Karen balise le chemin personnel psycho-spirituel

Pour signaler les messages ’Ailes’ de Karen Bishop.
Elle arrête ces messages mais ... elle créera son nouveau monde.!

AILES DU 2 MAI 2010

Les Trois Options

Bienvenue !

Nous sommes de nouveau à un carrefour aux niveaux de nos âmes, et bien que je vienne de poster un message AILES le 30 avril, après avoir reçu la visite de mes amis des étoiles, je ressens le besoin de partager un peu plus au sujet de notre situation actuelle sur la planète. Chacune et chacun d'entre nous est fondamentalement fort et sage et, personnellement, j'ai toujours senti que nous disposons de nos propres baromètres, forts et clairs, et que l'utilisation de ce muscle personnel est toujours la meilleure voie à suivre. De ce fait, tous les messages que je poste sur le site web ont toujours été destinés à valider ce que nous expérimentons tous, car bien qu’étant des individus, nous sommes tous, à bien des égards, engagés dans le même processus.

Ces derniers mois, j'ai eu le choix entre rester ici sur la planète et partir définitivement. On peut se demander combien de pansements nous pouvons mettre sur une blessure planétaire massive avant qu'il soit temps de jeter l'éponge. Ou même peut-être combien de déceptions une âme peut supporter avant de commencer à se dessécher et mourir. Et si l'amour est l'air que nous inspirons dans cette nouvelle réalité, nous pouvons l’expirer aisément, mais nous avons aussi encore besoin de le ré-inspirer pour survivre. Que faisons-nous quand il ne reste pas d'air à respirer ? Comment pouvons-nous continuer à nous soutenir et à remplir nos poumons avec le précieux carburant dont nous avons besoin dans ces nouveaux royaumes plus élevés quand l'amour, la compassion, et l'énergie du cœur semblent une denrée très rare ?

Le 29 avril c’était mon anniversaire. Pour nous tous, il existe des points de sortie et des heures de départ pré-planifiées pour chaque âme, qui peuvent être utilisés ou non. Souvent, nos anniversaires marquent le temps d'une re-naissance, et nous sommes amenés à décider si nous allons rester vivre une nouvelle expérience ici, ou partir définitivement pour re-naître ailleurs. Cette fois-ci, je ressentais très fortement le signal de départ... c’en était presque écrasant. La dernière fois où cela s'était produit, c’est lorsque nous avons décidé de faire un plan très nouveau et de mettre en place la séparation des mondes en septembre 2009 (aucune énergie anniversaire de ce moment-là). Quelque chose était bel et bien terminé et fini. Beaucoup d'entre nous ont eu le choix entre rester et partir. Et beaucoup d'entre nous ont choisi de rester, car un nouveau monde était alors à portée de main, composé d’âmes qui semblaient disposées et prêtes. Nous allions prendre un nouveau départ et revenir à ce que nous avions toujours su, mais sur une toute nouvelle palette.

Nous constatons maintenant que la création de la nouvelle réalité va encore une fois prendre une direction très différente. Cette fois-ci, nous avons décidé de ne pas attendre qu’un nombre suffisant d’âmes soient prêtes. Cette fois-ci, bien que beaucoup d'âmes aient choisi de rester dans l'énergie plus dense de la pensée et de l'être, la planète poursuit sa route par elle-même. Avec à portée de main les choix personnels faits par chaque âme actuellement sur la planète, nous sommes vraiment très nombreux à connaître ce changement massif sous des formes beaucoup plus inconfortables qu’elles ont jamais eu besoin d'être.

Aujourd'hui, sachant que j’étais peut-être maintenant dans mes derniers jours, et ayant été appelée à la maison par ma famille du monde non-physique, je me suis assise et j’ai décidé d'avoir une conversation avec eux. C'est alors qu’on m’a donné trois options personnelles, et je les partage avec vous, car je sais que certains d'entre vous sont dans la même situation.

Première option :

Patienter. Cela signifie que nous pouvons faire profil bas dans le monde actuel et disparaître pendant un certain temps (jusqu'en 2012). Le message AILES du 30 avril donne beaucoup plus de détails sur cette option. Nous allons être pris en charge de façons étranges et mystérieuses, mais nous resterons chez nous tranquillement, sans ordre du jour, en attendant que s’achève la tempête des derniers jours.

Deuxième option :

Provoquer les événements. Cela semble en contradiction avec la première option, mais cela signifie que nous allons nous retrouver par hasard en train d’expérimenter des manières étranges et inédites d'utiliser la nouvelle énergie. Depuis plusieurs mois, j'ai eu ces sortes d’expériences centrées dans le cœur. Ces expériences nous aident à nous sentir beaucoup mieux par rapport à ce qui se produit autour de nous. C'est la façon dont on se sent quand on est passé de l’autre côté de la réalité 3D. Seulement maintenant nous sommes encore dans une forme, en ayant ces mêmes sentiments et ces mêmes perceptions.

Par exemple, alors que je conduisais à travers les États-Unis la semaine dernière, je vois sur un panneau d’affichage : « Aucune station pendant 320 kilomètres. » « Quelle bonne blague ! » murmurai-je. Immédiatement au-dessous de la première phrase une autre s’affiche sur l’écran : « C'est une blague. » Quelques instants plus tard, je dis à haute voix : « Je commence à avoir vraiment faim. » Immédiatement, un panneau apparaît au bord de la route pour un restaurant appelé : « Le Voyageur Affamé. » Et lorsque mon père est entré à l'hôpital pour la dernière fois, mon répondeur a enregistré un message provenant du « faux numéro » d'un salon funéraire faisant de la publicité pour ses services... L'univers me disait que mon père se préparait finalement à partir. Ces expériences ont été innombrables, et je sens toujours que Dieu me parle, me faisant savoir que tout est toujours bien et exactement là où il faut.

Troisième option :

Nous pouvons quitter ce monde par la mort de notre forme, c’est-à-dire mourir de la vieille manière 3D. Cela signifie dire stop. La fin définitive. Jeter l'éponge. Nous sommes allés aussi loin que possible. Il n'y a plus d'options pour nous. Il ne reste rien pour nous ici désormais. Nous sommes trop fatigués pour prendre une fois de plus un second souffle. Nous observerons plutôt depuis les coulisses.

Aucune de ces options n’est bonne ou mauvaise. Chaque âme individuelle va choisir la meilleure option possible. Dans la période qui arrive, parce que les âmes résidant sur la planète ont choisi, pour s’écarter, la méthode qui passe par la douleur et la souffrance, et qu’elles semblent décidées à s'accrocher à leurs croyances égoïques de niveau plus bas, et aux instincts de survie, nous allons commencer à voir de grands changements en ce qui concerne l'énergie du cœur. Avec tout ce qui va s’achever et toutes les pertes à l'horizon, les habitants de la terre seront placés dans des situations où ils sauront maintenant ce qui est réellement et véritablement important, ce qu'ils apprécient le plus, et ce pourquoi ils sont vraiment reconnaissants dans leur vie. Et peut-être, juste peut-être, nous respecterons-nous enfin les uns les autres, nous verrons-nous les uns les autres, serons-nous reconnaissants les uns envers les autres, et profiterons-nous tout simplement de ce qui est déjà là et qui y a toujours été.

Nous sommes très certainement à la fin d’une époque... dans les stades ultimes de la mort... la mort de la vieille réalité et du vieux monde. Nous pourrions nous retrouver en train d’évoquer des jours meilleurs, de vouloir revenir au bon vieux temps, car nous savons à un certain niveau que tout est définitivement terminé et que nous n’aurons peut-être plus jamais ces expériences. Nous pouvons souhaiter avoir fait les choses différemment, nous demander si nous avons bien vécu nos vies, et nous retrouver maintenant à chérir vraiment chaque instant pour la beauté qu’il recèle. Nous pouvons découvrir que des gens de notre passé et des choses qui n'avaient jamais été résolues arrivent maintenant sur le devant de la scène, car à la fin, nous nous retrouvons toujours nez à nez avec tous ceux qui ont marqué nos vies. Ce sont les symptômes d'un monde en voie de disparition, les symptômes d'une mort imminente. Mais nous savons aussi qu’après chaque mort arrive une nouvelle naissance. Un tout nouveau commencement. Et cette fois, ce sera une nouvelle réalité du cœur.

Toute mon amitié et ma gratitude,

Karen

Traduction AD: emergingearthangels.com

- - - - - - - -

AILES DU 30 AVRIL 2010

Rester Dans l’Œil du Cyclone

Dans ce message AILES, découvrez ce qui concerne le nouveau plan, comment rester dans l’œil du cyclone, et davantage au sujet de l’énergie du cœur.

Bienvenue !

Nous entrons maintenant dans un nouveau territoire, et tandis que nous continuons à évoluer, tout en étant en même temps présents pendant la phase finale de « la fin des fins », nous nous trouvons dans des espaces nouveaux et intéressants que nous avons peut-être encore à expérimenter.

Le vieux monde tel que nous le connaissons est en train de s’écrouler plus rapidement en ce moment. Nous trouvons peut-être qu'il est plus difficile que jamais d'interagir et de participer à bien des choses. Il se peut que rien ne nous semble « juste » ou bien, nous nous demandons peut-être où nous sommes censés être et, en plus, nous pouvons avoir le sentiment d’être perdus au milieu de nulle part, car les contacts avec les restes de la vieille réalité sont comme de vieilles habitudes de survie obligatoires que nous devons supporter pendant encore un moment.

Comme si nous avions été évincés sans laisser de traces, flottant sans ancrage dans l'espace extérieur, et soutenant notre propre centre personnel à l’intérieur de nous seuls, nous attendons que le vieux monde poursuive son démantèlement et le transfert des énergies et des créations qui ne pourront jamais s’adapter dans une réalité du nouveau monde.

Les alignements du nouveau, la préparation de la terre pour le nouveau, et les secousses qui vont continuer à se manifester pendant de nombreux mois à venir, ont créé autour de nous une instabilité qui nous oblige à faire des pieds et des mains pour nous raccrocher à quelque chose... quelque chose qui, nous l’espérons et nous prions pour ça, nous semblera à peu près bon et doux.

Pareils à des acteurs dans une pièce où le script ne convient plus, nous pouvons continuer avec nos vieilles rides et nos vieux masques, ou même nous demander comment nous sommes censés interagir avec d'autres personnes qui se sont barricadées dans une boîte de peur, attendant inconsciemment Dieu sait quoi. Et même au mieux, voir les autres se comporter encore comme si tout était apparemment OK, alors que nombre d'entre nous savent ce qui est à portée de main aux niveaux invisibles, peut amener certains d'entre nous à se demander dans quel étrange film de science fiction nous nous sommes nous-mêmes désormais placés.

Bien sûr, bien sûr, et comme toujours, nous sommes en train de progresser dans un processus spirituel d'ascension qui se déploie et se révèle sous des formes que nous n'aurions jamais imaginées jusqu'à ce qu’elles arrivent droit sur nous. Et comme toujours, c'est précisément la possibilité du libre choix qui crée ce genre d'expérience que fera la planète tandis qu’elle continue de se transformer et de se façonner en une demeure nouvelle et vibrante pour une toute nouvelle réalité.

Dans tous ces domaines, même si tant de choses sont en train de parvenir à un dénouement final, c’est notre processus spirituel d'évolution parallèle qui crée de nouveaux individus, des individus qui apprendront à évoluer en des êtres de vibration plus élevée, se trouveront tout naturellement exactement où ils doivent être, et seront aussi précisément qui ils sont, et ce qu’ils doivent être.

Comme cela s'est passé tant de fois jusqu’à présent avec cette expérience unique en son genre, le plan a de nouveau changé, ou du moins il a été re-façonné en quelque chose qui correspond au déploiement actuel des libres choix et des moyens selon lesquels la planète et ses habitants ont choisi de vivre ce changement colossal.

La peur et l'instinct de conservation ont créé une expérience massive de séparation. Nous ne nous « voyons » simplement pas les uns les autres, et donc, le commencement de nouvelles créations avec d'autres, à un niveau vibratoire beaucoup plus élevé, qui resteront inaltérées pendant la fin des fins, a maintenant été radicalement retardé. En ce sens, nous sommes maintenant encouragés à « faire profil bas » pour ainsi dire, et à nous ouvrir à de nouveaux espaces beaucoup plus subtils, doux, faciles, légers, et qui ne comportent rien de grand ni de spectaculaire.

Cet ajustement à un plan de niveau plus élevé va se manifester de manières variées. Nous pouvons nous retrouver en train de travailler pour les autres, avec un salaire sûr, au lieu d'être indépendants. Nous pouvons nous retrouver dans des rôles centrés sur ce qui est simple et sans complications, sans ordre du jour ni plan. Nous pouvons constater que nous n’avons pas besoin de « faire » quoi que ce soit, mais maintenant tout simplement profiter de là où nous sommes car, très subtilement et authentiquement, nous sommes censés désormais être ceux que nous avons toujours été à nos niveaux les plus vrais et les plus élevés. Les choses seront beaucoup plus « calmes » en restant dans l'œil du cyclone. Nous n’allons rien créer de nouveau. Nous sommes tenus à l’écart de tout danger.

Nous pouvons penser que nous sommes en train de retourner dans l'ancien ou de retourner dans le courant dominant, mais ce qui se passe, c'est que nous sommes en train de revenir à l'essentiel. Tant de choses (notamment l'électronique, par exemple), sont allées aussi loin que possible, au point d’avoir perdu leur intention originelle (y compris également le mouvement « New Age »), et elles doivent maintenant parvenir à terme. En outre, nous retournons dans ce qui ressemble au courant dominant parce que nous sommes en train de nous ancrer dans la nouvelle terre, et que cette nouvelle terre est vraiment ici.

Nos nouveaux espaces et nos nouveaux rôles concernent tous le simple fait d’être. Être les aspects de nous-mêmes les plus vrais et les plus simples. Et comme ces aspects viennent tout naturellement à nous, ces nouveaux espaces ne demanderont aucun effort. Nous sommes maintenant encouragés à être des phares de lumière autonomes en étant simplement nous-mêmes. Nous pouvons constater que nous n'avons aucun désir d'aider en quoique ce soit, d'aider quiconque, ou tout ce qui est de la même veine. Nous pouvons voir les autres demander une aide que nous avons peut-être apportée dans le passé, et sentir tout simplement que nous en avons « vraiment fini » avec ce genre de chose. Nous pouvons ressentir une fin impérative de la plupart de tout ce que nous avons jamais connu. Une mort définitive.

Ce qui se produit ici, c'est que nous sommes emmenés vers des espaces où nous sommes grandement protégés de l’effondrement. Nous n’étions pas censés nous écrouler avec tous ce qui s’écroule, ni même faciliter le processus. Nous sommes maintenant guidés vers des espaces complètement dégagés de la vieille réalité qui s’effondre comme une rangée de dominos. Si nous nous sentions invisibles auparavant, nous nous sentirons encore plus invisibles maintenant. C'est parce que nous ne pouvons nous permettre de servir de bouées de sauvetage, nous ne pouvons permettre à ceux qui peuvent paniquer et se noyer de nous faire couler et de contribuer à notre disparition.

Dans le passé, notre processus spirituel d'évolution nous a progressivement amenés à nous sentir invisibles, car nous vivions et vibrions à un niveau d'existence beaucoup plus élevé. Ceux qui étaient dans la densité et absorbés en eux-mêmes en raison d’états égoïques, étaient incapables de nous voir. Maintenant, nous sommes plus invisibles que jamais, car nous sommes naturellement emmenés vers des espaces de sûreté et de sécurité pendant ces dénouements massifs et ces heures de grand effondrement.

Le plan précédent était que nous nous retirerions de la vieille réalité, ce que beaucoup d'entre nous ont fait. Ensuite, nous avions prévu d’entreprendre la création d’une toute nouvelle réalité dans un tout nouveau monde, tandis que nous nous réunirions en tant que frères et sœurs. Cette nouvelle réalité que nous allions créer en tant que tout allait nous soutenir alors que la vieille réalité finirait par disparaître complètement de façon très progressive et aimante. Pendant tout ce temps, nous aurions aidé ceux qui le désiraient et qui le demanderaient à monter les barreaux vibratoires de l'échelle d’ascension. Eh bien, devinez quoi ? Les êtres humains ont le libre choix et cela a engendré encore une autre petite modification du plan. Cela finira-t-il un jour ?

Les âmes prêtes ne sont pas en nombre suffisant, et l'ancien plan ne peut donc se déployer. La vieille réalité est bien en train de finir, et la terre progresse comme elle l'avait prévu, mais le « comment » et le chemin qui va nous y emmener changent avec chacune de nos respirations. Nous sommes bien sûr dans un nouvel espace de vibration plus élevée dans le cosmos, et cela suffit à créer de soi-même des états d'être nouveaux et impressionnants. Aussi, quel que soit ce qui peut sembler se passer autour de nous, ce qui se passe en nous est véritablement quelque chose de très nouveau... Et cela concerne l'énergie du cœur. C’est l'énergie du cœur qui nous conduira exactement là où nous devons être. Et c’est elle qui va nous servir de source pour la création de tout ce dont nous pouvons avoir besoin dans la période à venir.

Le 21 avril je me suis réveillée à l'aube pour trouver mon père dans ma chambre. Un peu étourdi, il ne savait pas trop où il était. Tout ce qu'il pouvait dire était : « Je ne savais pas à quoi m'attendre. Je ne savais vraiment pas à quoi ça ressemblerait. » Quelques heures plus tard, ma fille m'a appelée pour me dire qu'il était mort, et c'est à ce moment-là qu'il était arrivé dans mon espace. Nous avons passé les deux jours suivants à parler sans discontinuer tandis qu'il s’absentait pour de courtes périodes, puis revenait. En très peu de temps il avait trouvé le moyen de s’orienter et réalisé où il se trouvait désormais, et il s’éclipsa rapidement. Quoique cette phase particulière du non-physique (immédiatement après sa transition) fut brève, ce fut bien agréable de lui parler encore une fois.

Je me demandais pourquoi il était venu vers moi immédiatement après avoir quitté son corps, au lieu d'arriver quelque part ailleurs. Et lorsque je lui ai demandé quels autres endroits il avait parcouru pendant ces quelques jours, il est devenu clair que l'énergie du cœur dicte qui se connecte à qui.

En tout cas, mon père a toujours su combien je l'aime. J'ai eu la chance de n'avoir absolument aucun regret lorsque son temps ici s’est terminé. Je sais qu'il sentait tous les jours mon amour pour lui, et qu’il l'a toujours apprécié. Alors, ce fut ce grand amour que nous avons partagé qui a dicté où il allait atterrir quand il a quitté sa forme. L’amour a également dicté où il se rendrait ensuite, car il me disait parfois ce qu'il avait fait dans la journée. Une nuit, nous avions parlé pendant assez longtemps et j’ai fini par lui dire : « Papa, je suis claquée. J'ai besoin d'éteindre la lumière et de dormir un peu. » Sentant que je risquais de le repousser, je lui ai demandé ce qu'il faisait pendant que tout le monde dormait. « Oh Karen » répondit-il, « Il y a tant d'endroits où je vais ! J'arrive à aller à des concerts un peu partout où je veux ! » Il adorait la musique, et j’ai pu sentir le bonheur et la joie qu'il éprouvait lors d'un concert quelque part sur la planète. Son cœur et sa joie l’ont emmené immédiatement où il voulait être et vers ce qu'il souhaitait expérimenter.

Plusieurs jours avant sa messe de souvenir, il avait disparu de mon espace. Je savais qu’après une messe de souvenir, la plupart des âmes partent alors pour leur prochaine phase « d’admission ». Lors d'une de nos dernières conversations après qu'il eut disparu je lui avais demandé de bien vouloir me faire savoir quand il serait « vraiment parti » depuis un certain temps. Le soir de sa messe de souvenir (à laquelle je n'étais pas « supposée » participer), alors que j'étais assise avec ma fille dans son salon tard dans la nuit, il s’est montré et m'a dit qu'il allait maintenant passer à la prochaine étape de son voyage. Le lendemain, j’ai pu voir son âme de nombreuses fois, mais il était beaucoup plus jeune, pendant ses jours les plus heureux lorsqu’il a grandi en Inde.

Je vous raconte cette histoire car plusieurs d’entre vous qui ont également des êtres chers partis récemment ont écrit pour me demander de la partager avec vous, et aussi parce que notre propre processus spirituel d’évolution consistant à mourir alors que nous sommes en vie y ressemble beaucoup.

Dans la prochaine dimension nous nous orientons par le cœur. Lorsque nous sommes dans l'espace du cœur, tout est radicalement différent. Et nous pouvons maintenant rester dans ces états la grande majorité du temps. Dans l'espace du cœur, nous pouvons voir bien davantage. Tout a un sens, et tout est clair. Et en plus, nous nous voyons les uns les autres, nous voyons que tout, absolument tout est vraiment connecté et soutient un ensemble (ou mode d'existence), et nous en venons à voir clairement que le monde de la séparation est créé à partir de la densité qui existait dans la vieille réalité et dans les dimensions ou émotions de vibration plus basse.

Une fois que nous sommes arrivés plus complètement dans ces dimensions supérieures, il peut être extrêmement difficile de participer à ce que nous laissons derrière nous et de vivre dans un monde de séparation. Nous pouvons avoir envie de crier : « Regardez-moi ! Je suis ici ! », tout comme mon père l’a peut-être ressenti après avoir quitté son ancienne forme et qu’il circulait encore dans le vieux monde de son passé. Si nous avons évolué dans un état où tout ce que nous connaissons est l'énergie du groupe, et que nous avons vraiment un très haut respect les uns pour les autres en raison de ce que nous sommes, nous pouvons nous sentir littéralement comme en enfer dans un monde où ce n'est pas la norme.

Jusqu'à ce que ce moment arrive, et alors que nous vivons encore dans la réalité physique qui nous entoure, nous sommes encouragés à rester dans l'œil du cyclone, à être celui que nous savons être sous notre forme la plus simple et la plus authentique, et à savoir que tous nos besoins seront miraculeusement satisfaits. Un courant invisible d’énergie divine est à la barre pour nous pendant ce temps. Ce courant invisible est en train d’installer les choses pour nous, il s’assure que nous sommes pris en charge, et tout ce dont nous avons besoin de faire est de suivre les petits cailloux blancs et de saisir les opportunités vers lesquelles nous conduit notre cœur.

Alors que l'énergie du cœur commence à dépasser tout le reste, nous allons dans le même temps apprendre des modes d’existence très nouveaux qui serviront à nous soutenir pendant la durée de l’effondrement. Lorsque je traversais les États-Unis en voiture la semaine dernière, j'ai eu la chance d'être dans l'énergie du cœur et d’expérimenter où elle me conduisait. J'ai rencontré les gens les plus extraordinaires dans les plus petites des villes, et j’ai vécu les expériences les plus aimantes et les plus respectueuses que j’ai eues depuis très longtemps. C’était si beau, que même mon chat a apprécié le voyage, alors qu’il est généralement désemparé pendant le trajet.

L'énergie du cœur l'emporte sur tout le reste. Elle n’a que faire de la croyance spirituelle, de la couleur, du style de vie, de la profession, ou de l’âge. Elle est le ciment et le connecteur, elle est ce qui nous permet de nous voir les uns les autres. Et lorsque nous sommes dans la sphère de l'énergie du cœur, il nous suffit de rester dans notre propre espace... centré et dans l'œil du cyclone.

Tout mon amitié et ma gratitude,

Karen

Traduction AD: emergingearthangels.com

---------------

Auteur

  • Auteur Karen Bishop - Traduction Anne Duquesne

Source

Partager

  • Imprimer cet article
  • Ajouter aux favoris
  • Exporter cet article en PDF
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • MySpace
  • Twitter
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Technorati
  • del.icio.us
  • Tapemoi
  • Digg
  • Blogmarks
  • Wikio
  • Live
  • Misterwrong
  • Reddit
  • Yahoo! Bookmarks
  • Yahoo! Buzz
  • HelloTxt
  • Ping.fm
  • VisitezMonSite
  • Blogonet
  • Coup de Buzz
  • Jamespot
  • Fuzz
  • Yoolink

Commentaires

  1. Sandrine dit :

    Merci Aladin.

    Et pour compléter, un message d’au-revoir ici :

    anneduquesne.com

    Il semble en effet y avoir comme une page à tourner et je veux bien la tourner dans l’élan ; même si je ne sais pas encore à quoi cela va ressembler concrètement ici.

    • Gab dit :

      Bien sûr qu’il fallait sortir des idéologies et des conditionnements de l’ancien monde, et maintenant sortir de l’idéologie et des conditionnements du nouveau monde, également.

      Pour se trouver soi… loin des gourous, des farceurs genre Christ Michael Aton, cours en miracles, et prendre des distances avec toutes les canalisations qui rabâchent tous ces nouveaux conditionnements.

      C’est ainsi que l’on atteint un nouveau niveau d’être. Dans le silence nous nous préparons pour une prochaine phase.

  2. Sandrine dit :

    Personnellement et sur mon chemin, je n’ai rencontré aucun farceur ou gourou, ni aucun enseignement caduque, juste de quoi avancer pour une nouvelle phase, oui ; dans le silence.

  3. Jacou dit :

    L’invisible silence quel délice !

  4. Fangio dit :

    Bonjour Karen.Moi aussi je suis né un 29 Avril.
    Ce que je voulais surtout te dire c’est que ton texte est exactement ce que je pense et que j’essaye de faire partager à mon entourage(pas toujours évident…)
    A un moment dans ma vie je me sentais seul d’un point de vue spirituel et je me demandais comment je pourrais faire pour me retrouver avec des gens qui pensent comme moi.Eh bien la vie m’a fait un énorme cadeau et plus le temps passe,plus je me retrouve dans une position de guide.Je n’aime pas trop le mot guide car ça me donne la désagréable sensation d’etre au dessus des autres,alors que je ne fais que parler à mes amis,c’est si simple à faire,et je ne suis au dessus de personne.Je donne des clés,c’est tout.Avec certains de mes amis on se prépare pour les temps difficile.Certains ont des camionnettes,des groupes électrogènes,moi j’ai un stock de nourriture et de graines,recemment on a récupéré 3 gros récupérateur d’eau,etc..
    Le plus dure pour moi est de ne pas pouvoir aider l’ame de ma femme qui à apparemment décidée de ne pas vouloir s’ancrer dans le coeur et de vouloir ascenssionner.Quand j’évoque la situation actuelle,elle se fout de moi.Elle ne veut rien entendre,c’est son choix et je l’accepte,mais c’est pas évident pour moi dautant plus que j’ai 3 enfants.Difficile de la quitter.

    Dès fois,j’ai l’impression que quelqu’un me protège:quand j’étais routier,lors d’une livraison que j’avais à faire,je devais traverser la campagne.Je roulais à vive allure(trop vite),et en meme temps j’avais la tete « ailleurs ».A un moment il y a eu un panneau qui indiquait un stop à 150m.Je n’ai pas vu le panneau…Arrivé au stop à environ 80km/h,je ne pouvais pas freiner.Une voiture est arrivée à ce moment la,mais j’ai pu l’éviter(à une seconde près,meme pas,je la percuté sur le coté).Mais en plus,j’ai eu la chance que la route continuée presque en face du stop(décalage de quelques mètres).J’ai controlé mon camion je ne sais comment(je me suis cru dans un jeu vidéo)et réussi avec des coups de volant à droite et à gauche à rattraper la route d’en face.Il n’y aurait pas eu de route en face(que j’ai vu au dernier moment),ou la voiture serait arrivé 1 seconde plus tard(ou moi 1 seconde plus tot),je serai mort sur le coup.Pendant 2 secondes,tout mon corps s’est mi à vibrer et je n’ai eu aucune panique lors de ma manoeuvre.Pourtant les roues de mon camion ont plus ou moins dérapées.Mais une fois arrété,par contre,j’ai du attendre au moins 2 minutes avant de repartir car mon corps tremblait de trop.Une fois reparti j’ai remercié mon ange gardien,qui doit etre une femme car elle m’a déja parlé pour me dire « bonne nuit,au revoir,a demain »,au moment ou je voulais avoir la garde de mon fils.Mon fils,j’ai fini par l’avoir en garde(au bout de 5 ans d’épreuve difficile),et « bonne nuit,au revoir,à demain » est la phrase que je lui dis tous les soirs. :-D

    En conclusion,si on est dans le coeur,on est aidé.Si vous avez vraiment la volonté d’un monde meilleur,d’une manière ou d’une autre vous serez guidé.Les circonstances feront que vous vous retrouverez de plus en plus avec des gens qui veulent eux aussi de ce changement.Il faut croire au changement de vibration pour un monde meilleur,meme si c’est pas toujours rose dans votre vie.Plus vous émettrez de bonnes énergie pour vous meme et votre entourage,plus la vie sera belle pour vous.C’est une des clés que je dis à mon entourage.Dans la vie il ne faut pas lutter contre quelque chose,mais plutot « accepter ce quelque chose ».Et comme par magie,le problème s’atténue,voir meme disparait.Les épreuves sont la pour apprendre des choses,et une fois que vous avez compris(pas facile à faire quand on est confronté au problème),il y a de grandes chances pour que tout aille mieux.
    Vous etes alcoolique?Acceptez le fait que ce n’est pas normal,parlez en,on vous conseillera de faire une cure.Faites la cure,et vous n’etes plus alcoolique.Vous etes une femme battue?Acceptez le fait que ce n’est pas normal,parlez en,on vous conseillera de divorcer.Divorver,et vous ne serez plus battue(des amis peuvent vous ébergez en attendant le divorce et il existe aussi des centres d’accueil,et meme 1 numéro sos femme battue)
    Le tout est d’avoir la volontée de s’en sortir,avec l’aide du coeur,meme si le problème peut paraitre insurmontable.
    Le plus bizarre dans l’histoire,c’est que moi meme je n’arrive pas toujours à appliquer ce que je pense.Par exemple je fume comme un pompier.J’ai conscience du problème,j’en parle,on me conseil de moins fumer,d’aller voir un médecin et pourtant ce n’est pas pour autant que je vais me faire soigner.J’ai un manque de volonté à ce niveau la.J’accepterai vraiment le problème,j’arreterai de fumer.Pourquoi je le fais pas ?Mon corps physique me semble dès fois plus fort que ma conscience.Peut etre le fait d’avoir écrit mon problème va m’aider.J’en suis sur,meme.Le hasard n’existe pas.
    Karen,vraiment très beau ton texte. :wink:

  5. Aladin dit :

    Le texte est de Karen Bishop des u.s.a. qui n’intervient pas directement sur ce site. (mais rien ne se perd)

    …tu fais plaisir à lire Fango!
    bonne continuation :)

  6. Aapm dit :

    Merci infiniment Aladin; cette femme s’exprime toujours avec le coeur. J’ai
    beaucoup aimé te lire aussi Fangio parce que cela transpire la sincérité.
    Bonne journée à tous !

Libère ton esprit...

Dites ce que vous en pensez...
Si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.