CONNEXION

Just Love. En réalisant que tout est un, tout ascensionne, les autres soi, toute cette ...

19 mai 2018 par Juste  
Dans Spiritualité |

Just Love. En réalisant que tout est un, tout ascensionne, les autres soi, toute cette diversité infinie du Un, pour la simple raison que l'illusion n'est plus.

Quand l'être réalise que toute la création n'est que sa propre projection, peu importe le temps, l'espace qu'il a rempli de toute éternité, à créer cette illusion parfaite. L'autre n'est pas un étranger il est aussi le même être, moi, toi, dans une autre forme à vivre la même illusion, quelles qu'en soient les croyances, tout cela n'est que des histoires, qui se répètent sans cesse. Il est vrai que dans cet univers, espace-temps, quelle que soit la dimension, il y a eu de grands personnages, en parlant du Christ, du Bouddha, de Marie ou autres grands personnages. Ne font-ils pas eux aussi partie de la même conscience ? Ne pouvant connaître cette simple vérité que tout est un, en se laissant imprégner du personnage que l'on croit être, avec ses histoires, ses mémoires, passant de vie en vie pour découvrir la lumière de la vérité. Tout ce temps pour réaliser que la création se trouve être l'autre part de soi, cela a toujours été soi, quel qu'en soit l'époque, quel qu'en soit le monde, l'univers et dimensions que nous nous sommes exprimés en tant que forme. Essayant de comprendre sa relation avec toute la création, avec la réalité omniprésente, quel en était le lien.

En fait le lien est celui-ci, peu importe ce qui compose cette réalité, ce qui se trouve dans toute la création, quelle qu'en soit la forme de vie, sa diversité, quelle qu'en soit la conscience, tout est la manifestation de notre soi divin, de notre verbe. On croit être séparé de tout, mais en réalité nous sommes le tout. Tant que nous restons dans les histoires, dans les mémoires, dans tout ce qui constitue l'illusion, en tant qu'être conscient nous ne faisons qu'alimenter la dualité, la séparation, les croyances, les peurs, tout en donnant de l'importance à ce qui convient le mieux à notre personnage. Que percevons-nous, que des personnages, d'autres manifestations de l'un, qui entretiennent l'illusion de dualité, de croyance et de peurs, pensant que tout est apprentissage et évolution. Cela ne s'arrêtera jamais si l'être continue à se raconter des histoires, ne percevant que son propre reflet, mais n'ayant pas cette conscience que tout est sa propre manifestation. Peu importe si cela s'est passé il y a de cela un million d'années ou cela se passe en cet instant, rien ne change, c'est qu'en tant que conscience, tu te retrouves dans la même illusion de séparation, de confrontation avec les autres, qui se trouvent être toi dans une autre forme, ayant ses propres histoires, mémoires, croyances, religions ou autres conditionnements.

L'infinitude de l'un, de Dieu, du soi, du je, l'un qui se répète à l'infini, ne prenant pas conscience qu'il est ce un à l'infini et cela quel qu'en soit l'espace, temps ou autres. Tout est un. Le fait de comprendre cela, ne nous donne plus le droit de juger qui ou quoi que ce soit, l'autre est qui, juste une autre manifestation de soi dans la matière, rien d'autre, il n'est pas séparé, il est la même conscience mais évoluant dans une autre forme adaptée à ce qu'il est venu accomplir pour ainsi remplir l'espace, afin de permettre à l'illusion d'être réel. Tout cela est faux, nous n'avons jamais quitté la source, tout est la création de notre esprit. Pourtant ce que nous sommes en train de vivre est merveilleux, comme l'autre est nous, comme plusieurs s'éveillent en ce sens et confirment la théorie du un, qu'en fait que tout est un, que tout est issu de la même conscience, que tout se manifeste dans cet ici et maintenant. Il n'y a plus rien à juger, à critiquer, car tout est un, soi. Pourquoi nous le percevions pas ? Tout simplement trop identifié au personnage que l'on croyait être, pensant avoir une conscience propre au personnage, mais la réalité est tout autre, tout est soi, tout est un, ce que nous croyons être séparés ou hors de notre portée, n'est qu'illusion. Il y a qu'une chose qui est vraie l'amour, c'est ce qui nous permet de se réaliser et ainsi endosser cette conscience unifiée, l'autre fait partie de nous, un seul et même cœur, quelle que soit la forme de vie, sa diversité, quel que soit le personnage qui a foulé ce temps et espace, quelle qu'en soit la dimension, tout se trouve en notre cœur, dans un même cœur unifié, tout est un.

Il est vrai que cela peut être très difficile à avaler, à intégrer quand l'être croit seulement être ce personnage, qui se limite à des croyances, à des histoires, portant les mémoires de toutes ces vies, se croyant être séparé, ne pouvant percevoir la vérité, que tout est lumière, que tout est un, que tout se trouve être la manifestation de la même conscience, qu'on l'appelle Dieu, ou autres, cela n'a aucune importance, l'important c'est tout simplement connaître la vérité de ce que nous sommes, la manifestation dans toute sa création, tout en étant tout ce qui la compose, remplissant ainsi le temps, l'espace et les dimensions de sa présence infinie dans toute sa diversité, exprimant ainsi son aspect multidimensionnel, quantique car étant tout à la fois. Que reste-t-il à faire en connaissant cette humble vérité ? La seule chose à faire, aimer tout d'un même amour, finir avec les histoires, les croyances, les peurs et de toutes les mémoires, tout est dévoilé. Maintenant chacun sait qu'il est l'un, Dieu, qu'il ne se laisse plus prendre au jeu, sachant que tout est soi, que tout est un. Effacé les mémoires, les histoires, tout ce qui nourrissait la séparation, qui entretenait la dualité, il n'y a que l'unité, l'amour efface tout, quelle qu'en soit l'illusion. En tant que UN, nous n'avons jamais quitté la source originelle, nous nous retrouvons tous dans le même cœur unifié, tout à fait libre de toute illusion. En réalisant que tout est un, tout ascensionne, les autres soi, toute cette diversité infinie du un, pour la simple raison que l'illusion n'est plus. Il n'y a ni bien ni mal, tout cela est illusion.

Il se peut que votre conscience n'adhère pas à cette vérité, quoi qu'il en soit tout est parfait. L'important est que plusieurs suivent cette voie, ce chemin de lumière qui apporte la paix, la joie, l'unité, permettant de tout aimer d'un même amour, sans aucune distinction pour la simple raison que tout est un, Celui qui endosse cette lumière est l'un en toute conscience, le tout en un, l'un en tout dans la lumière de l'amour. Tout ça pour vous dire, juste l'amour, just love.

Auteur
  • Messager De Lumière

Commentaires

  1. Marie-christine dit:

    Il y a deux solutions de facilité : s’enfuir dans la béatitude passive et ou se laisser envahir par les conflits du monde.
    Mais il y a une troisième voie plus difficile, ce que Sri Aurobindo appelle le yoga intégral, qui consiste à vivre les deux simulanément. Vivre et agir dans la multiplicité du monde tout en gardant la conscience permanente de ce que l’on est.
    Il est important de savoir comment le monde fonctionne et dans quels buts. Cela n’empêche en rien de rester dans l’amour mais cela demande une attention de tous les instants.