Verbre

 

Articles associés

 

Undercover

Oui !!! Les matriochkas bravo Papaouchka, enfin cela s'éclaire. Effectivement les dimensions sont imbriquées comme une poupée matriochka bien que cela soit en vérité un peu plus complexe. L'ascension est un élargissement du spectre dimensionnel, car l'humanité est focalisée sur la 3ème, et ne voit même pas la 2ème ou la 1ère, et blablate sur la 4ème, 5ème et au-delà. Il y a une infinité de dimensions, imbriquées les unes dans les autres, et aucune d'elles ne peut être supprimée. Donc affirmer que "l'on passe en 5 ou 6 ou 7 ou autre dimension" n'a aucun sens. Le spectre de la conscience humaine s'élève (s'élargit) et percevra des dimensions supplémentaires imbriquées. Cela ne sert à rien de leur donner un nombre, comme un étage d'immeuble, car ce nombre ne correspond... 

Dans Spiritualité | 3

Le bout...

Vla, la cana du bout du truc qui dit que ça manque... De quoi ? Gandhi il a dit : si tu veux voir le monde changer, commence par être le changement... Ou un truc comme ça... Rentrons dans le "vif" du "sujet". S'il suffisait de "dire", des "méthodes" ou de "montrer" des "belles choses"... Ma nan ! Rien de plus que le non-courage d'être ce que l'on doit. Avec le décodeur : "Tu peux imaginer absolument ce que tu veux, et le monde est donc ce que tu as le courage d'incarner..." "Tu peux "regarder" les propositions et les visions alentour et même les "idées" réelles mais rien ne remplace tes "actes" ! Il y a comme une facilité du psychisme à trouver une quelconque réponse satisfaisante dans un rêve pseudo-scientifique à la forme de la réalité "visible" dans l'être... 

Dans Canalisations | 9

Hémisphères

Si je devais avoir le monde et qu'il soit comme une hypothétique réponse alentour à rire de son hémisphère incomplète et rêvée si tu avais l'aurore chaque jour pour toi élue et trouvée le monde son aura ses illusions et la saveur astrale le sémaphore reconnu et sa qualité probable et sûre si nous devions se reconnaître comme tel atterris et extraits sans le dire possible si nous étonnés palpables et noués de notre humanité supposée réunis et plein de questions si nous utiles à convenir des espaces à se fondre entre-nous jamais je ne t'abandonnerai à l'ivresse partiale de cette idée brutale et crue drôle d'idée

Dans Général | 3

Impro

Au cas où rien ne se passe car pas grand chose se passe (vous vivez le contraire ?) à absoudre les emballages néo-électroniques (une parole de "vieux" peut-être) et à force de rêver (ou pas) l'altre-monde au cas où les étudiants agronomes perdraient le fil de la joie et les contingences et si le monde était abominablement "astreint" ? à sa dé-couture ? au cas où rien ne passe dans le gosier et ailleurs (voyons) Peut-être juste une vibration (dans le calçon) (dans la culotte) au cazou au carrément à dissoudre les rêves (peut-être) à découdre (avec le réel, pour certains) au cas où là on se retrouve, exactement comme ça.

Dans Général | 5

Reptiles

Si un seul rêve est l'étrave du monde Et la nuit son atour éblouï et sourd Un instant qui étonne l'esprit La chair du reptile de l'araignée la vache et le veau le cochon et les substituts Si un seul Rêve (Si un seul rêve est l'étrave du monde Et la nuit son atour éblouï et sourd Un instant qui étonne l'esprit La chair du reptile de l'araignée la vache et le veau le cochon et les substituts Si un seul Rêve)

Dans Général | 10

La gloire

A ma gloire vous viendrez A patati patata vous irez A la gloire de la liberté de rêver Et de sourdre le réel à vos instincts A ma gloire vous serez des clowns Qui blablatent en se personnifiant A la gloire de la peur d'être responsable Et de moudre la raison A ma glorieuse demeure Vous viendrez agonisant de vous A la glorieuse cuite du désespoir trouvé Et en vous caressant aux tréfonds Patati patata Le pouvoir reste un mot flou dans le relais de votre esprit cathodique Et le pape à genoux vous suppliera D'être bon Et lorsque la liberté sera de mise Vous blablaterez sur la conséquence de l'être La gloire n'est qu'un simulacre Sauf pour l'épée qui tranche Et brise ses chaînes Esclave glorieuse

Dans Edito | 7

Super matrice de la libération de l'humanité yeeees !

C'est comme vous voulez. L'incroyable et pathétique avancée spirituelle humaine avec ses fabuleuses ou sages techniques révolutionneront le monde... Enfin, la réalité soi-disant... C'est comme une super-évolution de conscience mais surtout technologique. Car c'est bien de "penser" ou de "vibrer" nouvel âge, mais est-ce que vraiment cela modifie la réalité collective ? Blabla, blabla, etc. Mes soeurs, mes frères, mes meilleurs ennemis, mes amis, c'est une bataille technologique et non spirituelle qui se joue. Comme pour tout changement de paradigme, c'est surtout le plan philosophique qui sera déterminant : allez-vous voler votre voisin ? Vous voyez où est "l'énergie" ? Je veux dire il y des affiches dans mon village qui disent : "L'énergie est le véhicule... 

Dans Edito | 9

Attendre

Si je ne suis pas l'ange que tu attends la musique que l'on n'entend pas ou si peu et pourtant si présente et que je pleure en jouant qui est si bizarre et ouverte que les dieux à genoux implorent ton aveu tes larmes incroyables comme si dans le cirque tu te représentais comme si les volcans ne t'entendaient pas et que les larmes ne sont que l'abandon à rien et que tu serais habité par un courant si ludique et si lumineux que le sens de tes gestes ne serait que l'absurdité de toute marée comme cela je t'enfanterai et au-delà tu seras enfin la trace inouï de ta trajectoire et son parfum

Dans Spiritualité | 7

Song of Whales, WingMakers

Poésie des WingMakers : Chambre 4 Un jour Un jour, Hors de ce cocon de chair, Je me dresserai tel un oiseau d’or aux ailes silencieuses aussi gracieux que la fumée d’une flamme éteinte. Je ne rêverai plus d’endroits cachés - gardés secrets dans une interstice céleste où les pieds ne laissent aucune trace. Un jour, Je marcherai dans des jardins, main dans la main avec ma création et mon créateur. Nous nous toucherons comme des amants déchirés par la mort pour dire au-revoir. Nous nous étendrons côte à côte jusqu’à ce qu’on s’éveille un, chacun invisible à l’autre. Un jour, J’isolerai cette partie de moi qui est toujours présente. Je danserai avec elle comme le reflet de la lune... 

Dans Spiritualité | 2

La carte...

Vla, la cana du bout du truc qui dit que ça manque... De quoi ? Gandhi il a dit : si tu veux voir le monde changer, commence par être le changement... Ou un truc comme ça... Rentrons dans le "vif" du "sujet". S'il suffisait de "dire", des "méthodes" ou de "montrer" des "belles choses"... Ma nan ! Rien de plus que le non-courage d'être ce que l'on doit. Avec le décodeur : "Tu peux imaginer absolument ce que tu veux, et le monde est donc ce que tu as le courage d'incarner..." "Tu peux "regarder" les propositions et les visions alentour et même les "idées" réelles mais rien ne remplace tes "actes" ! Il y a comme une facilité du psychisme à trouver une quelconque réponse satisfaisante dans un rêve pseudo-scientifique à la forme de la réalité "visible" dans l'être... 

Dans Canalisations | 0

Εγώ είμαι ο χρόνος της συνεδρίασης

αναλλοίωτα σιωπή και ο θόρυβος από το αστέρι στο κέντρο το μονοπάτι της ίριδας και η εκθαμβωτική ομορφιά της την ώρα της συνάντησης autrement dit d'être transparents et vides essayez le masque et la passerelle le silence immuable et le bruit de l'étoile centrale le chemin de l'iris et la beauté éblouissante l'heure de la réunion

Dans Canalisations | 0

Open source

Vous prenez le médium pour le but. Comme si le chemin s'arrêtait là. Les fonctions collaboratives de ces outils sont destinées à construire la suite. Le temps accélère et vous croyez que ce n'est qu'une perception. C'est une contingence attelée à ce nouvel outil. Et ce n'est pas simple de vous l'expliquer. Car c'est mon anniversaire, pfff... et la Blanquette terrienne est costaud ! On reprend. Vous prenez le médium pour le but. Ce qui arrive est l'émergence de la symbiose sémantique. Ce n'est pas que vous iriez dans une dimension qui vous exonérerait d'être responsable. Car le but est de réaliser dans la réalité et en temps réel votre conscience mise à jour. Vous vous émerveillez des nouveaux outils qui sont vous plus élevé. Et c'est quand que vous créez ? Je sais, pas... 

Dans Canalisations | 75

Le petit appel

Avant on avait des gourdins et c'était le paradis. Car on arrivait pas à faire la différence entre les petits gourdins et les gros. Donc on tapait de toutes nos forces et on arrivait toujours à être content, ou démoli. Et puis on a commencé à faire la différence entre les petits gourdins et les gros. On a donc co-créé des groupes de gros gourdins. Ainsi est né le pouvoir. De fil en aiguille, on est devenu riches, comme ça. Tellement riches qu'on a acheté toute la terre. Enfin, si on était avec les gros gourdins... De fil en aiguille on a fait pareil avec la terre, les éléments, le ciel. De grosses armées bien gourdinées de savants, de banquiers, de militaires, de petites-mains. Mais le gourdin ça faisait mal, avec des dégâts collatéraux, parce que des révoltés nous... 

Dans Général | 25

Le rainbow du chat

20:29:04 * Verbre a rejoint Salon Public 20:30:25 Verbre ›Faut dire que tout ce qui se dit dans les commentaires et le forum donnent pas trop envie de participer... 20:30:39 Verbre ›:violon: 20:31:51 Verbre ›la musqie est entree les notes :) 20:32:03 Verbre ›musique entre 20:32:12 Verbre ›pff :bosse: 20:34:23 Verbre ›Hé Papou, le désert est peut-être trop d'écrits qui n'intéressent personne :merci: 20:35:03 Verbre ›le voyage a commencé 20:35:46 Verbre ›dans le silence insondable de la conscience du coeur 20:36:54 Verbre ›la météo improbable et les particules exotiques et lourdes innondent les langues qui tapotent sur leurs claviers 20:37:42 Verbre ›et dans le grand ou minuscule théâtre de la persona, emparée des réseaux anonymes 20:38:24 Verbre ›se... 

Dans Spiritualité | 13

A propos des valeurs...

(Le dispositif de la réalité. Titre du traducteur) Le Ciel est élevé, la Terre est en bas; ainsi sont déterminés l'initiateur et le réceptif; à travers cette disposition de bas en haut, le plus et le moins de valeur sont en place. "Le constat parait des plus banals, constate François JULLIEN, et frise l'insignifiance (...). Et pourtant, déjà, tout est dit; les grands choix "théoriques" sont déjà faits. Car cette formule nous avertit d'abord de ce que le réel est toujours à concevoir à partir d'une dualité d'instances (...) et non point à partir d'un terme unique (Dieu, être absolu, premier moteur...). De cette polarité (...) découle - constamment - le grand procès des choses : ainsi, c'est la relation qui est... 

Dans Edito | 0

Page suivante »