Le maître pose la question à ses disciples : Est-ce qu’un arbre sait comment vivre, comment pousser ?
Ce jeu qui consiste à poser une question dont on détient la réponse, dans l’intention de la leçon. La réponse la voici : l’arbre n’a pas besoin de savoir pour vivre, sois l’arbre mon fils, laisse ton mental reposer en lui…

Foutaise que cela, mensonge, ignorance des forces qui meuvent la nature ! L’arbre sait comment vivre, et cet arbre le sait mieux que tous les hommes réunis en la bouche du vieux sage.

Vieil homme te voilà usé à force de répétitions, ton esprit est devenu bien mécanique qu’il ne voit l’infinité de calculs que chaque être vivant actualise à chaque instant. Chaque arbre sait et communique de ce savoir immédiat avec tous dans sa relation au monde. Chaque arbre ! Voilà la différence, dans la forêt il n’y a pas de grand maître pour dire ce qui doit être et encore comment le faire, personne assez idiot pour prétendre cela, tous dans la tâche de la communication directe.

Nous étions libres et nous sommes devenus esclaves dans la dépendance à la parole d’autrui. « Aie peur de te taire », « ce qui passe par toi ne peut passer que par toi », en l’homme le mot, la magie du mettre en mots en chacun.


Source image

Publié par Miche (Profil & Articles associés)