Pensée du Jour

II est important pour l’homme de se débarrasser de ses impuretés, c’est pourquoi les exercices de purification ont une si grande place dans la Science initiatique. Cette purification, nous ne devons pas seulement l’entreprendre par des moyens physiques (le jeûne, les exercices respiratoires, les ablutions, etc.), mais aussi par des moyens spirituels : la concentration, la méditation, la prière, afin d’introduire en nous-même une substance qui désagrège et rejette les éléments étrangers et nocifs. La pureté est la condition de l’épanouissement de l’être humain, la condition de sa santé, de sa force, de sa beauté, de son intelligence, de sa joie, de son amour. Omraam Mikhaël Aïvanhov

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Mot du Jour

La pyramide est un cube surmonté de quatre faces triangulaires. Symboliquement le cube est identique au carré, c’est le quatre, le nombre de la matière, des quatre éléments. Le cube représente tout ce qui est solidement et durablement établi dans la matière. Mais le cube n’est que la base de la pyramide et cette base supporte quatre triangles. Par rapport au carré, symbole de la matière, le triangle est le symbole de l’esprit, trois étant le nombre des principes divins : lumière, chaleur et vie. Quatre (la matière) plus trois (l’esprit) égalent sept, le nombre de l’homme. La tête, c’est le trois ; les deux bras et les deux jambes, le quatre ; et le trois est placé au-dessus du quatre. Le trois s’unit donc au quatre pour former un être vivant :... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Citation du Jour

Le véritable christianisme est d’abord un travail de l’esprit : la prière, la méditation, la contemplation. Malheureusement, depuis longtemps, les chrétiens n’ont plus pour idéal celui de Jésus mais celui de l’Église. Ils ont négligé les grandes vérités, les prescriptions les plus importantes et maintenant, lorsque quelqu’un veut se conformer au précepte de Jésus qui disait : « Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait », l’Église, indignée, s’exclame : « Quel orgueil ! » Cela prouve qu’elle a abandonné l’esprit des Évangiles, car devenir parfait, c’était cela le véritable enseignement de Jésus. Mais non, on peut être médiocre pourvu qu’on aille à la messe prendre un peu d’eau bénite, marmonner... 

Par Internaute | Dans Pensées | 2

Mot du Jour

La réalité, c’est ce que vous sentez. Si vous sentez la joie, la splendeur, la paix, la liberté, la force, est-ce tellement important si, en dehors de vous, cela existe vraiment ? Vous vous sentez dans l’abondance, alors qu’importe si extérieurement vous êtes dans la misère et la pauvreté, puisque vous ne vivez pas dans le côté extérieur, mais seulement dans vos sensations ? À la première place, il y a le monde intérieur, c’est simple, c’est évident, mais les gens cherchent toujours leur raison de vivre dans le monde extérieur sans se rendre compte que le monde extérieur, on ne peut pas le vivre ! On peut seulement le voir, l’observer, le dessiner, etc... Pour pouvoir le vivre, il faut au moins posséder intérieurement l’élément correspondant. Si... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Mot du Jour

Il faut savoir que chaque chose, chaque être dans la nature a deux pôles. Regardez un arbre : par ses branches et ses feuilles, il se nourrit d’air et de lumière, tandis que par ses racines il se nourrit d’eau et de terre. L’homme, comme l’arbre, reçoit donc des forces d’en haut et des forces d’en bas. Quand Adam et Ève vivaient au Paradis, dans le jardin d’Éden, c’était comme s’ils vivaient dans les fleurs. Les fleurs sont exposées à l’air, à la lumière du soleil, elles reçoivent la visite des papillons, des abeilles : c’est une vie céleste et rayonnante que l’on vit dans les fleurs. Mais le jour où, sous l’influence du serpent, Adam et Ève ont quitté les fleurs et sont descendus à travers le tronc jusqu’aux racines de l’Arbre cosmique,... 

Par Internaute | Dans Pensées | 1

Pensée du Jour

Dans la vie courante vous êtes sans cesse sollicité par toutes sortes d’activités qui représentent pour vous des tentations. En apparence tout cela est vraiment sensé, intelligent, mais après quelque temps vous vous apercevez que vous vous êtes beaucoup agité sans grand résultat. Cela ne veut pas dire que vous ne devez vous intéresser à rien en dehors de la vie spirituelle ; au contraire, vous pouvez vous intéresser à tout mais à condition que vous soyez bien accroché à un haut idéal, à une philosophie divine. Si vous vous tenez à une corde solidement fixée vous pouvez vous balancer dans toutes les directions. Mais si le nœud n’est pas solide, ou que la corde est usée, vous allez tomber et vous casser les reins. On en revient toujours à l’importance du... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Citation du Jour

Quand on observe les humains, même les plus cultivés, les plus lettrés, on constate souvent qu’ils restent entièrement plongés dans la prose : ils sont froids, figés, on ne sent aucune chaleur, aucune poésie en eux, leur visage est terne. La poésie est abandonnée aux poètes qui l’écrivent. Même si, de temps en temps, les gens lisent un peu quelques vers, la vie qu’ils mènent n’est pas poétique. C’est pourquoi, désormais, l’art nouveau sera d’apprendre à vivre jour et nuit dans la poésie, c’est-à-dire à être chaleureux, expressif, vivant. Et c’est à ce moment-là qu’on commencera à les aimer. Les humains sont extraordinaires : ils veulent qu’on les aime, mais ils restent glacés, fermés, ternes, prosaïques. Eh bien, non, on ne peut... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Pensée du Jour

Quand vous voyez quelqu’un porter une croix au cou, vous savez tout de suite qu’il est chrétien. En portant cette croix, il veut affirmer sa foi, s’assurer la protection du Ciel ou favoriser son évolution. Eh bien non, les croix n’ont jamais sauvé les hommes de leurs maladies ou de leurs péchés. Si quelqu’un n’a rien de bon dans sa tête ou dans son cœur, ce n’est pas une croix qui va le transformer ou le protéger. La croix est un symbole cosmique qu’il faut étudier et considérer avec le plus grand respect. Il est bon de porter sur soi une croix, mais à condition d’en comprendre le sens, sinon le symbole travaille contre la personne qui le porte. Devant une croix tous les êtres évolués ressentent un frisson sacré, mais avant de la porter ils tâchent d’en... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Mot du Jour

Si vous voulez vraiment aider les autres, vous devez prendre l’habitude de les quitter de temps en temps pour monter vers Dieu. Ce n’est pas en restant constamment avec les humains qu’on peut les aider, mais en s’élevant soi-même pour recueillir des richesses qu’on distribuera plus tard autour de soi. Comment un homme faible, ignorant, sans grandes vertus, peut-il aider les autres avec des moyens qu’il ne possède pas ? Il ne peut que créer le trouble et l’agitation autour de lui. Le seul moyen d’aider les êtres, c’est de partir de temps en temps dans sa patrie céleste et de revenir pour distribuer les richesses que l’on aura amassées. Omraam Mikhaël Aïvanhov

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Mot du Jour

Le bruit retient l’homme dans les régions psychiques inférieures : il l’empêche d’entrer dans ce monde subtil où le mouvement devient plus facile, la vision plus claire, la pensée plus créatrice. Bien sûr, le bruit est une expression de la vie, mais pas des degrés supérieurs de la vie, il révèle plutôt une imperfection dans la construction ou le fonctionnement des êtres et des objets. Une machine qui commence à faire toutes sortes de bruits est une machine qui a des ratés. La douleur elle-même est un bruit qui nous prévient que les choses sont en train de se gâter dans nos organes. Dans un corps sain les organes sont silencieux. Bien sûr, ils s’expriment puisqu’ils sont vivants, mais ils s’expriment sans bruit. Le silence est le signe que tout fonctionne... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Mot du Jour

L’intellect possède la lumière, c’est-à-dire qu’il voit, et ainsi il peut observer, se renseigner, avertir… Tandis que le cœur, lui, possède la chaleur, et avec cette chaleur il donne l’élan, il a toutes les possibilités pour mettre les choses en mouvement, les faire avancer, les déplacer. L’image du bateau vous donnera une idée de ces différentes fonctions du cœur et de l’intellect. En haut, sur le pont, il y a un capitaine ; c’est lui qui voit, qui indique la direction, qui donne des ordres. En bas se trouvent les machinistes qui s’occupent de faire avancer le bateau ; ils ne voient rien, mais ce sont eux qui s’occupent de la propulsion, ce n’est pas le capitaine ; et s’ils ne veulent pas obéir, le bateau n’avance pas. Pour que le bateau... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Pensée du Jour

Avant d’agir, prenez l’habitude de vous élever par la pensée jusqu’à un sommet d’où vous pourrez apercevoir clairement la situation. Et même si vous n’avez rien de spécial à faire, dès que se présentent quelques secondes de libres, entrez en vous-même et imaginez que vous montez jusqu’à ce sommet. Quand vous aurez ensuite à agir, à prendre des décisions, le terrain sera dégagé et vous agirez correctement. C’est parce qu’ils négligent cette pratique qu’on voit les gens tellement désorientés et malheureux. Ils agissent toujours sur des impulsions irréfléchies, et évidemment ils se cassent la tête. Sentant qu’ils se sont trompés, ils prennent une autre direction ; mais comme, une fois de plus, ils n’ont pas réfléchi, là encore ils se cassent... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Citation du Jour

Un jour, les disciples de Nastradine Hodja demandèrent à leur Maître : « Nastradine Hodja, quand le monde finira-t-il ? – C’est très simple, répondit Nastradine Hodja, quand je mourrai. » Il avait raison : lorsqu’un homme meurt, le monde entier disparaît avec lui, et s’il est vivant, le monde aussi est vivant. II y a là de quoi réfléchir !…. Oui, il dépend de vous, de votre conscience, que le monde soit vivant ou mort, spirituel ou matériel, subtil ou grossier, beau ou laid. Vous direz : « Mais on sait cela ! » Eh bien, si vous le savez, pourquoi n’arrivez-vous pas à le réaliser ? Vous connaissez tout, et vous ne faites rien. Faites quelque chose, décidez-vous à changer vos lunettes intérieures afin que... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

Mot du Jour

Moïse avait imposé à son peuple des lois implacables : œil pour œil, dent pour dent. La moindre faute devait être punie, il n’était jamais question d’indulgence ou de pardon. Mais c’était normal, l’humanité en était à un degré d’évolution où elle avait besoin de règles strictes et devait commencer par apprendre la justice. À cette époque-là, la justice était déjà un grand progrès. Mais cette situation ne pouvait durer éternellement. Dieu est clément et miséricordieux, et il fallait que les humains deviennent comme Lui, cléments et miséricordieux. C’est pourquoi Jésus est venu enseigner le pardon. Étudiez la façon dont il a agi avec la femme adultère que les Pharisiens voulaient lapider : par son attitude Jésus transgressait la loi... 

Par Internaute | Dans Pensées | 3

Mot du Jour

Quelques personnes se réunissent pour décider d’un projet : si ces personnes sont capables de faire preuve de compréhension et d’amour les unes vis-à-vis des autres, ce sera facile. Mais si elles viennent sans amour, elles vont seulement critiquer ou contredire, s’opposer, et elles ne trouveront jamais de solution. C’est souvent ce qui se passe dans les assemblées, les réunions, parce qu’il n’y a pas d’amour. Lorsqu’on vient vraiment inspiré par l’amour, il suffit parfois de cinq minutes pour résoudre des problèmes qui, sans cela, resteraient insolubles pendant des années. Si vous n’arrivez pas à résoudre les problèmes, il ne faut pas être tellement fier, il faut réfléchir à ce qui vous en empêche : n’est-ce pas le manque d’amour ?... 

Par Internaute | Dans Pensées | 0

« Page précédentePage suivante »