.
.


Japon: 971 séismes et un niveau 7 atteint

Le chiffre est phénoménal!!! 971 secousses sismiques et répliques au Japon depuis le 11 mars!!! 69 rien que pour la dernière semaine, aujourd’hui à 04H12 il y a eu 11 secousses sismiques, à croire que jamais cela ne va s’arrêter. Le lien a déjà été donné sur le blog mais un rappel est toujours utile, vous pouvez retrouver l’historique des secousses sur ce lien: japanquakemap.com.

Quand au niveau d’alerte, il est au maximum: 7, les inquiétudes continuent, la situation est complètement incontrôlable, préparons-nous à assister au pire d’ici peu…

L’agence japonaise nucléaire et industrielle et de la sécurité (CSRN) a finalement décidé d’élever la menace nucléaire au maximum: 7 , le même niveau que Tchernobyl. Nous sommes en territoire inconnu, et alors il est clair pour la plupart des experts scientifiques que nous avons atteint ce niveau il ya deux semaines, les affiliations politiques et les commerçants des organismes officiels impliqués ont empêché d’élever l’alerte à ce niveau redouté.

Pour l’heure, il n’y a aucun mot officiel de l’AIEA sur l’élévation du niveau à sept.

Il est particulièrement inquiétant que le CSRN ait dissimulé les rapports des divers isotopes radioactifs libérés depuis le 23 mars. Nous n’avons pas non plus officiellement détecté d’isotopes radioactifs autres que les isotopes d’iode et de césium. Nous n’avons pas non plus une bonne idée de la densité radioactive de la zone d’évacuation, mais une analyse effectuée plus tôt par des scientifiques indépendants (qui a été rapporté ici sur le blog), donnent dans plus de détails que les niveaux ont dépassé les niveaux de Tchernobyl jusqu’à quatre fois.

CSRN a publié un document le 11 avril sur les corrections aux lectures lectures de la pression du réacteur # 1 et # 3. S’ils sont corrects, ils sont choquants pour le # 3. Ils sont ce qui indique que le réacteur n ° 3 3 / 13 a atteint un niveau incroyable 7,390 Mégapascals. Ce nombre est impressionnant compte tenu de la pression atmosphérique est de 101 kilopascals. Il n’est pas étonnant que ça ait explosé.

Bien que le gouvernement américain ait déclassé leur zone d’évacuation sanitaire recommandée de 80 km à 40 km, le gouvernement japonais, étant donné la preuve énorme de rayonnements extrêmes, a finalement augmenté la zone obligatoire évacuation à 30km. L’évacuation est actuellement en cours.

L’eau radioactive continue d’augmenter en volume et en intensité à Fukushima. D’énormes quantités sont produites tous les jours. Les estimations varient, mais nous estimons qu’environ 25.000 tonnes d’eau sont générés chaque jour pour refroidir l’ensemble des réacteurs. Il n’ya tout simplement pas de place pour stocker autant d’eau.

sic….
Où allons-nous partir d’ici? Il est clair donné, il n’existe pas de solutions aux problèmes à Fukushima, et avec les tremblements de terre en cours, nous verrons un niveau huit publié la prochaine fois.

.
.
.
Sources:
web.archive.org
japantimes.co.jp
web.archive.org
abcnews.go.com
cnn.com

Source: lucaswhitefieldhixson.com

Ds Ya

Articles liés