Deux visions, l'une dirige l'être vers l'illusion et l'autre le libère.

Parlons de ces deux visons, la grande majorité des êtres de ce monde, suivent aveuglément la vision de l'illusion, croyant être dans ce qu'il y a de plus vrai, une réalité conforme à leur manque de clarté. En fait, il est nécessaire pour l'être de passer par la première vision pour ainsi apprendre de celle-ci et être en mesure de renaître pour ainsi appliquer en toute conscience la deuxième vision. Tant que l'être n'intègre pas ce qu'est la totalité, le tout en soi, il est sous l'emprise du personnage dans lequel il vit en toute innocence sa relation avec sa propre création. Qu'on le veuille ou pas, tout est un, tout est à notre image, un monde qui ne fait que refléter l'ombre qui se trouve en notre propre être. Quand l'être comprend ce qu'est le tout en un, il sait que maintenant que la seule chose à faire, c'est de faire en sorte d'éclairer l'ombre qui se trouve en sa propre conscience. Comment voulez-vous avancer, si vous n'arrivez pas à éclairer votre propre chemin ? Il est si facile de mettre la faute sur les autres, cela peut apporter un soi-disant soulagement, quoique cela est temporaire pour la simple raison que la seule libération possible est d'éclairer l'ombre qui se trouve en sa propre conscience, âme et esprit.

Nul ne peut concevoir la lumière de l'un, de Dieu, s'il ne l'a pas intégré en son temple intérieur, en son coeur. Peu importe vos actions, vos faits et gestes, tout vous est retourné, tout retourne à la source. Il est vrai que cette notion que nous n'avons jamais quitté la source originelle, en dérange plusieurs. Pourquoi cela embête-t-il certains ? C'est qu'ils n'ont pas intégré la notion de l'un, de Dieu, se référant à des croyances, à des conditionnements, à des religions, quoi qu'il en soit, toutes ces histoires vous gardent dans cette vision de l'illusion. Créant ainsi un monde à votre image, contenant toutes les histoires, de ce que vous croyez en tant que personnage, vivant dans l'illusion de vos pensées, faits et gestes. Plusieurs se plaignent du manque d'amour, des guerres, des atrocités, des actes terroristes et bien d'autres, mais que font-ils pour combler ce manque ? Ils continuent à alimenter l'illusion, en continuant à s'identifier au personnage qu'ils croient être, au lieu de croire en la source une, en cette source commune qui apporte à tout, à tout ce qui est, l'essence même de la vie, qui permet à ceux-ci de pouvoir apprendre de leurs actions, faits et gestes, en créant un monde à leur image. Pour la source originelle, celle-ci ne fait qu'apporter la lumière, se manifeste de façon appropriée afin que chacun puisse apprendre de leurs créations. Quand je dis, que tout est accompli, que rien n'a quitté la source originelle, Dieu, qu'en fait, nous sommes la projection de celle-ci dans la matière à vivre cette expérience afin d'acquérir la connaissance. Déjà en vivre l'illusion et par la suite s'en libérer, tout simplement par une prise de conscience, nous permettant de nous libérer de l'illusion et ainsi avoir la vraie vision, que tout est lumière, que tout est un. L'illusion est de croire en la dualité, en le manque d'amour, de croire que nous ne sommes pas accomplis. Voilà ce qu'est de nourrir l'illusion et continuée à l'alimenter. L'être qui prend conscience que son plus grand défi, celle de transcender le personnage qu'il a croit être et toutes les histoires qui y sont rattachées.

Comment voulez-vous être libérer du personnage si vous continuez à vous comporter comme tel ? À alimenter ce monde de vos histoires, de vos croyances et de vos peurs. Quand Jésus a dit, que celui qui marche avec le Père, cet être fera des oeuvres encore plus grande de ce que j'ai accompli. Est-ce que vous réalisez pleinement votre potentiel Divin ? Ou vous vous contentez de jouer ce personnage, qui se rattache aux histoires de ce monde, universelle, familiale, personnelle, qui avance inconsciemment dans l'ombre de sa lumière. Quelle que soit votre souffrance, votre manque d'amour, vos maux, peu importe les responsables de votre mal-être, en fait le seul responsable c'est votre propre vision, votre façon d'interpréter ce monde dans lequel vous évoluez. Il est votre création, comme je le disais, rien n'a quitté la source originelle, ce que vous croyez être, n'est qu'une projection de votre conscience. Cela peut vous sembler farfelu de dire que tout est illusion, quand vous êtes en cet instant, en train de vivre une projection de votre conscience dans la matière, créant ainsi un monde conforme à ce que vous venez intégrer comme moyen d'apprentissage. Avez-vous réalisé que vous ne contrôlez rien de votre vie ?

Tout suit une voie bien tracée, bien orchestrée. Il n'y a pas de hasard si vous êtes en train de lire ce message. Simplement que le temps est venu pour vous, de sortir de l'illusion que vous avez créée. Qui que vous soyez, nous partageons le même espace-temps, chacun en fait partie, comme je fais partie de votre monde, n'oublions pas que tout est un. Il est temps de comprendre, de saisir, d'intégrer cette humble vérité, tout est un, nous n'avons jamais quitté la source. L'illusion de la dualité est alimenté par les histoires, par les croyances, par les peurs, de ce que nous croyons être en tant que personnage. En fait nous ne le sommes pas, pour la simple raison que tout est un, que tout est lumière, que l'ombre est né du personnage, qu'il a oublié son origine et qu'il s'est laissé prendre au jeu, en s'identifiant à l'ombre, à toutes les histoires et non a à lumière de l'un, de Dieu, Voilà, un message clair qui nous permettra de nous libérer de notre vison limitative et ainsi intégrer la vision juste, celui de l'unité, de la lumière de l'amour, de l'un, de Dieu, qui en fait a toujours été à nos côtés, en tout notre être, juste que nous ne l'avons pas reconnu, en créant cette illusion par nos histoires, par cette identification au personnage que nous avons cru être

Messager De Lumière