Haiti et le choléra

“Pour pouvoir stabiliser la population mondiale, il serait nécessaire d’éliminer 350 000 personnes par jour. C’est une chose horrible à dire, mais c’est tout aussi horrible de ne pas le dire.”

L’océanographe Jacques Cousteau (1910-1997), publié dans le Courrier, une publication de l’UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)

C'est au début de cet année que l'épisode « Haïti » a débuté...

Déjà considéré comme un des pays les plus pauvres de notre planète, le sort de cette région a définitivement tournée le 12 janvier 2010.

Le résultat de cette catastrophe est sans précédent avec 250 000 victimes.

En plus de ces morts innocents vivants dans des « bidonvilles », nous comptons aujourd'hui des centaines de milliers de réfugiés même après dix mois.

Nous pouvons savoir quelles sont les conséquences d'une telle tragédie :

Le revers de ce séisme peut se transformer en catastrophe SANITAIRE.

Une question me vient :

Comment peut on arriver à une telle catastrophe en 2010 alors que des millions d'euros ont été débloqués pour subvenir à l'aide des sinistrés.

Les médecins et les secours doivent savoir ce qui faut et ne faut pas faire afin d'éviter une catastrophe de ce type !

Une semaine après le séisme, les ministres de l'aide au développement de l'Union européenne, réunis ce lundi à Bruxelles, se sont mis d'accord sur la somme de 429 millions d'euros pour aider Haïti.

Cette aide se divisait en trois points :

122 millions d'euros seront utilisés pour l'aide d'urgence.
107 millions d'euros provenant de fond européens pour les actions urgentes mais non humanitaires, comme la reconstruction des infrastructures gouvernementales (prisons, palais présidentiel, etc.
200 millions d'euros sont prévus pour aider Haïti à moyen et à long terme.

Alors, le 27 octobre 2010, je me pose cette question :

Ou est passée l'argent récoltée pour aider Haïti sur le moyen et long terme ?

Malheureusement, l'actualité évolue vite et les médias ne sont pas toujours tournés vers ce pays pauvre qui ne connait que malheur et misère.

Il y a eu pourtant la présence de 11 000 casques bleus

Les américains étaient le plus présent sur l'ile et comme l'a demandé Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la coopération à l'ONU,le rôle des États Unis est d'aider Haïti et non pas de l'occuper !

La reconstruction d'Haïti voulu par notre président Sarkozy est au programme et c'est un budget de 10 milliards de dollars.

Ce chantier prendra entre 5 et 10 ans et c'est pour cela que la population essaye de se réfugier.

Les épidémies, elles, n'ont pas attendus ce délai pour apparaître :

Au nord du pays, c'est le choléra (souche O1, soit la plus dangereuse) qui s'est installé.

Elle est capable d'emporter un individu en quelques heures si des soins ne sont pas fait immédiatement comme la réhydratation.

Vous pouvez perdre jusqu'à 10 % de votre poids en 4 heures.

A l'heure actuelle, c'est 284 personnes qui ont trouvés la mort.

Alors que certains médias annoncent la fin de cette épidémie, il faut savoir que plus de 3000 personnes sont hospitalisés.

Pourtant, la maladie n'est pas contenue.

"Je ne pense pas qu'elle (l'épidémie) est contenue", explique le docteur Claire-Lise Chaignat, coordinatrice du groupe spécial de lutte contre le choléra de l'OMS.

Il faut s'attendre au pire et non se contenter de ce résultat.

L'épidémie peut atteindre la capitale Port au Prince et le résultat sera catastrophique.

Ce qui est le plus surprenant, c'est que des experts de l'OMS restent dans un mystère le plus total lorsqu'on leur demande l'origine de cette épidémie.

"Nous sommes très surpris de voir l'épidémie en Haïti. Nous n'avions jamais trouvé le choléra là-bas auparavant"

Elle a toutefois expliqué que ce n'est pas la première fois que le choléra apparaît dans un pays sans qu'aucune explication soit trouvée.  

Nous ne savons pas d'où provient l'épidémie ?

C'est tout de même surprenant de ne pas savoir l'origine de ce fléau...dans un pays pauvre, démunie..et contenant seulement des PAUVRES...

Je ne veux pas pousser plus loin mon argumentaire car elle pourrait choquer !

L'être humain est tellement imprévisible !

L'être humain peut contenir des sentiments immense comme il est capable de barbarie !

Les pauvres sont si vulnérable...

L'avenir de ce pays ne pourra qu'être meilleur;;;je souhaite que ses habitants connaissent des jours meilleurs...

Auteur

  • Borsalino

Source

Partager

  • Imprimer cet article
  • Ajouter aux favoris
  • Exporter cet article en PDF
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • MySpace
  • Twitter
  • FriendFeed
  • Netvibes
  • Technorati
  • del.icio.us
  • Tapemoi
  • Digg
  • Blogmarks
  • Wikio
  • Live
  • Misterwrong
  • Reddit
  • Yahoo! Bookmarks
  • Yahoo! Buzz
  • HelloTxt
  • Ping.fm
  • VisitezMonSite
  • Blogonet
  • Coup de Buzz
  • Jamespot
  • Fuzz
  • Yoolink

Commentaires

  1. Meloe dit :

    Salut Borsa, suffit de leur envoyer les messages de maitrayon, peut être que cela va les requinquer, ou bien c’est l’effet colérastasique induit par l’effet penchement de l’axe rotatoire terrestre, pour l’argent, il s’est déjà barré en 5D, dans un autre plan de conscience…