Il n’y a rien à juger, ni à condamner, tout à accepter, à accueillir et à aimer d’un même amour.

Tenez votre Maison propre » avait dit un maître… Cela n’est plus de ce
jour, n’est plus adéquat, dans le passé, il était bien de tenir sa maison propre et de rester à l’écart de ce qui ne l’est pas. Cela est une croyance  » Maison Propre  » cela exprime qu’il est nécessaire de faire le ménage dans un seul but se sentir bien et ainsi la maison est présentable à tout ce qui se présente sur le grand écran de la vie. Cela demande une bonne maîtrise de soi pour ainsi accueillir et accepter tout ce qui se présente, ça demande de faire des efforts, selon les circonstances, selon le déroulement de la vie. Pour ceux et celles qui ne font pas  » Maison Propre  » n’ont pas encore atteint cette maîtrise de soi, puisqu’ils n’arrivent pas à se contrôler, à garder la paix, malgré les efforts pour y arriver à accepter et accueillir tout ce qui se présente sur le grand écran de la vie.

En fait, il n’y a aucune maison propre ou pas, cela est illusion de le croire, il n’y a aucun effort à faire pour accepter et accueillir tout ce qui se présente sur le grand écran de la vie. Tant que vous croyez que votre maison demande à être nettoyé, tant que vous croyez ne pas y arriver, c’est que vous n’accueillez et n’acceptez pas ce que vous êtes et vous croyez qu’il faut faire tout le nécessaire pour être à la hauteur de ce qui vient. En agissant ainsi, vous êtes votre propre maître et élève. La vie ne demande rien, elle se présente comme elle vient, il en est de même pour vous-même de tout accepter et de tout accueillir d’un même amour, puisque vous n’attendez rien pour la simple raison que vous agissez de même avec vous-même. En fait, il n’y a aucun maître comme il n’y a aucun élève, puisqu’il n’y a que la vie manifestée sur le grand écran de la vie. Sommes-nous que la manifestation ? Non, nous en sommes l’essence éternelle, Dieu, alors aimons ce que l’on est comme manifestation, en accueillant, en acceptant et en aimant tout d’un même amour. Il n’y a aucun effort à faire puisque nous sommes l’essence éternelle de tout ce qui est.

Soyons à l’écoute de notre cœur, aimons-nous tels que nous sommes sur le grand écran de la vie en acceptant et en accueillant tout d’un même amour. Il n’y a pas d’élève ni de maître, il n’y a que l’essence éternelle, Dieu, qui se manifeste en toute création.

Par Régis Raphaël Violette

Note de l’auteur
Celui qui juge aura toujours à dire sur les autres, ainsi que sur lui-même. Alors que celui qui s’accueille, s’accepte et s’aime d’un même amour, fera de même pour les autres, car seul le véritable amour unifie tout en un. Qu’importe ce que nous croyons être sur le grand écran de la vie, tout est illusion, sauf ce que nous sommes de toute éternité, l’essence éternelle, Dieu.

Publié par Lumière qui aime tout d’un même amour (Profil & Articles associés)