CONNEXION

La formation de l’ego

21 août 2018 par Internaute  
Dans Edito |

Je vous propose un petit schéma qui sera sans doute facilitateur pour conceptualiser cette entité que représente notre ego. Je me permet cependant de vous proposer un bref rappel :

L’ego n’est pas une instance fixe de notre personnalité, il est en fait un processus dynamique qui se construit au fur et à mesure des expériences que nous vivons et des émotions qui en découlent. Nous sommes très attachés à toutes ces impressions car elles nous donnent la sensation d’exister. Ce proscessus se constitue progressivement en cinq étapes.

– 1- La différenciation : Avant la naissance de l’ego ( en début de vie ou des vies pour ceux qui adhèrent à cette conception ), au départ, l’esprit dans l’instant premier est de l’énergie pure. S’installe progressivement une différence entre le sujet que nous sommes en train de devenir et l’objet que nous regardons. Mais pour les bouddhistes par exemple, cette différenciation doit cependant être considérée comme illusion.

– 2- La sensation-identification : de cette différenciation, naissent les sensations évoquées plus haut : agréables, désagréables ou indifférentes. La sensation est conceptualisée, reconnue et nommée.

– 3- La réaction : le sujet réagit à la situation.

– 4- L’expérience-intégration : le sujet en fait son expérience.

– 5- La conscience : le sujet organise dans sa conscience la suite des expériences qu’il vit et se les approprie complètement.

Voici donc le schéma qui résumera efficacement ces concepts un peu trop abstraits ( il vous suffit de cliquer sur le lien suivant pour le télécharger ) :

schéma formation ego word

Cette structuration de l’ego se fait donc par la formation de ces cinq étapes qui se répètent d’instant en instant de conscience. Le phénomène se reproduit sans cesse.

Nos impressions ou « samskharas »

Par nos organes des sens, la vie nous procure sans cesse des impressions, des émotions. Nous réagissons à ces impressions et nos réactions entraînent d’autres impressions. Au fil du temps, nous sommes pris dans une gangue solide d’impressions qui encombrent notre mémoire, nous conditionnent, nous empêchent de penser et d’agir librement. Cette « carapace » est donc responsable de la plupart de nos préjugés et entrave notre accès à la Lumière qui habite notre espace intérieur, cette énergie, cette vibration douce qui est l’essence de la vie.

Vous l’avez compris, il y a un parallélisme, une parenté, voire une identité entre formation de l’ego et processus de constitution des impressions.

La méditation du cœur Heartfulness nous permet, par le processus de transmission yogique, de purifier notre être intérieur, et ainsi d’entrer en contact avec cette source de Lumière intérieure. Si elle interagit avec notre ego, elle n’est pas une pratique qui va annihiler notre personnalité. Cette méditation, par le recentrage qu’elle induit en nous, utilise notre ego pour réguler le mental et nous inciter à la pensée juste et donc à l’action juste.

Car « En se changeant soi, on peut changer le monde ».

La méditation est le lit commun de l’expérience intime universelle et, par là même, le terrain le plus favorable du dialogue entre les hommes que ce soit dans un cadre religieux ou profane.

Claudine Le Hot

Et du Dialogue naîtra la Paix.

Source