Le bruit n’est que distraction pour celui qui veut paraître. Le silence n’est que repos pour celui qui veut juste être. Le sage dit à son élève, il y a deux sortes de personnes, ceux qui manifestent par le bruit pour être entendu, ceux qui sont déjà entendus sans faire de bruit. L’élève dit au maître, c’est par le bruit que l’on est écouté, n’est-ce pas, non par le silence . Le sage lui répondit, celui qui fait du bruit pour être écouté, n’est pas toujours entendu, il doit faire énormément d’efforts pour combler ses attentes, en fait il le fait tout pour être entendu, qui bien souvent cela n’aboutissent pas. En fait il est l’ombre de lui-même. Par contre celui qui est dans le silence, sait au plus profond de son cœur, que tout arrive à point nommé, il ne dépense pas son énergie à combler ses attentes, il n’attend rien pour la simple raison qu’il sait que tout arrive au moment opportun. Il est la lumière qui éclaire son chemin. Le maître ajoute, il en est de même pour ceux qui s’identifient à leurs croyances, qui défendent leurs convictions, ils dépensent tellement d’énergie à croire qu’ils ont raison, qu’ils ne peuvent pas concevoir la vérité. Ils sont toujours en guerre, la paix n’existe pas dans leur esprit tourmenté. Alors que ceux qui n’ont aucune croyance, ni aucune peur, ne perdent pas leur temps, ni de l’énergie, ils n’ont point besoin de chercher la vérité, car celle-ci se présente sous leurs yeux. L’élève demande au maître, qu’est-ce qui se présente à eux ? Le sage lui dit en toute humilité simplement la vie, dans toute sa diversité, en ne cherchant pas à la changer, ne cherchant pas la confrontation, juste l’accueillir et l’accepter dans ses propres choix. Comme ces êtres prônent la paix, l’amour inconditionnel, en respectant la vie, dans toute sa diversité, sachant que tout reçoit le même amour, la même lumière, la même attention, ils sont en paix.

L’élève dit pourquoi cela est ainsi dit-il au maître ? Le sage lui répond, quand l’être sens et ressens la présence de l’amour, du créateur de la vie, il est en paix, en harmonie pour la simple raison que cet être voit la présence en toute chose et en tout son être. Celui qui ne sent pas et ressent pas cette présence en son cœur, ne ressent pas le créateur de la vie en son propre cœur, cet être ne peut pas percevoir, ni voir la présence de l’amour en toute la vie, c’est pour cette raion que cet être perd son énergie et son temps à vouloir paraître, à chercher à combler ses attentes. Celui qui sait que tout est la manifestation de cette présence, cette lumière de l’amour, ce créateur de la vie, ne cherche plus, ne dépense pas son temps, ni l’énergie à paraître, il est tout simplement, à être la présence, celle de la lumière de l’amour qui a toujours été dans son cœur, qui en fait lui fait découvrir la magnificence de son amour à travers toute cette diversité de la vie, en fait il ne fait qu’un et cela en présence, en illuminant tout de sa lumière.

L’élève remercia le maître pour sa grande sagesse, pour sa présence lumineuse et son amour divin, en terminant j’ai une gratitude infinie pour votre lumière, je sais maintenant que je ne dois plus faire de bruit pour paraître, pour combler mes attentes, que je ne dois plus faire d’efforts, ni perdre mon temps. Juste être dans le silence, à aimer la présence en tout mon être, car en tout temps, tout m’est donnée, au temps opportun et cela avant même que je le demande. Je suis en paix, je ne suis plus l’ombre de moi-même, je ne m’identifie plus à aucune croyance, ni à aucune religion, peur ou autres histoires. Je me contente d’être dans la présence de la lumière de l’amour, du créateur de la vie, ne faisant qu’un. C’est ainsi que j’accueille et accepte toute cette diversité de la vie, sans jugement, sans attente, en voyant simplement la présence à l’oeuvre et cela en toute chose, en tout ce qui est, la magnificence dans toute la création. Le sage pour conclure, tu n’as plus besoin d’être mon élève, le maître en toi s’est exprimé, maintenant tu es un homme sage.

Messager De Lumière

Articles liés