle réalité elle évoluait, elle devait tout apprendre d’elle-même, en prenant conscience de ce qu’elle pouvait ressentir. Bien souvent, elle se faisait tout un scénario, se créant elle-même tout un état d’être, cela pouvait être la peur, l’angoisse, ou être dans un état d’excitation. Selon ce qu’elle découvrait, elle prenait gentiment de l’expérience par ses apprentissages. Elle rencontrait des autres fleurs uniques qui avaient les mêmes capacités à penser, à réfléchir, sentant des émotions et des sentiments, se créant des scénarios, des pièces de théâtre, croyant qu’elle pourrait être victime. Ces fleurs savaient aimer à leur manière, selon leurs croyances, elles exprimaient la joie, comme elles pouvaient exprimer la tristesse, la souffrance.

Imaginez un instant, une fleur qui ressent tout, lorsque celle-ci se sent bien, elle s’ouvre, montrant ainsi toute sa beauté intérieure, si elle ne se sent pas aimée, qu’elle se sent rejetée, jugée, abandonnée, humiliée, trahie ou peu importe l’injustice dont elle fait face, elle se ferme, reflétant ainsi sa détresse intérieure, n’osant plus montrer sa beauté intérieure. Elle réagit selon ce qu’elle perçoit de ce monde, de ce qu’elle vit comme réalité, selon ses croyances et ses peurs, se croyant victime, elle se protège tout en démontrant cette détresse intérieure. Cette fleur s’identifie beaucoup à ce qu’elle voit, voyant les autres fleurs agir de la même façon, selon leurs émotions et sentiments, elles se ferment ou elles s’ouvrent, en fait elle voit un miroir d’elle-même. Selon ses attentes, en découvrant ce monde, elle a appris à être dans les attentes, pour la simple raison qu’elle se crée des scénarios, selon ses croyances et ses peurs, avant même que les évènements se produisent, elle est déjà dans sa propre pièce de théâtre. Selon ce qu’elle perçoit tout en étant dans son propre monde intérieur, elle s’ouvre ou elle ne s’ouvre pas, dévoilant ou pas sa beauté intérieure.

En fait, cette fleur est victime de ses croyances et de ses propres peurs, se créant d’avance tout un scénario, percevant une réalité selon sa perception de ce qu’elle expérimente comme relation. Pourtant toutes ces fleurs sont toutes issues de la même force d’amour et de lumière. Dans ce monde, il y avait aussi une autre catégorie de fleur, celle-ci adorait le soleil, elle n’avait aucune peur de s’ouvrir et de dévoiler toute sa beauté intérieure, elle n’avait aucune attente, aucune croyance, aucune peur, peu importe comment toute cette diversité de la vie exprimait sa relation avec la vie. Ces fleurs s’ouvrent automatiquement quand le soleil apparaît à l’horizon et quand la pénombre arrive, tranquillement et gentiment, elles se referment pour ainsi bien absorber toute cette lumière, ce qui les rend encore plus belles. Elles ressentent des émotions et des sentiments, comment vous dire, elles aiment tout, mais sans attente, elles expriment cet amour en dévoilant leur beauté intérieure, elles n’ont pas besoin de s’identifier à quoi ou à qui que ce soit, elles ont déjà tout en elles-mêmes, cette connexion directe avec le soleil, avec la lumière. Elles ne se créent pas de scénarios d’avance, ni de pièce de théâtre, elles ne ressentent pas la souffrance, ni la tristesse, ni le sentiment de rejet, d’abandon, d’humiliation, de trahison et d’injustice, pour elles cela ne sont que des illusions. Elles vivent la plus belle relation avec la vie, avec tout ce qui est pour la simple raison qu’elles sont unifiées à cette lumière, qu’elles se nourrissent de celle-ci, sentant et ressentant toute cette chaleur, tout ce bien-être, tout cet amour inconditionnel, sans aucune attente, tout à fait libre.

Voilà ! Ces fleurs d’une catégorie exceptionnelle, elles ont cette conscience, comprenant très bien cette relation avec la vie, avec cette force créatrice qui permet à toute vie d’être. Elles n’ont aucune peur à se dévoiler, à émaner leur beauté intérieure, cet amour inconditionnel, en redonnant à ce monde ce qu’elles reçoivent, en appliquant le don De soi. Elles n’éprouvent pas ces émotions et ces sentiments qui émergent des croyances limitatives, de toutes ces identifications aux autres fleurs et à toute cette diversité de la vie qui ne font que refléter leur état d’être et ainsi leur détresse intérieure, leurs attentes. Elles ont tout en elle, cette relation unifiée avec la source d’amour et de lumière, en ne faisant qu’un, libre de toute croyance et de peur.

Sans vous en rendre compte, ce message vous révèle une grande vérité, vous êtes cette fleur ou pas qui a des croyances et des peurs, parfois vous osez montrer votre beauté intérieure et quand vous vous sentez blessés par vos émotions et par les sentiments, vous vous fermez, en souffrant en silence ou en démontrant par votre émanation cet état d’être qui vous empêche de vous épanouir. Vous vous laissez influencer par tout ce qui gravite autour de vous dans votre réalité, à vous identifier à ce que vous voyez et percevez comme faisant partie de vous-même.

Tandis que celui qui ne s’identifie plus à ce monde, qui n’a plus aucune croyance, qui n’a plus aucune peur, est en mesure de vivre cette belle relation d’unité avec tout ce qui est, en laissant la vie et toute cette diversité d’apprendre d’elle-même cette relation avec cette force d’amour et de lumière. Tout en émanant cette pure relation d’unité, celle d’être unifiée à cette force d’amour et de lumière qui régit tout. Ainsi l’être n’est plus dans les attentes, ose dévoiler toute sa beauté intérieure, cette lumière et amour inconditionnel, et ainsi la partager à tout ce qui est, sans le moindre effort, pour la simple raison que ce qu’il reçoit, il le repartage en toute liberté, aucune entrave, aucun blocage car son mental est libre de toutes ces croyances limitatives et des peurs. Sa conscience est unifiée à la source de lumière, à cette force créatrice, ne faisant qu’un.
L’être s’identifie à cette force d’amour et de lumière et non à toutes ces croyances limitatives, qui font que ceux qui s’identifient vivent une grande détresse intérieure.

Libre à chacun d’être cette fleur qui se ferme et qui n’ose pas dévoiler sa beauté intérieure par leur identification à ces croyances limitatives qui sont la conséquence de leur détresse intérieure. Où être cette fleur qui n’a plus de croyance, ni de peur, osant s’ouvrir pour dévoiler leur beauté intérieure, en émanant toute cet amour inconditionnel et toute cette lumière, cette identification à la source d’amour et de lumière, à Dieu, à la source Père/Mère, à la lumière une. Nous avons tout en nous pour vivre cette relation d’amour et ne faire qu’un. ॐღ

La lumière Une, de l’Âmour, de la Vie
Régis Raphaël Violette

Avec tout notre amour divin, universel et inconditionnel

Régis Raphaël Violette et Sandra Violette
Guérisseur de l’Âme, couple divin
Voir ces créations inspirées (toile sur Couple Divin) sur
sandrajustetreamour.blogspot.ca;

Consultation, écrire à violette.regis@hotmail.com

Tous mes messages viennent du cœur, de mon vécu, tous sont uniques, ils n’ont qu’un but, nous dévoiler à notre propre lumière et amour. À nous permettre de renaître et être dans notre lumière. Merci de les partager, un présent à offrir à nous-mêmes et à son prochain.
Je te demande juste de citer le nom de l’auteur Régis Violette, justeetre.blogspot.ch

Régis Violette