Chacun est libre d’expérimenter ce qu’il veut bien apprendre sur le grand écran de la vie, quel que soit le plan de conscience, qu’il s’agit du bas astral comme le haut, tout est conforme selon la compréhension acquise. Il est normal que celui qui n’a pas vécu les mêmes expériences soit dans le déni, se rapportant à ses propres expériences, croyances.

Sans vouloir offenser quiconque, chacun est à l’image de ce qu’il a lui-même expérimenté et vécu, cela ne veut pas dire que la vérité de chacun n’est pas véridique. Celui qui s’est réveillé, qui a réalisé qu’en fait, que tout est illusion, tout n’est que projection, qui sort de l’enfermement en réalisant que ce qui est réel n’appartient à aucun plan de conscience, ni à l’astral, ni à aucune dimension et création.

Il est vrai que pour le réaliser, cela doit être vécu, sinon celui qui ne le vit pas ne peut adhérer à cette vérité. Cela n’est pas un jugement, mais un fait, tant que ce n’est pas vécu, cela devient une incompréhension.

Quoi qu’il en soit, que vous y croyez ou pas, cela n’a aucune importance. Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent en témoigner, le révéler et le dévoiler. Notre essence éternelle, n’est pas assujettie au temps, ni à l’espace, ni aux dimensions, ni aux créations. On expérimente le rêve éphémère, l’enfermement, qui est assujetti à l’espace-temps, aux dimensions, aux créations, dans un seul but, apprendre par l’expérience ce que nous sommes de toute éternité. Voilà pourquoi il y a tant de vérités vécues par tous et chacun, cela apporte la confrontation car chacun ne vit pas les mêmes expériences, croyances dans le but d’approfondir sa propre vérité. La vérité n’est que lumière, amour, paix et joie.

Nous sommes cette intelligence de la lumière qui se révèle et se dévoile à travers le rêve éphémère. Continuez à croire ce que vous croyez être, à vivre l’illusion de dualité et de séparation, cela ne fait que démontrer votre niveau d’apprentissage afin de parvenir à trouver l’unité, la paix, la joie et l’amour dénué de tout jugement, à aimer tout d’un même amour, à vivre cet amour incommensurable. C’est ainsi que je vous aime, que je nous aime, je vois ce que l’autre ne voit pas encore. Il ne peut avoir de plus grande paix, joie et amour que de vivre cette dissolution du rêve éphémère et réaliser que tout est lumière et amour et que chacun en est l’essence.

Régis Raphaël Violette

Note de l’auteur

Peu importe où chacun en est rendu dans la compréhension de ce qu’il croit et pense être, rien ne peut altérer notre essence éternelle, pour la simple raison que tout en est la même source, la même intelligence de lumière, l’amour libre de tout enfermement.

Publié par Juste (Profil & Articles associés)