Vous voulez aider un être à comprendre ce qu’est la spiritualité, à voir la lumière pour être en mesure d’apprécier la vie, de lui apporter cet état d’Éveil. Alors partager en toute liberté ce message et ainsi vous verrez des miracles s’accomplir. Raphaël Juste Être

Ô Éternel Amour, dis-moi, quel est mon rôle en ce monde

« Ô Éternel enfant de lumière, ton rôle en ce monde est de te souvenir qui tu es »

« Mais Éternel je sais qui je suis. Je suis un être humain, le fruit de la conception de mes parents. J’ai reçu une éducation. À vrai dire je suis à l’image de ce monde, je ne suis pas parfait, j’ai des qualités et des défauts comme tout et chacun. On m’a baptisé, je suis catholique, mais Éternel j’ai un peu honte de te le dire, je ne pratique pas. Comment te dire, je n’ai rien contre ces personnes, mais cela ne résonne pas en mon cœur. J’essaie de faire du mieux que je peux avec ce que j’ai comme expérience de vie.

Ô Éternel, je sens un immense vide en mon cœur. Je t’avoue que je ne sais plus quoi penser de ce monde. Je ne comprends pas, on se dit un monde civilisé, mais la richesse est loin d’être répartie également. Cela me fait penser à la société dans laquelle je vis, il y a les pauvres, la classe moyenne et les riches. Ô Éternel, j’oubliais de te dire que la classe moyenne perd des plumes, elle s’appauvrit, et les pauvres eux sont encore plus démunis. Ô Éternel, j’aimerais bien savoir pourquoi tu laisses faire tout cela. Plus ça va, plus on doit travailler fort pour se nourrir, se loger et se vêtir. Le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Ce qui est « drôle «, tout coûte de en plus plus cher, il y a de moins en moins de services et toujours plus de dettes. À croire que c’est voulu pour que la personne riche puisse s’enrichir encore plus sur notre dos !

Ô Éternel, j’aimerais que tu m’aides à trouver la recette miracle afin que je puisse aimer ce monde, et en même temps apprendre à m’aimer. Tu sais, mes relations ne sont pas celles que j’aimerais avoir. Avec ma compagne, par exemple, au début tout se passait bien. On passe par dessus les petits comportements qui nous agacent, c’est normal, j’étais en amour. Peu après les caractères sortent, elle me reproche alors mes erreurs, mais ce qui est amusant c’est qu’elle ne se rend pas compte qu’elle fait de même. On dit aimer d’un amour inconditionnel et universel. J’aimerais bien le faire, je m’applique à le faire, mais lorsque je le fais, je ne suis pas sincère, j’ai des attentes, je mets des conditions. Quand quelqu’un fait un geste impardonnable par exemple, je me permets de le juger, de le condamner avant même qu’il reçoive sa sentence. J’agis de même lorsque je perds confiance en un ami, quand il n’a pas respecté ma vie privée ou mes confidences.

Ô Éternel, comment puis-je aimer d’un amour universel quand je ne connais pas tout ce qui m’entoure. Si je me retrouvais face à face avec un ours polaire, je ne crois pas que mon amour universel le persuaderait de ne pas me manger. Ô Éternel, c’est la même chose avec les gens que je rencontre. La plupart du temps ça se passe bien, les gens sont dans leur bulle, parfois si je regarde une personne dans les yeux, je sens et ressens des choses, bonnes ou moins bonnes. J’ai croisé quelques regards où j’ai eu très peur. Je sentais de la pitié ou du mépris, des rires de ma personne. Quoi qu’il en soit, j’ai vu bien des regards et ce que je vois n’est pas très rassurant, un peu à l’image de ce monde.

Ô Éternel, quand feras-tu quelque chose de concret ? Je ne me sens plus à ma place, je n’aime pas ce que je vois, et en même temps je n’aime pas celui que je suis devenu. Pourtant j’ai beaucoup d’amour à offrir, mais je ne sais pas comment faire. Aide-moi Ô Éternel »

« Ô Éternel enfant, je comprends ta misère, ta souffrance, ton désarroi. Il est tout à fait normal que tu puisses le vivre ainsi. Mais tu aimerais bien changer et pouvoir vivre en harmonie avec ce monde, même si celui-ci est dans la dualité, une guerre incessante entre ce qui est bien ou pas. Tu aimerais qu’il n’y ait plus ces différentes classes dans la société, juste une classe dans laquelle tout et chacun se répartiraient en parts égales la richesse et l’abondance. Tu aimerais aussi aimer d’un amour inconditionnel, sans poser aucune condition ni attente et pardonner à tous ceux qui font des gestes impardonnables. Et tu aimerais aussi tout aimer d’un amour universel, et ainsi persuader par exemple un ours polaire de ne pas lui servir de plat pour le petit déjeuner.

Ô Éternel Enfant de lumière, je vais te dévoiler, te donner la recette pour être en mesure de ne plus te sentir perturbé, dans le but de vivre un état de bien-être permanent. Toujours être dans cet état de grâce à apprécier l’être que tu es et ta relation entre tout et chacun, dans un amour universel et inconditionnel.

Ô Éternel enfant, je me souviens de ta première apparition en ce monde. Tu étais un nouveau né avec toute la sagesse et la connaissance adéquates pour vivre divinement ta relation avec ce monde. Tu étais un enfant Christal pourvu de tous ses dons. Tu savais sentir et ressentir tout ce qui gravitait autour de toi, tu voyais les Auras de ta mère et de ton père, de toutes les personnes qui gravitaient autour de toi. Tu étais accompagné de ton guide, de tes anges. Pour toi c’était normal de pouvoir les voir et de partager télépathiquement, tout cela coulait de source. Tu avais une très belle relation d’amour et ils te le rendaient bien. Tu étais en sécurité et ils veillaient sur toi.

Je te parle de ce temps car pour toi la vie n’était alors qu’une partie de joie et de plaisir, un émerveillement en tout temps, ta relation était harmonieuse et respectueuse. Tu apprenais à vivre dans l’instant présent, à te familiariser avec tout ce qui t’entourait, tu avais un langage intuitif, en aucun instant tu n’étais une menace, ta vibration n’était que pur amour. Tous la percevaient ainsi et la recevaient ainsi. La magie divine s’opérait bien car en réalité tu savais que tout était la manifestation du principe divin, l’Éternel Amour, ma création. Toi aussi tu es ma plus belle création, car en toi j’ai mis toute ma foi et mon amour pour l’Éternité.

Et la nuit pendant ton sommeil, tu voyageais l’esprit libre à rejoindre ta famille d’âmes, à vivre en toute conscience ton aspect multidimensionnel. Tu étais au paradis, rien ne venait te troubler car tu étais en paix avec tout ce qui est. Pour toi il était normal de t’aimer, tu ne te posais pas cette question. Tu n’étais que conscience d’amour, tout en toi ne reflétait que mon Amour Éternel. Par ta seule présence, tu émanais un tel champ d’amour que tous ceux qui s’y trouvaient étaient instantanément baignés de cette lumière, l’amour qui élève, guérit et unifie tout. Dans le jour tu avais la visite des fées et des lutins, tu connaissais les autres règnes de vie et ces mondes enchantés.

Maintenant c’est une toute autre histoire. Tu as oublié que tout ce qui est vient de mon principe divin, de l’Éternel Amour. Toute manifestation, toute espèce de vie suit son propre apprentissage et évolution en parfaite résonance avec le plan divin, dont toi aussi tu en fais partie. Pour que tu sois bien dans ta personne, dans ton cœur, ton esprit et ton âme, tu dois changer ta perception de ce monde. Tu dois redevenir cet enfant Christ qui n’adhère à aucune croyance, aucune religion ni dogme, qui ne s’agenouille et ne s’incline devant personne ou quoi que ce soit, aucune idolâtrie, aucune dévotion ou vénération.

Ce monde t’a personnifié à son image, à ses croyances et à ses lois. Tu es devenu comme un produit de ce monde gouverné par l’Ego et le mental. Première chose à faire, détruire cette image, te refaire une autre image, une image symbolisée par ta vraie nature divine. Comme tu sais que tu es à mon image, tout ce qui est me représente par le principe divin, créateur de mon Éternel Amour. Si tu t’en prends à ce monde et à toi-même, tu n’as alors plus de respect, tu méprises ce monde, tu le juges et le condamnes. En agissant ainsi tu émets une émanation, une vibration, qui revendique ton statut, ce que tu penses être. Alors selon la nature de ces vibrations, la vie te procure le fruit de tes actions, de tes pensées, de tes gestes, de tes comportements dans tes relations.

Ô Éternel Enfant de lumière, tu n’as point besoin de connaître tout ou de savoir tout, tu n’as qu’à être toi, être cet Éternel enfant de l’Éternel Amour. C’est par toi, en toi et avec toi que cette force créatrice agira pour ton propre bien-être et tous ceux qui sentiront et ressentiront ta lumière éternelle. L’amour est ton bouclier. En appliquant cet amour universel et inconditionnel à tout ce qui est, il est comme ta carte de visite. La vie ne fait que répondre à ton appel, à ton émanation. Tous le sentent et ressentent dans tout leur être, cela résonne en leur cœur et conscience. Ils ne peuvent qu’être amour envers ce que tu es car tu incarnes ce principe divin, tu es l’image même de l’Éternel diffusant son amour Éternel à tout et chacun, à tout ce qui est. Intègre cette vérité, ton émanation ou vibration émise est et sera toujours à l’image de tes pensées, paroles, faits et gestes. En réalité tu es le fruit de ta propre conscience, perception de ce que tu penses être. Ce monde est ainsi car il est à l’image de ses croyances, de son ignorance et de son aveuglement, l’Ego et le mental en sont la cause. Ainsi les âmes déchues voilent et cachent la vérité à tout et chacun, vampirisant le monde, se nourrissant de ses peurs et de ses souffrances, issues de l’Ego et du mental individuel et collectif qui maintient ce monde dans la dualité.

Ton rôle est celui-ci : changer ta conscience, ta perception pour adhérer à ta conscience Christique, afin de ne plus juger ce monde ou de continuer à l’alimenter par l’ignorance et l’aveuglement de l’Ego et du mental. Apprends à vivre dans le silence, à te retirer de toutes ces sources de bruits provenant des constructions mentales de ce monde. Trouve-toi un coin paisible pour ainsi calmer ton être, ton cœur, ton esprit. Laisse filer les pensées, tout ce qui appartient à ce monde. Prends conscience de ta relation avec moi, l’Éternel et tout ce qui me représente par le principe créateur, divin. Apprends à projeter ta conscience hors de ton corps, fais un avec tout et chacun. Exerce-toi à sentir et ressentir ce qu’un arbre peut vivre comme relation.
Centre-toi, éprouve de l’amour pur pour tout. Ne cherche plus la confrontation. Peu importe ce que l’on peut penser de toi, sache que l’amour est plus fort que tout et est au-dessus de tout ce qui est. Continue à t’exercer à faire sortir ta conscience pour habiter d’autres formes de vie. Laisse venir l’inspiration, laisse venir les sons, les images, les couleurs, les mémoires associées. Tu auras des révélations. Plus tu te centres, plus tu lâches prise de l’ego et de la construction du mental, plus tu es un être libre. Ainsi tu développeras tes ressentis, jamais dans le but de faire le mal mais pour apporter des solutions, pour faire le bien et continuer à émaner, diffuser ce qu’il y a de plus divin en ton cœur, en ta conscience Christique retrouvée.

C’est comme ça que tu sortiras de cette emprise de l’Ego et du mental. Tout pardon que tu accordes, c’est à toi-même que tu le donnes. Ainsi tu permets à ton cœur de se libérer des relations inharmonieuses. Lorsque tu habites, endosses et adhères à ta conscience Christique, tu retrouves ton potentiel divin. Tout devient très simple, il te devient en effet facile et naturel d’aimer tout comme soi-même, car tu n’adhères plus aux croyances de ce monde. Tu as repris ton vrai pouvoir et tu es en paix avec tout ce qui est, car tu es le souffle de l’Éternel. C’est par toi, en toi et avec toi que tu exprimes l’Éternel Amour.

Sache que je t’envoie éternellement ma lumière pour que chacun de mes enfants puisse à nouveau renaître à sa vraie nature divine et endosser sa conscience Christique. Le temps s’accélère et l’espace temps diminue, se réduit de jour en jour. Il est minuit, le temps d’agir est maintenant, si tu ne veux pas être pris à vivre encore sous l’emprise de ces âmes déchues qui maintiennent l’ignorance et la cécité, l’illusion par l’Ego et le mental. Tous me reconnaîtront et prendront conscience de mon principe créateur, divin. Seuls ceux qui auront retrouvé leur conscience Christique hériteront du nouveau monde. Ceux qui décideront de suivre la voie de l’Ego et du mental continueront dans un autre monde, ayant un même décalage de l’espace temps pour apprendre et évoluer de leur création. »

Raphaël Juste Être

Juste Être dans la lumière de l’Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

Tu peux diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier. je te demande juste de citer le nom de l’auteur Raphaël Juste Être facebook.com Votre texte pour le lien ici…

Raphaël Juste Être

Articles liés