Tant que l’homme croit être une personne il n’est que l’ombre de sa propre lumière, une illusion.

Qu’est-ce que la faiblesse et la vulnérabilité qui guettent les adeptes d’un enseignement spirituel ou non ? Qu’est-ce qu’un chemin de lumière ? Tout est lumière et cela quel qu’en soit le chemin. à vrai dire chacun est son propre chemin. La faiblesse et la vulnérabilité ne sont que des occasions à surmonter, cela ne fait que démontrer que l’être fait face à ses propres peurs, croyances et autres enfermements. Certains croient être sous la protection de puissantes entités de lumière, permettant ainsi d’avancer sur le chemin et faire face à toute possibilité. Alimenter les peurs, peur d’être attaqué, peur d’être sous l’influence d’entités de basses vibrations, quelle que soit la peur, cela est une porte sur votre propre regard envers vous-même, envers ce que vous considérez comme étant la réalité. En fait, il n’y a rien de compliquer, il y a notre présence et tout ce qui gravite autour d’elle, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur, qu’importe le temps, l’espace et dimension, tout se trouve être le même chemin de lumière. Quelles que soient les peurs, elles ne font que refléter ce que vous croyez être vrai, en fait ce sont vos propres peurs qui alimentent votre vulnérabilité, ce que vous appelez faiblesse n’est que l’expression de votre propre regard sur vous-même.

Ce que vous considérez comme étant séparé de vous, fait partie de vous, comme il en est pour toute manifestation, Point besoin d’être spirituel pour se rendre compte que ce monde, cet univers et autres, ne sont que le reflet de ce vous considérez comme étant la réalité. Tant que l’on reste plongé dans le regard de la conscience qui se croit être une forme humaine oubliant que tout est la même présence, se manifestant dans toute sa diversité. L’homme se laisse piéger par son propre miroir, oubliant qu’il fait face à ses propres peurs et c’est ce qui le rend vulnérable, en agissant ainsi il crée sa propre réalité. Un monde illusoire, un monde où il fait face à ses propres démons. Dieu, sa grâce n’appartient pas à ceux qui ont décidé de travailler sur eux-mêmes, quelle que soit la forme de vie, celle-ci fait face à sa propre création. La faiblesse vient du fait que l’être s’identifie à des croyances, à des concepts, à des enseignements, à des religions, à des pensées, qui ne font qu’alimenter sa vulnérabilité, pour la simple raison qu’il s’est laissé piéger par ses propres pensées. Lorsque l’être réalise que tout est la même présence, que seul le vrai amour apporte cette libération, de ne plus être dans aucune histoire, aucune peur, ne demandant plus l’être des puissantes entités de lumière ou d’être attaqué par de basses entités, apportant ainsi la maladie, accident ou autres souffrances. L’homme ne réalise pas qu’il est le créateur de sa réalité, qu’il en est le concepteur, le réalisateur, tout en étant tous les personnages, il a juste oublié qu’il est la lumière et que celle-ci n’a aucune faiblesse et vulnérabilité, qu’il est lui-même responsable de ses propres peurs.

Une seule solution, libérez-vous de vos peurs, de vos croyances, de ce que vous considérez comme étant réel n’est que le reflet ce que vous vivez en tant que réalité, ce qui façonne votre chemin. Que vous me croyez ou pas, na aucune importance, chacun est son propre chemin, est sa propre lumière, ne percevant pas que tout est la même présence éternelle. En fait, ce sont vos peurs, qui manifestent cette lumière appropriée à votre niveau de conscience, ce n’est rien d’autre que votre lumière. Ce que vous n’aimez pas n’est que l’expression de votre lumière. Nous sommes la même présence éternelle antérieure à toute expression, qui n’est que l’amour dénué de tout enfermement. Tant que l’homme croit être une personne il n’est que l’ombre de sa propre lumière, une illusion.

Régis Raphaël Violette

Publié par Juste (Profil & Articles associés)