CONNEXION

À chacun de choisir ce qui lui convient ou pas, côté obscur ou de la lumière unifiée.

4 mars 2018 par Juste  
Dans Spiritualité |

À chacun de choisir ce qui lui convient ou pas, côté obscur ou de la lumière unifiée.

Qui n'a pas rêvé d'un monde meilleur, un monde de paix et d'amour, où tous vivent en parfaite communion, vive en parfaite harmonie, se partageant l'abondance universelle et contribuant à le créé par le pouvoir d'un même esprit commun. Je vous les dis ce monde se trouve déjà là, il a toujours été là et cela depuis l'éternité. Pourquoi en cet instant, la grande majorité est aux prises avec la dualité, avec la souffrance, le manque d'amour, blessé au plus profond de leurs âmes ? En fait, ils sont responsables de leur état d'être pour la simple raison qu'ils entretiennent la dualité par leurs croyances, par leur manque de respect envers la vie, envers eux-mêmes. La notion d'unité semble leur faire défaut, ils n'ont pas réalisé que tout est issu de la même source de lumière. Voilà un monde créé à leur image. Il ne faut pas chercher loin pour comprendre que ce monde vit le manque de respect, d'amour et de paix. Quand l'être s'identifie à son personnage, qu'il se compare, qu'il juge, qu'il condamne, qu'il blasphème, qu'il trahit la main qui le nourrit, faut pas s'étonner de voir la souffrance se manifester, cette dualité qui pèse sur la globalité.

Comment parvenir à vivre le parfait amour, quand l'être agi différemment par sa façon de se conduire. Il est vrai que ce monde est une grande école, il n'y a pas de plus grande, quand celui-ci inclut le passé, présent et futur dans un même espace. Ou l'âme de chacun endosse la forme pour acquérir cette connaissance et cela depuis l'éternité. Comme je le partageais lors d'une discussion téléphonique, avec un ami, nous n'avons jamais quitté la source une, Dieu, source originelle, en fait nous en sommes la projection, qui passe à travers l'âme afin d'endosser la matière, la forme pour ainsi apprendre de cette projection. Quand l'âme endosse à forme et n'a pas cette conscience acquise, celle-ci continue à s'identifier au personnage et aux histoires appropriées pour son évolution spirituelle, afin de vivre l'éveil en toute conscience. Sortir du monde des personnages et des histoires, retrouvé sa souveraineté, en sachant qu'il n'est pas la forme, mais bien une projection de la source une, Dieu. Plusieurs s'offusquent quand on utilise le mot Dieu, sachez que ce mot est pour désigner la source originelle, notre lumière commune, pour dire qu'il n'y a pas de plus petits ou de plus grand, pour la simple raison que tout est un.

Ne comprenez-vous pas que chacun est responsable de son état d'être ? Pourquoi en est -il ainsi ? C'est que les êtres humains ont oublié que tout est un, que tout est issu de la même source de lumière et que celle-ci se manifeste en toute la création. Quand l'être humain s'identifie au personnage qu'il croit être, il est le porte-parole de ses propres histoires, de ce qu'il pense et croit être, il ne fait qu'alimenter l'illusion de séparation, en fait il est victime de sa propre émanation. Oubliant qu'il est déjà accompli, choisissant le chemin de l'apprentissage par l'identification aux personnages, résultant de toute sa souffrance, des maux dont souffre son âme. Il ne réalise pas que cette création est que la projection de son esprit perturbé. Comme je le disais au début le nouveau monde est juste là, en tout temps nous y avons droit, mais pour cela il n'y a qu'une condition, celle de se libérer en tant que personnage et des histoires qui y sont rattachées pour enfin prendre conscience de l'unité en tout, que tout est un. Qu'en fait, il suffit de se libérer du personnage, d'endosser sa vraie nature divine pour être libéré de cette illusion de l'esprit. Je ne suis pas là pour juger les personnages que vous croyez être et des histoires qui y sont rattachées. Je suis juste là pour vous dévoiler cette lumière commune, libre de dualité, libre de souffrance et des maux. Qu'en fait, tout est un et que nous n'avons jamais quitté la source et que le monde de l'esprit est incommensurable. Il n'est que la projection de ce que nous voulons vivre en tant qu'expérience et apprentissage dans la matière. Que voit-on sur une médaille ? Nous y voyons deux aspects, deux faces, complètement différentes, Il en est de même pour la projection de la source une, Dieu, d'un côté il y a la face de l'apprentissage et de l'autre la réalisation.

D'un côté nous y voyons l'obscurité, là ou l'âme passe par le personnage pour vivre des histoires et c'est à travers de ceux-ci qu'elle se réalise au moment opportun. Qu'en fait ce qu'elle a acquis comme connaissance pour se réaliser. De l'autre il y a cet aspect où tout est accompli, ou toutes les âmes ont cette connaissance acquise, cette sagesse. Comprenant qu'elles n'ont jamais quitté la source une, Dieu et qu'elles vivent en toute conscience leur aspect divin, où tous ont conscience de leur unité, de leurs aspects multidimensionnels, que la forme n'est qu'un véhicule pour transmettre la lumière. Voilà le nouveau monde, pour ceux qui vivent l'éveil et qui agissent déjà en transmettant la lumière qui aime tout d'un même amour, comprenant que tout est accompli, personnage ou pas. En fait c'est que le personnage est tellement préoccupé en se racontant et en alimentant les mêmes histoires qu'il a oublié sa vraie nature divine. L'être éveillé c'est qu'il est conscient de ne pas être le personnage et les histoires qui y sont rattachées, pour la simple raison qu'il sait que tout est accompli, la matière n'est qu'une illusion de l'esprit, une projection. À vous de savoir de quel côté de la médaille vous vous trouvez en cet instant, du côté obscur ou de la lumière unifiée

Auteur
  • Messager De Lumière