CONNEXION

Révélations de Henri VII héritier de la couronne de France : Conférence sur le Mondialisme

4 février 2017 par Delta de la lyre  
Dans Général |

La première fois où j’en ai entendu parler, c’était en 1959. Je travaillais au « Secrétariat Général de la Défense Nationale ». Le « Groupe de Peshawar » était une des facettes du mondialisme. Il se construisait autour de la personnalité du Colonel Nasser… On les nommait « Les Non Alignés », ces puissances du Tiers-Monde voulaient se positionner hors des sphères des deux grands blocs : l’Occident et le Communisme. J’ai entrepris par la suite des recherches sur la réalité des réseaux et leur existence, certains perceptibles et d’autres secrets comme le financement occulte de Kadhafi par « l’Opus Dei ».

Ce ne fut que trente ans après que je perçus et compris l’ampleur de la toile d’araignée qui s’était tissée et qui allait enserrer le monde. Leur but : la recherche du pouvoir et de la puissance par l’intermédiaire de la finance internationale ; le pouvoir pour le pouvoir, bien loin de l’idée que nous nous faisons du bien-être des peuples. Ceux-ci d’ailleurs ne sont presque jamais consultés et continuent d’ignorer le piège qui pourrait se refermer sur eux. Mon amour de l’Art m’a fait rencontrer des êtres de cette élite intelligente, avec eux j’ai dessinée une rosace comme celle de nos cathédrales, faite de deux cercles concentriques, de volutes et de diagonales. A chaque intersection de ces lignes nous disposions un nom. Sur le cercle le plus éloigné du centre des noms connus du public, tel le FMI le G7 de l’époque ou encore l’OCDE, il y avait également un nombre « 666 » première longueur d’une onde radio.

Un jour une partie de la réalité nous fut dévoilée à la Princesse et à moi-même. Ce fut à Paris à la suite d’un dîner chez un ami dont le voyage en Afrique était prévu pour le lendemain. L’un des convives de cette soirée supplia notre hôte de renoncer à ce déplacement. Le surlendemain nous apprenions que son avion avait explosé en plein vol, lui à bord.


Entre temps un autre convive, Alien, tel est le nom sous lequel il s’était présenté, nous invitât, la Princesse et moi, à passer l’après-midi avec lui dans la somptueuse et nouvelle « Maison de la Radio » récemment terminée. C’était un dimanche. Nous étions seuls avec lui. Il se dévoila pour nous démontrer tout un mécanisme médiatique…


et si nous acceptions ses conseils, dans les quelques semaines qui suivaient, il se faisait fort de me « faire Roi de l’Europe » …II nous fit progressivement comprendre une partie de ses mystérieux pouvoirs. Très troublés par cette démonstration nous lui demandions un temps de réflexion. Quelques heures après nous lui opposions un rejet négatif. Nous ne voulions pas vendre notre âme car il nous était apparu clairement que vendre notre âme eut été une sorte de viol de notre conscience. Depuis nous n’avons jamais entendu parler de lui
.

Depuis les réseaux se sont renforcés et ce sont ces puissances qui nous dirigent de façons quasi occultes. Mais nous avons également pris conscience de leur réalité, de leur existence et de leur pouvoir souterrain exponentiel. Au centre de la « rosace » que j’avais dessinée apparaissent deux triangles : l’un la pointe en bas, symbole de l’eau, l’autre pointe en haut, symbole du feu. En se superposant ils forment une étoile. Au centre de cette grande étoile et aux intersections avec les rosaces, douze étoiles apparaissent. Elles nous dirigent… A l’époque où je dessinais la rosace, l’Europe n’avait pas encore ses douze étoiles. Plus au centre de cette couronne d’étoiles, trois autres étoiles forment un triangle, celles-ci commandent… On pourrait évidement percevoir trois Grandes Puissances : les Usa, la Russie et la Chine. Mais alors qui est-ce qui se tient au centre de cette toile d’araignée, au centre de la rosace ? Nous n’avons pas besoin d’être grand clerc pour constater que ces « réseaux » n’ont pour seul but que de se répartir les richesses du monde entre privilégiés, tandis que les ilotes, les asservis, nous, nous sommes uniquement là pour leur procurer ces richesses au moindre coût. Et pour mieux contrôler ces asservis, on rend la monnaie virtuelle. Ainsi depuis les accords de Bretton Wood qui ont supprimé toute référence à l’or, le monde vit avec une monnaie de singe. La finance internationale devient ainsi incontrôlable et sciemment incontrôlée. Mais on ne sait jamais, les ilotes les asservis pourraient un jour se réveiller, alors détruisons leurs racines et inventons « la DETTE » sorte de carcan qui permet de mieux assujettir les asservis. La Grèce en fut la première victime expiatoire « Hiphigénie en Aulide immolée » puisqu’elle incarne le socle de notre civilisation. Il sera plus aisé, une fois ce socle supprimé, de détruire la civilisation chrétienne qui en est issue.

Dans le même espace temps nous subissons aujourd’hui les terribles soubresauts de la nature révoltée. Sachons que nous en sommes responsables, tous, car nous ne sommes que les locataires de passage sur cette Terre et donc investis de la nécessitée de transmettre celle-ci à nos descendants sans trop l’abimer et pourtant elle se trouve fortement attaquée !

En parlant il y a quelques années avec des scientifiques du CERN qui travaillaient au « cyclotron » près de Genève, j’appris qu’ils venaient de concrétiser l’existence du Boson de Higgs, cette « particule de Dieu » ainsi qu’ils la nommaient, cette première étincelle née d’un néant infini et qui a donné naissance à notre Univers, lui-même infini. J’ai été fasciné d’apprendre que l’Univers croît selon le schéma d’une spirale comparable à celle de notre minuscule ADN. On pourrait ajouter que nous êtres humains, de même que la Nature croissons selon un chaos organisé, qui devient un ordonnancement qui a ses lois pour lesquelles nous ne prêtons que fort peu d’attention. Faute de savoir, de vouloir comprendre ou de suivre les lois de la Nature qui relèvent en grande partie de nos consciences, d’une éthique, nous détruisons par concupiscence cette nature et celle-ci commence à se prendre la grande colère, comme on dit dans nos campagnes. Lorsqu’il y eut en décembre 1999 cet ouragan dévastateur qui mis à bas près de 10% des forêts de France, du jamais vu en Europe, un chauffeur de taxi Haïtien me dit : « maintenant que cet ouragan a trouvé son chemin sur votre continent, attendez vous a en voir d’autres car il a ouvert une porte et vous constaterez, ajoute-t-il, que cet ouragan à suivi en partie le tracé d’une éclipse totale de soleil, quelques mois plus tôt qui partait de Normandie, passait par Reims pour se diriger sur la Lorraine et l’Alsace. »


En dépit de toutes les COP 21 qui se succèdent, qu’avons nous fait depuis ? Certes, certains se battent pour nous faire comprendre cette nécessité vitale de mettre fin à notre propension destructrice : car on crée des aéroports qui ne servent à rien, des lignes de TGV non rentables et inutiles, des autoroutes sans voitures et la terre arable est ainsi détruite. Je me souviens de cet ami qui hérita d’un ranch de quelques milliers d’hectares aux USA. IL s’est résigné à le vendre car il a constaté que cette terre était tellement appauvrie et malmenée par l’abus de pesticides et d’OGM qu’elle n’était plus que cendres. Dans le même temps Dame Nature nous envoie des signaux tel Fukushima, ou encore
des secousses telluriques répétitives en Italie centrale qui, l’une après l’autre, se rapprochent de Rome. Rome serait-elle bientôt détruite ? Penchons nous quelques instants sur les études des vulcanologues et celles des astrologues. Etudions la puissance et le nombre, tout comme les écarts entre les éruptions des tâches solaires, car on connaît maintenant les rapports entre celles-ci et les éruptions volcaniques terrestres. Si le Teide, ce volcan de près de 4 000 mètres dans l’île de la Grande Canarie se réveillait, or son réveil est proche dans un temps géologique, il a été calculé qu’une grande partie de la côte ouest de cette île s’effondrerait dans l’Atlantique et générerait une vague monstrueuse d’environ 300 mètres de haut qui frapperait les côtes des Amériques de plein fouet. Les côtes atlantiques de l’Europe subiraient des dommages collatéraux.


Notre humanité a encore la possibilité de minimiser les conséquences de son égocentrisme en ne détruisant pas notre terre nourricière, en ne polluant plus l’air que nous respirons ; en ne transformant plus nos fleuves et nos océans en poubelles. Ce devrait être la responsabilité de chacun et de tous. C’est un combat de chaque instant pour y investir sa volonté. La force de l’âme est plus forte que n’importe quelle arme. Le fatalisme n’est plus de mise de nos jours et encore moins le laissé faire. Actuellement il s'avère urgent de définir une règle pour faire luire, pour faire sourdre l’eau vive, pour faire sourdre de nouvelles fontaines en tous lieux et en toutes personnes. Et indiquer la voie pour que la vie redevienne une symphonie afin que notre humanité puisse accéder à la Royauté de l’Homme...

Feu le Président Vaclav Havel écrivait ceci :

« Une chose est sure, bien que cela puisse paraître aujourd’hui à certains, ridicule ou donquichotesque, je me dois de ne jamais cesser de souligner l’origine morale de toute politique, y compris l’économie ; de même qu’il faut que j’explique sans cesse, que si nous n’essayons pas ensemble de redécouvrir et de cultiver ce que j’appelle la responsabilité supérieure, cela finira mal pour notre pays. Nous voici donc témoins d’un étrange spectacle, notre société a recouvré sa liberté, mais elle se comporte dans certains cas pire encore que du temps où la liberté n’existait pas. L’appétit du pouvoir et de l’argent sont les seuls moteurs de l’ambition et on assiste au développement de tous les fanatismes, de toutes les escroqueries, à la prolifération de mafias, au manque généralisé de tolérance, de compréhension d’autrui, à la disparition du goût, de la mesure, de la réflexion ».

« La vraie politique, ajoute-t-il, la seule digne de ce nom, et d’ailleurs la seule que je consens à pratiquer est la politique au service de la communauté, au service des générations futures. Son fondement est éthique en tant qu’elle n’est que la réalisation de la responsabilité de tous et envers tous. C’est la responsabilité telle qu’en elle-même, celle que j’appelle la responsabilité supérieure par le fait qu’elle s’ancre dans la métaphysique. Elle se nourrit de la certitude consciente ou inconsciente que rien ne se terminera par la mort, car tout s’inscrit pour toujours, tout s’évalue ailleurs, quelque part au dessus de nous dans ce que j’ai appelé la mémoire de l’être, dans cette partie indissociable de l’ordre mystérieux du cosmos, de la nature et de la vie que les croyants appellent Dieu et au jugement duquel tout est soumis ».

P.S. Les trente glorieuses qui firent de certains des êtres inconscients et peu inquiets des drames que leur indolence engendraient, devraient me semble-t-il penser à cette phrase de Gaugin :

« D’où venons nous ? Où allons nous? Qui sommes nous, »

Que Dieu nous aide !

Henri Comte de Paris

21 janvier 2017

Publication 29 janvier 2017

Source originelle – Le Blog du Comte de Paris.fr

*

Suggestions

Faire revivre une terre devenue incultivable, voici les conseillers hors norme : Claude & Lydia Bourguignon

Concernant l'Opus Dei, un article verra le jour d'ici quelques semaines dans la rubrique "spiritualité", il y aura le mot "Vatican" dans le titre ; simultanément un second article devrait voir le jour avec le mot "Vatican" dans le titre mais dans la rubrique "Générale". Ce sera ici

Accident d'avion, était-ce celui-ci ?. Seul le comte de Paris sait !

*

Articles connexes

Des Banques Françaises et Allemandes volent aux européens 209 Milliards d’€ sous alibi de dette grecque

Y-a-t-il 1 Gouvernement Mondial ou bien 3 Gouvernements Mondiaux ?

66 millions de français sont constamment manipulés chaque seconde de leur vie

bientôt, ici, un article exposant la volonté des USA de faire passer une loi en 2018 dans l'Union européenne afin de supprimer l'argent liquide, et ce, par un projet de loi bien réel, noir sur blanc, preuves à l'appui !

L’un des plus gros braquages de tous les temps – En ce moment même en Inde ! Novembre décembre 2016

Les États-Unis sont derrière la manœuvre de démonétisation brutale de l’Inde

La Mise en Esclavage des Occidentaux continue de plus belle

*

Photos

Maison de la Radio, Paris 16ème arrondissement, France - FaitesLePleinDAvenir.com

Inconnu

Ouragan Lothar - Météo France & ONF - Notre Planète.info

Crocosmia orange - Delta de la Lyre

*

Source présent article - Delta de la Lyre

Auteur

  • Henri Vii Comte De Paris Duc De France

Source