CONNEXION

J'aime parce-que j'aime....

21 avril 2018 par Karen  
Dans Spiritualité |

J'aime parce que j'aime.
Il n y a aucune raison pour aimer"

Ce n'est ni un devoir..
Ni une obligation
Ni une croyance
Ni une damnation

Je pense que même la haine c'est de l amour..
Qui est juste à bout de soufle..
La colère c'est l'amour passionel qui a besoin de s'exprimer haut et fort.
La tristesse c'est un trop plein d amour.
Ça coule de source..
De la source peut être..

J'aime parce-que c'est mon essence..
Ma nature profonde..
Et celle de tout ce qui m'entoure..
J' accepte que toutes mes émotions paradoxales découlent de l' Amour..
Ainsi je me laisse submerger sans culpabilité.
Pleurer, crier, danser à suffoquer..
Ça me libère..
Le chemin vers l'Amour inconditionnel dans son expression, son intention, son interprétation est long et demande un sacré courage..
Je le sens , le touche du bout des doigts ... et le vibre très fort parfois..
Et c'est amplement suffisant pour l instant..
En observant que tout est de l'Amour je lâche prise...

Nina M.

Auteur
  • Nina M.

Commentaires

  1. Caterina russo dit:

    J’aime, merci

  2. Karen dit:

  3. Marie-christine dit:

    Un beau texte !
    Paradoxalement, le lâcher prise demande des efforts.
    Il est si facile de se laisser entraîner par la colère, la passion, l’activité excessive, la paresse, la conviction, le raisonnement, la peur, le contrôle…
    Lâcher prise est difficile car il suppose d’accepter de ne rien contrôler, de risquer de partir à la dérive, de ne rien savoir de l’avenir, de n’être rien, de faire entièrement confiance au destin, à Dieu. Lâcher prise, c’est avoir une véritable foi.